The Low-Coste Innovation Blog welcomes YOU


Welcome to this modest blog I started in early 2005!

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target gene mutations, not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome).
Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG".

Jean-Michel Billaut, famous French @nthropologist and Net economy geek : "
There are times when I think there are basically two kinds of people in my country ... A '1.0' Top-Management, frantically clinging to and stuck in the past and in (bio)conservatism... and a '2.0' startup ecosystem... building... building slowly... towards the future..."

Catherine Coste,
MIT certificate in Genomics, a Tim Burton fan (whose films are dealing with death, like this modest Blog -- and sometimes we just hate it!), a Wellywood fan (the new Hollywood)... I come from France (hopefully from that "2.0" part thing) and travel a lot: New-Zealand, Asia (Malaysia, Singapore), UK...

A death and health geek and travel buff of some kind, I love meeting new faces
. My motto:
Go Where You Are Celebrated, Not Where You Are Tolerated.

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Appel à témoignage - Please share your experience - Teilen Sie Ihre Erfahrungen mit ! Don d'organes - Organ Donation - Organspende :


Appel à témoignage : lettre ouverte aux proches confrontés à la question du don d'organes (lire)

Please share your experience : letter to the attention of next-of-kin of donor-eligible individuals (read)

Im Krankenhaus oder in der Klinik wurden Sie nach dem mutmasslichen Willen Ihres Verwandten gefragt : ob er oder sie sich für Organspende ausgesprochen habe. Bitte teilen Sie Ihre Erfahrung mit ! (lesen)

Avertissement :

Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

ICI LONDRES. LES CHIRURGIENS PARLENT AUX CHIRURGIENS. VIDEO DE JUIN 2013 SUR YOUTUBE : http://youtu.be/peHJg4taa1I

Ethics, Health and Death 2.0

Chronique bioéthique 2.0 : innovation et créativité dans la santé : médecine de remplacement, systèmes d'information en santé ou e-santé, génomique, transplantation faciale avec l'Institut Faire Faces (Amiens), chirurgie mini invasive, Nuage ou "Cloud Computing" en santé ... Où en est-on en matière du développement de la santé selon un schéma d'économie durable en France ?

Le livre dont il est question dans cette présentation : "Why Right Brainers Will Rule the Future?"  ... Voir aussi - et surtout - la présentation de Luc de Brabandère, co-fondateur du Boston Consulting Group : "Les dix paradoxes de la créativité" (juillet 2009)

Motivation 2.0

Délire absolu : le blues de la médiatrice dans l'affaire "éthique et transplantations d'organes", ou : drôle de slam ... Précautions d'utilisation : à n'ouvrir que quand il pleut déjà (je rappelle que je chante faux). La preuve ici (fichier son). Sur un air de ...

... Mylène Farmer "Méfie-toi" (paroles


"Indignez-vous !"

"Un Grand-père fatigué" (message envoyé par mon beau-père, ce matin) ...

Je suis fatigué. J'ai 75 ans. J'ai travaillé à l'école, réussi ma carrière sans l'aide de mes parents fils d'ouvriers je n’en ai pas honte. Mais je m'aperçois que tout va de travers de plus en plus chaque jour. Les semaines de travail étaient longues sans 35 heures ni R.T.T. C'était comme ça, on ne s'en plaignait pas vraiment. Je n'ai pas hérité de biens substantiels, ma position professionnelle et sociale ne m'a pas été donnée non plus, j'ai travaillé pour ça.
Au soir de ma vie, je suis fatigué.

La loi française interdit la vente d'organes ... mais n'interdit pas la crise et le chômage

Je rappelle à tous les chirurgiens transplanteurs que j'efface ici de de manière QUASI QUOTIDIENNE des messages "petites annonces vente de rein" comportant une adresse e-mail, voire un numéro de téléphone portable ...

Provenance de ces messages (d'après mon Statcounter) : France, Niger, Maghreb ...

D'autres messages me proviennent régulièrement par e-mail, avec la même demande (pouvoir vendre un rein, pour cause de dettes et de famille à nourrir) ...

Je reçois également, de manière régulière, des offres de pratiquer une activité rémunérée de courtage en foie (et une demande : prix d'un foie sur le marché noir) ...

Il y a six mois, j'ai eu les mêmes demandes concernant le rein ...

"Le futur 2.0"

Ceci est la présentation de M. Jean-Michel Billaut, à l'occasion de sa conférence à l'université Leonard de Vinci hier après-midi (24/11/2011), à l'attention des étudiants en MBA. Theme : "le futur 2.0" ... Vous allez voir, c'est tout un programme ...

Un atelier e-santé ? (Version audio)

Version audio du poème

 "Burn out" :


==> Fichier audio

Un atelier e-santé ?

Burn out

Vous savez qu’not’pauv’ hôpital
L’est bien mal !
Alors les gens faut qu’y s’y fassent
Maladies chroniques : qui peut suivre, qui peut prévoir ?
Prise en charge des urgences, chirurgie ambulatoire
Pour tout ça l’hôpital public il est à la ramasse

Not’ pauv’hôpital y veut des sous ?
Si c’est oui c’est officiel : l’hôpital est mal organisé !
Si c’est non, faut lire entre les lignes : en santé, on est mal organisés !

Hôpital cigale
Comme au pays d’Eschyle
L’été dans tes caisses y a d’jà plus d’sous !

Welcome. This is your space ... Bienvenue. Ceci est votre espace ...

"Death is no longer part of life"

You might have heard about that doctors' lamento:  "patients" won't accept disease, handicap and death any more - though death is part of life ...

I'd like to tell these physicians that I strongly disagree with them ...

From the top of my head, here are a few significant examples:

D'ici 3 à 5 ans, les médecins libéraux gaulois seront tous dans le "cloud"


Weda from Jean Michel Billaut on Vimeo.
Pour lire l'analyse de Jean-Michel Billaut sur l'activité de Weda, c'est ici.

Eh oui, eh oui, tout cela est passionnant ! La question n'est plus de savoir si le cloud santé se fera, car il se fera, mais ... quand ? ... Merci à Fabrice Greenbaum (société Weda, Montpellier) et à Jean-Michel Billaut (Billautshow) pour ces repères concrets dans le domaine de l'informatique santé, donc du "nuage e-santé" : chiffres, étapes, professionnels intéressés ... Des partenaires locaux vont accompagner les médecins spécialistes et généralistes (libéraux) dans leur "cloudification" ... Weda vise 1.000 clients (médecins connectés) fin 2012 (l'activité débute en 2012) ... On va dire que c'est un peu ... lent ... Applis pour Androïd, puis pour iPhone, à venir ... Aux USA, ces applis prospèrent déjà ... Retard à l'allumage de la France ? Weda a néanmoins des visées européennes ... D'autres sociétés d'informatique médicale visant à accompagner les soignants libéraux dans le "cloud" suivront ... Vais parler de Weda à mon médecin traitant ... Tout cela est bel et beau, pourtant il y a quelque chose qui me choque dans les propos de Fabrice : "Quand un patient arrive devant un médecin américain, la première chose qui lui est demandée, c'est s'il a une mutuelle et la sécurité sociale." Fabrice souligne qu'en France, la première chose qu'on demande au patient, c'est tout de même : "Quel est votre problème ?" ... Bon, certes ... Mais, car il y a un mais, en France on a sacrifié l'excellence de l'organisation de notre système de santé au nom de l'égalité (ou du principe d'égalité) ... Bien des médecins gaulois le disent ... Or, disent ces mêmes médecins : ce n'est pas en coupant les jambes de tout le monde que l'on va courir plus vite ... L'organisation de notre système de santé (je ne parle pas ici de l'excellence du geste technique, médical ou chirurgical, mais de l'organisation des soins, de la prise en charge du patient) est ... médiocre ... Tout le monde s'accorde à le dire ... De là à vouloir changer les choses, donc la situation - je parle de cette médiocrité dont tout le monde souffre ...

L'autorisation des recherches sur les cellules souches aurait pu sauver la vie de Steve Jobs

==> Lire cette chronique bioéthique in Memoriam Steve Jobs sur CareVox.

Voici donc venir une nouvelle méthode pour éviter la transplantation hépatique : lire ... et voir aussi ici ...

Bigre ... voilà qui, au point quelque cinq ou dix ans plus tôt, aurait pu sauver la vie de Steve Jobs, lequel a reçu un foie au printemps 2009. La prise quotidienne de médicaments immunosuppresseurs a fait revenir son cancer au galop, c'est de cela qu'il est mort (lire ici et ici) ...

ImMucin – Un vaccin contre le cancer ? A therapeutic vaccine that could keep about 90 percent of cancers from coming back

Info trouvée sur le blog de Korben : "Des scientifiques Israëliens auraient mis au point un vaccin contre le cancer. Oui, un 'vaccin' qui d'après les premiers tests serait super efficace. Mis au point par les scientifiques de Vaxil BioTherapeutics, ce vaccin baptisé ImMucin fait aussi office de médicament et pourrait carrément guérir des personnes déjà atteintes d'un cancer.

Mes cours de Mandarin expliqués aux infortunées infirmières

Merci à Maribel et à ses encouragements en 2008 pour me pousser à faire du chinois ... elle qui est bilingue espagnol ... et anglais ...

A chacun(e) son Tai-chi-chuan ... Ce soir je me sens un peu comme ce sympathique petit rongeur ... Cette année, en chinois mandarin, suis passée à la vitesse supérieure ... Apprendre à parler à la vitesse normale (façon moteur qui s'emballe) ... et à l'écrit ... Pas le Pinyin ... Non ... Le vrai écrit : ce que, jusque à ce jour, j'appelais les zigouigouis, en râlant à chaque fois que je suis en Asie (ben, fréquemment, tout de même ...) parce que j'entrave que dalle ... Je me revois à Shanghai il y a deux ans, et à Beijing (Pékin) : avec quelques mères de famille et leurs enfants, on se regardait en chiens de faïence ... on aurait bien voulu se parler (doux euphémisme), chacun étant curieux (doux euphémisme) de l'autre (un Terrien rencontre un Martien) ... Je me revois m'empiffrant de biscuits petits-beurre Lu, épuisée, sur le banc d'un parc à Beijing, je lève les yeux ... et vois un couple d'honorables retraités Chinois qui me regardent, immobiles et bouche bée, comme si j'étais Marie apparaissant à Bernadette Soubirou ...

La Mondialisation des Citoyens - Citizens going global (and digital)

Fédérer les citoyens inquiets et mécontents ? "Yes we can!"  Connaissez-vous "The Story of Stuff", de Californie ?

Les Gaulois sont habitués à râler ... on n'y fait même plus attention ... Mais là, avec crise, dette, chômage, violence sociale, dysfonctionnements dans la justice, la santé et l'école, tout cela par manque de communication "en interne" ... de plus en plus de Français sont VRAIMENT inquiets ... surtout à la vue du pitoyable tableau de genre offert par les politiques de tous bords, chaque jour ... plus ça change, plus c'est pareil ... Consultants, managers, cadres, employés, intérimaires, dans le privé, dans le public, grosse ou petite entreprise, mamans à la crèche, parents de lycéens, conseils de classe en collège, etc ... cela râle partout et tout le temps ... Seulement voilà ... comment transformer ces miettes de solitude et d'impuissance qui nous restent coincées dans la gorge en un formidable gisement de ressources, façon, "Nous les Gaulois, on n'a pas de pétrole, mais on a des idées" ... Si tous les gens inquiets et mécontents des choix des politiques et autres lobbyies de la finance et du pétrole (pour n'en nommer que quelques uns, on peut bien sûr allonger la liste) pouvaient agir de concert, nous serions les rois du pétrole ...

Mutton Saute - Sauté de mouton

What does sustainability mean in health?

What do you think this represents best? 

Dinosaur Health Economics ...

or ...

... Medicine Going Digital?

Qu'est-ce que le développement durable en santé ?

A votre avis, qu'est-ce que cette image représente le mieux ?

Une organisation 100% papier (et donc moyen-âgeuse) de notre système de santé ...

ou bien ...

... la médecine qui s'empare des nouvelles technologies ?

Partage de l'information

Info entendue ce matin, 08h35, sur BFM, la radio de l'économie : "Le gouvernement souhaite un partage de l'information au sein de la justice, de l'éducation et de la santé."

IL Y A DU BOULOT ...

1ères Rencontres parlementa​ires sur l'Assuranc​e maladie : "Nous ne sommes pas fauchés !"

"Nous ne sommes pas fauchés !"

Demain donc, on discutera en haut lieu de l'avenir de notre Sécu gauloise (voir le programme) ... J'ai gentiment été invitée en tant que "santoyen" à assister à ces débats ... Malheureuement un conflit de calendrier (suis retenue à Monaco) ... et puis je me dis que, peut-être, ailleurs est la vraie vie ... On a pu voir ce week-end sur un chaîne publique de la télévision Mme Nora Berra, secrétaire d'Etat chargée de la Santé, réclamer au nom du gouvernement une partie des indemnités reçues par d'anciens ouvriers exposés à l'amiante dans leur usine du Nord de la France durant plus de 40 ans : l'Eat n'aurait pas eu les moyens de leur verser ces indemnités ... Les malades qui souffrent de problèmes respiratoires importants doivent donc en restituer une partie ... Or, étant dans l'incapacité d'accéder à leur chambre et salle de bains au 1er étage, ils ont fait réaménager leur maison avec cet argent et ne peuvent donc pas le rendre ... L'Etat va leur demander des intérêts pour échelonner le remboursement, tant qu'on y est ? J'ai honte ... Tout simplement honte ...

Entre cynisme et sublime, le "don" d'organes, ultime sacrifice ?

Appel à témoignages, reçu ce matin, de la part de Claire :

Bonjour, j'ai lu attentivement tous les commentaires du blog, ces témoignages sont riches en émotions. Je suis étudiante infirmière en dernière année et je dois faire un mémoire pour valider mon diplôme. J'ai choisi le thème des infirmières coordinatrices qui s'occupent des prélèvements d'organes suite à un stage de 10 semaine effectué dans leur service. Ce service s'occupait uniquement des prélèvements et non des greffes, ce qui fut très difficile à gérer sur le plan des émotions. Ces infirmières ont besoin de se "blinder" pour supporter leur travail. Elles utilisent donc plein de mécanisme de défense comme la dérision, le second degré. J'ai effectué de multiples recherches sur ce sujet mais sans grand résultat. Donc si quelqu'un a lu un livre à ce sujet, a vécu une expérience avec ces infirmières, pourriez-vous m'en faire part ?
Merci d'avance.


Claire
Bon courage à toutes les personnes dans l'attente et à ceux qui sont dans le deuil, sachez que pour avoir travaillé dans ce milieu, vous avez fait un geste magnifique !!


Mon commentaire :

La greffe n'est pas la solution à tout

Petite illustration par deux exemples :

1) Hier petit échange avec un patient-averti-qui-en-vaut-deux (très averti, dans son cas) :

"Même si je lis vos articles régulièrement, j'avoue avoir un peu de difficultés à comprendre la différence que vous faites entre médecine 1.0 et 2.0. Cela reste très théorique pour un patient lambda tel que moi. Mais il y a plus de cinq ans, j'ai été confronté au problème que peut poser à un patient l'unanimité de façade du corps médical qui voulait m'imposer une greffe. J'ai refusé et j'ai eu certainement raison puisque je suis encore vivant. Mais même si votre opinion sur le sujet(ainsi que la mienne d'ailleurs) semble très minoritaire, c'est en posant des questions que l'on l'on évite de rester dans un mode de pensée figé."

Chirurgie mini invasive assistée par ordinateur et santé 2.0 : maintenant ou dans 5 ans ?

Selon certains chirurgiens - ils disent "la plupart" - ce blog pour pousser l'innovation ne sert a rien : je perds du temps et de l'énergie pour rien : aucun résultat concret en vue ...

Le changement viendra en temps voulu : les jeunes qui ne jurent que par les nouvelles technologies remplaceront les vieux Gaulois "1.0" - ces représentants de l'économie des dinausores.

Dans 5 ans, disent-ils, ce sera chose faite.

Pousser pour changer les choses avant ne mène qu'a une dépense de temps et d'énergie qui conduit a l'échec ...

Qu'en pensez-vous ?

M. Jean-Michel Billaut, Président fondateur de l'Atelier Numérique BNP Paribas :

"Pas d'accord avec ce qui disent certains ... Si on veut que dans 5 ans il y ait des changements, c'est parce qu'aujourd'hui quelques zigotos se mouillent la chemise ... On m'a déjà fait le coup ... mais faut pas se laisser faire ..." (Propos recueillis le 17/11/2011)

Les congrès médicaux gaulois 1.0 versus les congrès médicaux yankees 2.0

1.0 signifie tout simplement : "qui n'est pas en ressource partagée" sur le net, impossibilité de partager de l'info en temps réel.
2.0 signifie au contraire : partager de l'info (en envoyer et en reçevoir) sur le net. Les données 2.0 sont donc des données dites en "open source".

Ah, ces congrès médicaux non streamés en live (pour quoi faire ??) où seuls sont convoqués quelques happy few spécialistes (et bien plus rarement des patients ou autres usagers de la santé désireux de s'informer) ...

Medical and Surgical Tradeshows in Europe: What's New? Les congrès virtuels arrivent en santé ...

[A lire et à voir, cette interview passionnante, par M. Jean-Michel Billaut (Billautshow) sur les salons virtuels qui se développent aux USA et en Asie, et plus timidement en Europe : Jean Michel Billaut: Connaissez-vous Anthony Pfeiffer from Madrid ? imasté : le leader européen du salon virtuel...]

Virtual Tradeshows in Health?  Could we do without them?  The logistics of international surgical and medical congresses is a nightmare (time and money consuming) ... Ever seen a cardiac surgeon's schedule?  Physicians who participate in numerous congresses have to juggle multiple roles ... One moment, they are operating on a patient;  the next moment, they have to rush to the airport, still trying to answer their mails or sending instructions to their secretary in the process, and working on their PPT presentation for the congress ... They certainly consider these virtual tradeshows a blessing ... They can follow up on Big Pharma's latest developments from their hospital or clinic office, they can interact, exchange business cards ... and forget about the hotel and plane and schedule logistics - and money ... They can update and share their cutting edge practices, get the latest info from major biotechs' activity ... What's not to like about it? Our surgeons and doctors need continuing and international education ... Virtual tradeshows help capturing and acting on real-time patient feedback. Capturing patient experience data is crucial. To meet the challenge of increasingly personalised medicine, anticipating new drug administration and action modes is a major stake. I'm not sure a tradeshow dinosaur business model is the best way to meet these basic requirements ... For the time being, the very first 3D virtual tradeshow to take place in France will address the (un)employment issue (Monster). I'm confident medical and surgical virtual tradeshows will develop in Europe, in 3D. What do you think?
 

Ismaté le salon virtuel from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Mr. Jean-Michel Billaut, aka Fibroptix, is the founder of Atelier Numerique BNP Paribas and author of "French worldwide 2.0 business community" federating blog Billautshow. Recently, Mr. Billaut and I came up with a project: a "cloud-based" Health iLab (Atelier e-santé)...

1ères Rencontres parlementa​ires sur l'Assuranc​e maladie - mardi 22 novembre 2011 - Maison de la Chimie - Paris

Le mardi 22 novembre 2011 à la Maison de la Chimie, Paris, auront lieu les 1ères Rencontres parlementaires sur l’Assurance maladie, présidées par Jean-Luc PRÉEL, Députéde la Vendée, Vice-président de la Commission des affaires sociales,Vice-président du Groupe d’études Médicament et produits de santé et Pascal TERRASSE, Député de l’Ardèche, Membre de la Commission des finances.
En présence notamment de :

Marie-Anne MONTCHAMP, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Jean-Yves GRALL, Directeur général de la Santé, ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé, Claude EVIN, Directeur de l’Agence régionale de santé d'Ile de France, Jean-Luc HAROUSSEAU, Président de la Haute Autorité de Santé, Dominique LIBAULT, Directeur de la Sécurité sociale, Guillaume SARKOZY, Délégué général du Groupe Malakoff Médéric, Denis HELLO, Président d’Abbott France, etc.

==> PROGRAMME

Mon commentaire : merci à Samuel pour l'invitation ... Je devrais y assister, sous réserve d'être rentrée sur Paris à temps ...

Bien gérer votre santé, au meilleur coût : bienvenue sur le portail Fourmisanté

Combien coûte une visite chez un médecin, un spécialiste, les services de la pharmacie locale, le prix de produtis en para-pharmacie, le prix des lunettes... etc... Et le tout en mode géolocalisé ...

Merci à M. Jean-Michel Billaut de nous avoir fait connaître Fourmisanté ! Lire son analyse concernant ce nouveau portail qui s'occupe de notre santé ici.

Fourmisanté from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Dr Jekyll and Mr State

We ordinar-e and good e-ducated digital citizens have to be careful with the way we spend our money ... Living on credit is no longer seen as a blessing in disguise, but rather as the devil in disguise (cf. that "credit crunch" worldwide fuss) ... Like it or not, we have to behave rationally with our money, and we've learned to do so, despite a few bumps along the way ... How about the State?  Now, it looks like the State hasn't learned its lesson as we have ... and keeps behaving irrationally with OUR money (the one that comes from taxes) ... Financial markets are the Worldwide Big Boss ... even the State has to comply in their rules ... Now what are these rules?  The least one can say is that they have nothing to do with rationality ... When you know that those financial markets use trading computers that may cause a company's owner to shift more than 48 times within 3 minutes ... This is casino ... Are the politicians doing anything about this mess?  Hardly ... This is a schyzophrenic situation:  on the one hand we spend our money in the most careful and cautious way ever;  on the other hand, Mr. State, with Our Tax Money, is gambling at the casino (pushed by the financial markets, ruling worldwide) ... There has been this worldwide acclaimed Arab Spring ... looks like a Financial Spring on the Old Continent aka Europe and in the US wouldn't harm ... The sooner, the better (in order to prepare Spring 2012) ...

I'm currently staying in France, but hope to live in Asia soon ... France is a corporatist country - and I'm not only talking about doctors and lawyers here.  India has  a "caste" system in modern times;  we Celtic people have corporations ... whose only interest is to defend their interests against other corporations' ones, or even against the average citizen ... These corporations are to be found about everywhere, for each and every profession in France ... you just can't rule them out or ignore them, as they are the name of the game ... Fair enough, then.  They have a right to exist (I am not a sociologist), but what bothers me most as a French citizen is that they lack transparency.  My role, as a digital citizen, is to force transparency on them.  Take the example of cryptogram in computer science.  Basically, there are two options for data encryption.  First one:  you keep everything secret, with only a small team working on the project, the password issue is not a big one because nobody knows about the data. It's data encryption, with no explanation whatsoever ... Second option is the opposite of the first one:  you explain as much as you can and grant access to the data you want to encrypt to just as many people as possible whose interest might be to detect some kind of failure in the encryption process ... and finally, you encrypt the data with a password.  The first option is not transparent;  the second is.  Now, which option do you think works best?  Well, the second one (this might surprise you).  How's that?  Because in the first option, only a small group of people have thought about the encryption process.  In this case, the encryption leakage might be an accident waiting to happen ... In the second case, data leakage prevention and encryption have been optimized thanks to transparency ...

We French digital citizens should force transparency on this corporatist country.  What do you think? 

And one scleral buckle for retinal detachment, for my Daddy!

The surgery that awaits my father next week:



Ooopsie ... I'd be better off if I hadn't seen this ... The first time he suffered from retinal detachment, my father decided ... to wait and see ... for a few additional days (he was travelling abroad) ... Anyway, thanks to Dr. Frédéric Betis - Hôpital Princesse Grace, Monaco - he was able to recover a good visual acuity, even after retinal detachment involving the macula ... but he still had this macular fold causing him to see double, like he's had too much whisky ... One year passed, and he got used to it, for driving especially ... And then, two weeks ago, here we go again, retinal detachment beckons ... My father was travelling (again), but this time, lesson learned, he got to his surgeon in no time ... another emergency operation ... same procedure: Pneumatic retinopexy and vitrectomy ... meaning you're left with a gas bubble in you eye and must wait for several weeks, until no gas at all is left. Then (and only then) you can "see" if there is a visual loss or not, and if so, what kind of it (central, upper part, lower part) ... My father couldn't see straight lines, he saw them curved ... Pouring some water or wine in a glass was not easy ... But he was able to drive ... The first time he had the surgery, he had to keep looking upward, and sleep on a surelevated surface ... This time the retinal laceration occured on the exact opposite side of the eye, thus he had to do ... just the opposite ... Laying flat, looking on the right side only, and when sitting, keeping his face on his lap ... The week following the surgery has been challenging (no sleep at night, sleepy during the day, aching shoulder and back at all times) ... Last Monday, my father saw his surgeon again, for the first post-op visit ... It was supposed to be okay, keep up with the good job, said the surgeon to my dad ... but he wanted to follow up on him ... So, this morning, my parents are back in the surgeon's office. And this time, there is ... a retinal hole, nice and big ... Operation again. Scheduled next Monday ... This time, the procedure will be a scleral buckling, which I understand is the indication for retinal hole ... The surgeon said to my father he did hesitate during his last operation:  should he do the scleral buckling already?  He thought this was maybe inappropriate:  there was no retinal hole back then, and waking up after a scleral buckling is not very comfortable ... That's why Dr Betis wanted to spare him this, if possible ... Well, it won't be ... The thing is, this will be his second surgery with full anesthesia in less than four weeks ... The good thing is that this time, postop positioning will not be so challenging, in fact it won't even be an issue, because there will be no gas in the eye ... Mind you, he still has got some from the last procedure ... Well I do hope my mon won't get to watch this video - no chance, she's not reading my Blog, too busy for that ...

I understand that with Pneumatic retinopexy and vitrectomy, you try to have the eyeball stick to the retina, according to Mother Nature's plan ... When it is not working any more (because of multiple lacerations and/or retinal hole), then you have to force the retina to stick to the eyeball, with the scleral buckling procedure ... The former procedure is less invasive than the latter (this is why the surgeon hesitated to perform it in the first place) ... I'm grateful that my dad's surgeon was honest and he told my dad about his hesitation and, now, his regret:  my father, 73 years old in just two days, will have to undergo two procedures with full anesthesia instead of one, in less than four weeks ...

Géolangues Chinois Mandarin : question à l'éditeur

Jeudi, jour des cours de chinois mandarin ...

Nous devons monter des mini-saynettes (petits dialogues de la vie de tous les jours) ... Ai déjà quantité de méthodes contenant des petits dialogues de la sorte à la maison, mais c'est en anglais et en mandarin ... Il me faut encore les adapter, car ces cours hebdomadaires de chinois se font en français (et de plus en plus en chinois) ... Tout en faisant des courses au Leclerc de Rueil-Malmaison, j'ai la surprise de trouver un rayon langues étrangères avec des méthodes de chinois ... Peut-être vais-je trouver un petit manuel ou un CD - aide de camp efficace pour cette tâche qui nous a été assignée ? Mon choix se porte sur une méthode "Géolangues". Compacte, petite, pas chère, mini-manuel et CD ... (Ne comptez pas que je vous parle ici des méthodes Assimil ... vu le peu de cas que j'en fais ...)

Et alors là, ô surprise :

France - USA : il devrait y avoir assez d'argent pour construire le futur que veut le e-peuple

On nous rebat les oreilles avec la vacuité des caisses de l'Etat. Où passe donc l'argent des impôts ? Les politiques sont devenus des carriéristes qui tremblent à l'idée de déranger ce mammouth qu'il faut pourtant dégraisser. Nous passons d'une économie 1.0 à une économie 2.0 ; en d'autres termes, d'une économie surannée, en difficultés, à l'économie durable, celle qui va fournir de l'emploi. Là, nous en aurons pour notre argent ... Que ce soit en France ou aux USA, même mécontentement du peuple 2.0, ou e-peuple. En Gaule, les Professeurs Bernard Debré et Philippe Even dénoncent la "mainmise d'une administration bureaucratique sur tout le système de santé" (voir) : dans leur livre publié le 5 mai 2011 aux Editions du Cherche-Midi, intitulé "Les Leçons du Médiator", les Professeurs Bernard Debré et Philippe Even dénoncent des dérives dans le système du médicament en particulier (attention certains "labos" sont honnêtes, restons dans la nuance je vous prie !), et de la (e-) santé en général. Feuilletage de "commissions d'experts" à perte de vue (qui fait quoi ? Mystère ! Mais tous ces gens ont un salaire ...)

Au pays des Yankees, un petit groupe d'activistes, en vue des élections de 2012, entreprend d'éduquer le bon e-peuple afin qu'il ne se fasse pas embobiner : les caisses de l'Etat ne devraient pas être vides ; l'argent n'est tout simplement pas employé au mieux des intérêts dudit e-peuple ... Là-bas aussi, le mille-feuilles de commissions gouvernementales de soit-disants experts payés à ne rien faire fait flores ... sans compter divers lobbies, représentant les intérêts d'une économie aujourd'hui dépassée, ne produisant plus que du chômage et des accidents (pétrole, nucléaire), d'où la nécessité de sortir de la Religion du Pétrole et du Nucléaire, faute de quoi on verra aux USA un Bush III, puis un Bush IV en guise de prochains présidents ... bref, des présidents anti-innovation ... Le même danger guette les Gaulois ... qui feraient bien de s'intéresser à ce que dit ce petit groupe d'activistes américains qui connait un e-succès planétaire ... 

Voici donc une petite vidéo réalisée par nos amis activistes Yankees qui explique au bon e-peuple américain ce que le tandem habitué à publier aux Editions du Cherche-Midi, les Professeurs B. Debré et P. Even, explique aussi de son côté aux Gaulois : santé 1.0, justice 1.0, économie 1.0, éducation 1.0 : nous sommes à l'ère de la "mainmise d'une administration bureaucratique" aussi pléthorique (c'est un doux euphémisme) que peu productive sur tous ces domaines ... Or il serait (plus que) temps de passer du 1.0 au 2.0 ... Ne sommes-nous pas à l'ère de l'information partagée, du collaboratif en ligne ? En Gaule comme chez les Yankees, l'appui des citoyens est donc réclamé ... Les Gaulois n'ont plus besoin de députés carriéristes qui cumulent des mandats (maire-député etc.) pour (soit-disant) exprimer leurs idées ; ils s'en chargent très bien eux-mêmes. Voici donc une excellente nouvelle : l'Etat va pouvoir réduire son train de vie en toute quiétude ...

Sustainable economy and health: "the story of stuff", "the story of broke"

Sustainable development is a pattern of resource use, that aims to meet human needs while preserving the environment so that these needs can be met.

You might actually know Annie Leonard, with "The Story of Stuff" project ... Totally accurate and embarassing, wasn't it, this little video called "The Story of Stuff"? The truth is, the world at large saw it ... You didn't? No worries, mate: here's your chance to see it again :-)



Just a few days ago, the Story of Stuff Project Team has released its new movie, The Story of Broke: Why There's Still Plenty of Money to Build a Better Future:

"If you've ever wondered why there's money for bank bailouts but none for schools, or think it's nuts to give tax breaks to oil companies swimming in record profits, this movie's for you!

In just seven minutes, Annie busts the big lie that the United States - the wealthiest country in the world and a country in which the wealthiest among us are doing exceptionally well - is incapable of paying our bills, let alone investing in a more sustainable and fair economy.

The truth is, our country's not broke! But we are making some pretty dumb choices.

In the new movie, Annie lays out a common sense argument for shifting billions in government spending away from the ailing 'dinosaur economy' and toward investments in the 21st Century green economy.

You know, the things we all want and almost every candidate promises us: great schools, a healthy environment, clean energy and good jobs.

Wresting our money away from the dinosaur economy and winning investments in a better, more sustainable future is going to require some serious citizen muscle."



You're French or American or come from another country and want to flex your citizen muscle? "The Story of Stuff Project Team" is launching a Community of Action ... Feel like joining? ...

Les professeurs Bernard Debré et Philippe Even dénoncent la "mainmise d'une administration bureaucratique sur tout le système de santé"

Dans un livre publié le 5 mai 2011 aux Editions du Cherche-Midi, intitulé "Les Leçons du Médiator", les Professeurs Bernard Debré et Philippe Even dénoncent des dérives dans le système du médicament en particulier, et de la (e-) santé en général. Feuilletage de "commissions d'experts" à perte de vue (qui fait quoi ? Mystère ! Mais tous ces gens ont un salaire ...)

Un livre utile à tout "santoyen" soucieux d'améliorer la prise en charge de sa santé, en se déjouant des embûches (nombreuses) qui ne manquent pas de se trouver sur son chemin : surmédication sur prescription, urgences engorgées, pénurie de généralistes le week-end et dans certains "déserts médicaux", six mois d'attente en moyenne pour avoir rendez-vous avec un médecin ou chirurgien spécialiste, chirurgie ambulatoire qui peine à répondre à la demande au sein de l'hôpital public, organisation 100 pour 100 papier du système de la santé (et donc : mauvaise informatisation, info qui ne circule pas, problèmes de coordination, notamment lors de la prise en charge de patients urgents, etc.), hyper médicalisation et hyper technicisation (coûteuse, violente et inutile) de la fin de vie - également un défaut américain, dénoncé par ce chirurgien célèbrissime outre-Atlantique, Atul Gawande, auteur de bestsellers et de cette extraordinaire nouvelle publiée dans le New Yorker, "Letting go"  ... Tous les laboratoires pharmaceutiques n'ont pas le même souci de déontologie et d'éthique ... certains ont plus d'éthique et de déontologie que d'autres ... Qu'est-ce que "Big Pharma" ? Face à ces faits et questionnements, le livre du duo Debré-Even, des habitués du Cherche-Midi, tente de dresser un bilan sous forme d'actif, et non de passif ... Car il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain : certains laboratoires pharmaceutiques travaillent avec des médecins nobélisables, ont mis en place des procédures et normes qui garantissent une certaine éthique ou déontologie ... mais ce n'est pas le cas de tous ...

Big is not always beautiful ... Me suis-je bien fait comprendre ? ...

"Le drame du Médiator et la liste aberrante des 77 médicaments sous 'surveillance renforcée' ont révélé la faillite de notre système de contrôle de sécurité des médicaments. Ce n'est pourtant que la partie immergée d'un iceberg : 40 pour cent de médicaments inefficaces, le plus souvent français ; des prix accordés aux firmes françaises 2 à 10 fois plus élevés que ce qu'ils devraient être ; des prescriptions délirantes, source de risques pour les patients et de 3 à 4 milliards de dépenses inutiles ; soutien très insuffisant à la coopération indispensable des recherches publique et privée au service de l'innovation thérapeutique ; mainmise d'une administration bureaucratique sur tout le système de santé ; formation initiale insuffisante des étudiants aux médicaments et formation continue et information des médecins abandonnées à l'industrie ; évaluation des médicaments laissée à des pseudo-experts non experts trop souvent payés par l'industrie. Tout le système est à reconstruire au service des malades, des finances publiques et du progrès thérapeutique. Ce rapport dessine les profondes réformes à apporter d'urgence à un système qui refuse pourtant de se remettre en cause. Sans elles, de nouveaux drames se multiplieront inéluctablement. L'appui des citoyens sera indispensable pour les faire aboutir."
 
Biographie des auteurs

Bernard Debré, professeur de médecine, ancien ministre, est l’auteur, entre autres ouvrages, au cherche midi, de La Revanche du serpent ou la fin de l’homo sapiens (2005) et Nous t’avons tant aimé. L’euthanasie, l’impossible loi (2004, 2011).
Philippe Even, professeur émérite et ancien vice-président de l'université de Paris-5, ancien doyen de la faculté de médecine Necker et président de l'Institut Necker, a publié, entre autres, au cherche midi, La Recherche biomédicale en danger (2010).
Ils ont déjà publié ensemble, au cherche midi, Avertissement aux malades, aux médecins et aux élus (2002) et Savoirs et pouvoirs, pour une nouvelle politique de la recherche et du médicament (2004).

Polémique sur la provenance des organes en Chine : les répercussions gauloises ...

Ceci n'est pas un "Post" sur la génomique et le séquençage du génome interdit en France, contrairement à ce que pourrait suggérer cette image ... Nous reviendrons sur le sujet ... Mais pour l'heure, voici un tout autre sujet ...

Le Professeur Guy Vallancien (fondateur de l'Ecole Européenne de Chirurgie à Paris) a organisé en septembre 2011 une "rencontre au sommet" (au propre comme au figuré, puisque ce sommet se déroulait à Chamonix) pour réfléchir sur l'organisation du système de la santé. Cette convention, intitulée CHAM, a été financée par différents partenaires, dont le laboratoire pharmaceutique Roche - ce qui a un peu étonné certains laboratoires pharmaceutiques se disant soucieux de l'éthique, de la déontologie et des bonnes procédures ... On se rappelle que Roche a obtenu le Prix de la honte en 2010 (Public Eye Award) pour continuer à tester son Cellcept, médicament antirejet, en Chine, alors qu'on sait très bien que la provenance des organes made in China est plus que douteuse ... Lors d'un entretien en août 2011, Marie Berry, la soeur de l'acteur Richard Berry (voir leur histoire), m'a dit avoir changé de médicament antirejet lorsqu'elle a appris que le Cellcept qu'elle prenait quotidiennement était testé en Chine ... dans des conditions qu'elle "imagine" tout à fait, et qui ne la satisfont pas ... et qui ne sont pas que le fruit de son imagination (voir) ...

Avouez que ceci voisinant avec cela fait un peu désordre ...

C'est ce que m'ont fait remarquer, entre autres, des cadres travaillant pour le laboratoire pharmaceutique BMS, et ce encore tout récemment (mercredi dernier) ...

Au passage, je signale m'être épuisée au Salon du Livre de Paris en 2010 et 2011 pour trouver un éditeur gaulois acceptant de publier la traduction en français du livre écrit fin 2009 par deux avocats canadiens, activistes des droits de l'homme ayant mené une enquête sur cette histoire de trafic d'organes en Chine, David Kilgour et David Matas ... épuisement vain, puisqu'aucun éditeur n'est intéressé ... Etrange omerta. Peut-on décerner un prix de la honte pour cause d'étrange omerta ?

Lors des rencontres Innov'Tech Santé organisées par Les Echos fin juin et début juillet 2011 (Paris George V), j'ai rencontré le Directeur France de Roche, M. Yannick Pletan, au demeurant tout à fait charmant ... Il m'a affirmé n'être au courant de rien, en ce qui concerne les essais de Roche en Chine - essais qui ont valu au "big pharma" suisse le "Prix de la Honte" ...

Bon, j'arrête là mes considérations qui ne servent à rien ... et continue à rêver de "santé durable" ("sustainable health", "green business" au lieu d'un certain "bloody business") ...

Juste ce petit message audio à l'attention du Professeur Guy Vallancien ... (Fallait bien que quelqu'un s'y colle, n'est-ce pas) ...

 ==> Message audio à l'attention du Professeur Guy Vallancien.

Les effets du don d'organes - The effects of next-of-kin organ donation

Permettez-moi de vous présenter une psychologue en milieu scolaire. En février 2011, nous nous sommes entretenues toutes deux sur son expérience ; elle a résumé ici ce qu'elle souhaite communiquer sur son vécu : les effets du "don" d'organes dit "post-mortem" ... Nous étions convenues d'attendre quelques mois avant de poster ce document sur le blog "éthique et transplantation d'organes" - nouveau nom depuis le 1er novembre 2011 : "Ethics, Health and Death 2.0" ...

Cette maman confrontée à la question du don d'organes souhaite que son témoignage puisse contribuer à l'éducation de tous sur ce qu'il est convenu d'appeler "le don d'organes post-mortem" : vous verrez que ce témoignage soulève beaucoup de questions. Il a rencontré un assez vif intérêt auprès de la Harvard Medical School à Boston, USA, et auprès d'un certain patient américain greffé du foie, décédé tout récemment, un peu plus de deux années après sa greffe ... le credo de ce patient connu dans le monde entier est : "Think different" ... Ici il ne s'agit pas de Pods, de Pads autres Phones à la puissance i-, mais de l'humain - une matière qui intéressait particulièrement Steve Jobs ...

Faute de dons ou faute d'innovation ? Think different ...

Cette maman psychologue scolaire souhaite contribuer à la rédaction d'un livre d'éducation du grand public sur les "effets du don d'organes" et sur la nécessité d'innover ... Avis aux éditeurs gaulois ... et yankees ... que j'invite à lire ce qui suit : (Document  PDF, 5 pages, 32 Ko.)

  ==> LES EFFETS DU DON D'ORGANES

Clooney for (president) innovation



Clooney's ultimate film, "The ides of March", remembers us when Julius Caesar got stabbed:  during the ides of March. "It is a word that was used widely in the Roman calendar indicating the approximate day that was the middle of the month" ... Here, we have, instead of Julius, two people:  Stephen Meyers, an idealistic staffer for a newbie presidential candidate (Governor Mike Morris), who gets a crash course on dirty politics during his stint on the campaign trail ... And we have a newbie presidential candidate (Morris - Clooney) who (almost) gets caught in an "affair" with a beautiful young female trainee ... Stephen the staffer blackmails the President-To-Be in order to become Morris' campaign manager - instead of getting fired because he made a mistake (who never did in the first place?) ...

Clever Clooney shows us the real face of power:  half Morris, half Meyers ...

We know Clever Clooney has never been much of a family man ... but he's a great (very young) ladies' lover (trainees' lover?) ... This would be used against President-To-Be Clooney - politically stabbed during presidential primaries, about halfway through ... unless the American society and constitution change the rules of the game  ... As Clooney puts it: the president of the United States of America can ruin the country (like Bush Junior and Senior?), he'll be safe.  But if he happens to save the country while "fucking a trainee", he cannot expect to be safe any longer ... Just a little something I'd like to point out:  Morris-Clooney is not DSK. Clooney does not need to pay for sex with young females ;-)

As the film begins, Governor Mike Morris is in a major political battle in Ohio that could be the key to winning the Democratic presidential nomination. When the opposing candidate's campaign manager (Paul Giamatti) offers Stephen a job on his staff, Stephen neglects to inform his boss (Philip Seymour Hoffman). Just as that omission is revealed, Stephen uncovers a dirty personal secret that could sink Morris' political career ... Of course the dirty personal secret is Morris' little "affair" with the trainee, a one-time-affair which leads to a pregnancy, an abortion and ... a suicide ... The (very) young lady also happened to be Stephen's (secret) girlfriend ... and when Stephen's boss gives him the sack because of a "major mistake" (the omission) that very day our young trainee got her abortion and got the sack too (Stephen had told her she could no longer work for Morris' campaign:  she was no longer a harmelss and helpful trainee; just an accident waiting to happen) ... she became panicky and took too many pills, to much alcohol ... and never woke up ...

Clever Clooney does not want to become the next (bifacial) president of the United States of America - bifacial in one way or another ... With "The ides of March", Clooney has positioned himself as a defender of innovation : sustainable development is the key word: sustainable living, jobs, health, environment ... Oil, nuclear power, war in Irak, lack of innovation ... it all belongs to the past, says Clever Clooney. Is America going to burry its head in the sand or is it going to regain supremacy in technology - through innovation, not through war to get the oil ... because thanks to innovation, no more need for oil ... hence, no terrorism, no war ...

Clever Clooney embodies the American Dream just for us, ladies ;-)