The Low-Coste Innovation Blog welcomes YOU


Welcome to this modest blog I started in early 2005! I'm a Semantic Web Geek and a Web Science Evangelist.

To cure diseases like cancer and cystic fibrosis, we will need to target gene mutations, not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome).
Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG".

Jean-Michel Billaut, famous French @nthropologist and Net economy geek : "
There are times when I think there are basically two kinds of people in my country ... A '1.0' Top-Management, frantically clinging to and stuck in the past and in (bio)conservatism... and a '2.0' startup ecosystem... building... building slowly... towards the future..."

Catherine Coste,
MIT certificate in Genomics, a Tim Burton fan (whose films are dealing with death, like this modest Blog -- and sometimes we just hate it!), a Wellywood fan (the new Hollywood)... I come from France (hopefully from that "2.0" part thing) and travel a lot: New-Zealand, Asia (Malaysia, Singapore), UK...

A death and health geek and travel buff of some kind, I love meeting new faces
. My motto:
Go Where You Are Celebrated, Not Where You Are Tolerated.

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Appel à témoignage - Please share your experience - Teilen Sie Ihre Erfahrungen mit ! Don d'organes - Organ Donation - Organspende :


Appel à témoignage : lettre ouverte aux proches confrontés à la question du don d'organes (lire)

Please share your experience : letter to the attention of next-of-kin of donor-eligible individuals (read)

Im Krankenhaus oder in der Klinik wurden Sie nach dem mutmasslichen Willen Ihres Verwandten gefragt : ob er oder sie sich für Organspende ausgesprochen habe. Bitte teilen Sie Ihre Erfahrung mit ! (lesen)

Avertissement :

Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

ICI LONDRES. LES CHIRURGIENS PARLENT AUX CHIRURGIENS. VIDEO DE JUIN 2013 SUR YOUTUBE : http://youtu.be/peHJg4taa1I

A l'assaut du marché de la pénurie d'organes (reins) !


A l'assaut du marché de la pénurie d'organes (reins) ! from Cath Coste on Vimeo.
La dialyse, lourde et contraignante, est un passage obligé pour les patients en attente de greffe ... Le rein est l'organe le plus demandé au monde : les deux tiers des transplantations effectuées dans le monde concernent le rein ... Or il existe aujourd'hui, en France, des solutions à la pénurie de reins à greffer, encore faut-il que les patients soient informés, et s'organisent pour revendiquer ces solutions ... Grâce à l'innovation, partir à l'assaut du marché de la pénurie d'organes, échapper à la redoutable et contraignante dialyse ... quitte à bousculer certaines certitudes politiques au passage ...

Médecine de remplacement : la guerre des lobbies ?


Transplantation d'organes : la guerre des lobbies ? from Cath Coste on Vimeo.
Le marché de la transplantation d'organes ou celui de la médecine de remplacement va-t-il continuer à appartenir aux seuls laboratoires fabricants de médicaments immunosuppresseurs ? Les alternatives sont en route, permettant de se passer du médicament antirejet : imprimantes 3D, bioengineering s'appuyant sur les cellules souches : ces poids lourds de l'innovation veulent leur part du gâteau ... et ne vont pas tarder à l'obtenir ... Qu'est-ce qu'un donneur d'organes vitaux dit "mort" ? La mort encéphalique équivaut à un coma dépassé. Quel rôle ont joué les laboratoires pharmaceutiques leaders sur le marché mondial du médicament antirejet pour promouvoir les transplantations d'organes auprès de la population ? Quel "business modèle" pour les transplantations d'organes ? Existe-t-il des alternatives à la greffe telle qu'on la connaît ? Si oui, pour quels organes ?

Santé : la protection sociale va s'écrouler

Le Docteur Dominique Dupagne est à la santé ce que Xavier Niel est à Free : "On peut prévoir un tsunami dans le domaine des Majors tout comme dans celui de la santé" ...


Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Que ce soit le Professeur Guy Vallancien, urologue et fondateur de l'Ecole Européenne de Chirurgie à Paris, ou le médecin député UMP Bernard Debré, ou encore le Professeur Philippe Even, à l'origine de l'affaire Médiator avec le Dr. Irène Frachon, tous disent la même chose : notre système de prise en charge des patients urgents et chroniques, l'organisation du parcours des soins, bref, tout ce que gère la "Sécu", c'est la maison qui tient par les papiers peints ... La fin du système, ou "disruption" (anglicisme pour signifier "rupture") est proche, et encore, tous ces experts pèsent leurs mots ... Le "contrôle qualité" permanent introduit à l'hôpital a remplacé la déontologie et l'éthique appliquées à l'humain par de la Norme ... L'Assurance Qualité a remplacé l'humain, pour le pire au lieu du meilleur attendu ... Notre système de santé n'est plus efficient, ni équitable ... et par conséquent incapable d'innover, chose pourtant vitale pour préparer les changements majeurs attendus non plus demain, mais aujourd'hui ... Voici à présent le Docteur Dominique Dupagne, ou Doc 2.0, qui s'y colle ... et nous explique la chose, à son tour ... pour ne pas dire autre chose ... Le Dr. Dupagne est LE French Doctor 2.0, le seul, l'unique ... Ce n'est pas sur Doctissimo que vous le trouvez, mais sur Atoute.org ... forum médical devenu incontournable, et dont il est l'auteur depuis nombre d'années ... On était, nous les "patients" et autres impatients, habitués aux querelles et autres jalousies entre spécialistes, mais les voilà tous d'accord ... ils finissent par ne parler que d'une seule voix ... Alors, par la force des choses, patients et impatients finissent eux aussi par s'accorder et, comme s'ils ne faisaient qu'un, écoutent le message ... Tarification à l'activité, procédures et contrôles de tous ordres, hiérarchie d'un autre âge, tout cela paralyse l'activité ... Pour le Dr. Dominique Dupagne, nous allons vivre une grande crise sociale financière, car la Sécu est exangue ... La médecine 2.0, celle de l'information partagée grâce aux outils et à la technologie numériques, est une médecine profondément humaine ... celle des hôpitaux, régie par la tarification à l'acte, la rotation des lits et les contrôles qualités et autres Normes ou Directives, serait profondément inhumaine et acheminerait les soignants vers un burn out sans point de retour ... Oui on en est là ... Les médecins vont-ils se battre demain pour trouver des patients solvables ? Vers une fin des déserts médicaux ? Le savoir partagé dans la médecine à l'ère du numérique implique un partage du savoir (et donc du pouvoir) entre les patients et les médecins ... Le patient ne patiente plus, il va sur des forums pour rencontrer des gens qui connaissent les mêmes soucis de santé ... Bref, le patient se livre à un bon travail de journaliste : il recoupe l'info (celle donnée par son médecin, celle fournie par Wikipédia, par des forums de patients en ligne, par des articles scientifiques disponibles sur l'Internet, en accès libre) ... Bref, le patient augmente sa capacité à gérer sa santé (voir le terme anglo-saxon d'empowerment) ... Le DMP, mis en place à grands frais par l'Etat (Dossier Médical Personnel) serait "un prototype de désastre annoncé", dit le Dr. Dupagne ... 40.000 dossiers de patients numérisés en 11 ans ... La contre-performance mérite d'être saluée car elle a coûté fort cher au contribuable, à coup de centaines de millions d'Euros ... A cela ajouter la menace qui a fait "pschitttt" : les vaccins contre la grippe porcine ... Quand il se penche sur notre santé, l'Etat lui nuit gravement, la ruine ... Coups bas pour enterrer les dossiers qui mériteraient d'être promus, autres coups fourrés pour s'accrocher au pouvoir, quitte à contraindre les patients à faire du lobbying actif pour défendre leurs intérêts ... "Tout est pourri", me disait hier le Professeur Philippe Even lors de notre conversation téléphonique ... Force est de constater que le Dr. Dupagne ne dit pas autre chose ...

La médecine malade de sa structure : "la vérité est dans la tête des hiérarchies"

Fonctionner en imposant des projets pharaoniques partis du haut de la pyramide hiérarchique et non des réalités du terrain, cela ne marche pas, dit le Dr. Dupagne ... C'est pourtant ce à quoi le ministère de la Santé et autres cadres Shadocks s'emploient ... depuis des décennies ... Le pire, c'est que ce principe de fonctionnement (contre-productif et nuisant gravement à l'organisation de notre système de santé) est maintenu dans la formation initiale du médecin ... Que dire de la formation continue, si ce n'est qu'elle est pour le moins inadaptée aux besoins, en regard aux réalités des évolutions technologiques et des métiers de l'hôpital ... A écouter cette interview du Dr. Dupagne par M. Jean-Michel Billaut, Président Fondateur de l'Atelier Numérique BNP Paribas, un conseil de pur bon sens, cher e-lecteur (-trice) - enfin c'est toi qui vois, après tout les impôts c'est tes sous aussi ... bon, moi, ce que j'en dis ...

"INDIGNE-TOI !", ou le dernier sursaut des dinosaures

Des Anonymous dans le domaine de la santé ? Il y en a déjà, dit le Dr. Dupagne ...

Megaupload aurait été sur le point de lancer une Major "low cost" quand (comme par hasard) son patron s'est fait arrêter par le FBI - alors que c'est un citoyen allemand (et non un Américain) qui de surcroit ne se trouvait pas sur le sol américain ... C'est là un dernier sursaut des lobbies du monde d'hier ... Une Major "low cost" finira par se créer ... Free a bien réussi à "botter le cul" (comme aurait dit Steve Jobs) à cette "entente de Yalta" en téléphonie (SFR Bouygues Telecom Orange) ... cela prendra peut-être un peu de temps mais cela se fera, cette "Major low cost" ... On peut donc prévoir un tsunami dans le domaine des Majors tout comme dans celui de la santé ...

Philippe Even : après "La Recherche biomédicale en danger" : son nouveau livre sortira le 26 mars 2012

Le nouveau livre du Professeur Philippe Even sortira le 26 mars 2012
 
L'Affaire Médiator, c'est lui ... et le Dr. Irène Frachon ... Le Professeur Philippe Even, c'est d'abord un médecin pneumologue ... puis un enseignant à la fac de médecine Paris Descartes, à cela il faut ajouter un côté détective - chose peu aisée et fort délicate (façon éléphant dans le magasin de porcelaine) dans le monde très corporatiste des médecins, où ménager les intérêts de la corporation passe trop souvent avant le bien-être et l'intérêt des patients ... Franc du collier, le Professeur Philippe Even l'est d'autant plus que c'est un soignant et enseignant à la retraite depuis ... un bail ... Il a souvent été apprécié (et le reste) des médecins honnêtes, pour son franc-parler (et détesté, il va de soi, de ses nombreux ennemis) ... Quand on est face à Philippe Even, cela fait une drôle d'impression : c'est Molière, son "Médecin malgré lui" et son "Malade Imaginaire" réunis en un seul homme, qui se trouve être ... professeur de médecine ... La chose est rare ... On imagine mal un Molière et un médecin dans la peau d'un seul homme ... On sait notre président très (trop ?) ancré dans son rôle d'avocat d'affaires (Les "labos" Servier étaient un client important de l'avocat d'affaires Sarkozy) ... on sait le ministre Xavier Bertrand tendant vers plus de transparence et d'honnêteté citoyenne ... Habitué du Cherche-Midi, le Professeur Philippe Even en tant qu'auteur y publiera fin mars 2012 un nouveau livre ... constituant la suite logique et très attendue de celui, extraordinairement documenté, qu'il a publié en décembre 2010 : "La Recherche Biomédicale en danger" ... et qui dresse un constat accablant de l'organisation du système des soins et de celui du médicament ... Ce matin, le Professeur Philippe Even m'a indiqué que son livre à paraître fera le point médicament par médicament, maladie chronique par maladie chronique (obésité, diabète, hypertension ...) pour le grand public ... Espérons que cela va permettre aux journalistes répercutant ce nouveau livre auprès du grand public de dresser un constat plus nuancé des laboratoires pharmaceutiques, car après l'affaire Médiator, les journaux titraient : "Labos, tous des salauds" ... Un point de vue plus nuancé (car il sera repris par la population) serait certes idoine ... Tous les laboratoires pharmaceutiques ne se valent pas, tous n'ont pas la même éthique, mais ne pas oublier que certains ont des médecins nobélisables, à l'éthique irréprochable, qui travaillent en leur sein ... Ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain, donc ... Pour le Professeur Philippe Even, cet ouvrage a représenté un travail colossal, tout comme le précédent ... C'est qu'il a voulu y mettre le paquet, preuves à l'appui, car le message est clair : l'usager de la santé doit prendre son parcours de soins et de prévention en main, il ne doit pas tout attendre d'un Système arrivé en bout de course, au bout de rouleau, et qui se délite ...

Vers un système du médicament et vers une organisation du parcours de soins plus justes, plus efficaces - et moins nocifs pour l'usager de la santé ?

Le paradoxe français est le suivant : le niveau technique de l'acte médical et chirurgical est souvent irréprochable, voire stratosphérique, mais celui de l'organisation du parcours des soins et de la prise en charge des patients urgents et chroniques est moyenâgeux ... et s’essouffle dangereusement ... C'est de cela que le grand public doit prendre conscience ... Il faut des changements, mais rien ne se fera sans le concours des citoyens usagers de la santé ... tant se trouvent de verrous en place à faire sauter - c'est ce qu'on pourrait appeler "notre aimable administration 1.0", un dinosaure qui persiste à l'ère du 2.0, c'est-à-dire du numérique, des outils du numérique, et de l'information partagée sur l'Internet ... Qu'on ne s'y trompe pas : M. Philippe Even est un homme heureux de vivre, qui aime les gens et la vie ... il n'a rien d'un Robespierrot sectaire et revanchard, un ennemi de la vie guidé par une idéologie qu'il veut imposer à toute force ... ni d'un idéaliste ... Gageons que c'est pour cela que l'entreprise, équilibrée et d'utilité publique, a des chances de réussir ...

"Made by China"

Made by France China, cela signifie que la Chine ne se contente plus d'être l'atelier du monde, donc de ce fameux label "made in China". Elle se met au marketing, une notion jusqu'à récemment totalement étrangère au business model chinois ... même si les Chinois y sont certes très sensibles, au marketing, notamment dans le domaine du luxe ... Le business sur l'innovation en santé avec la Chine, c'est quoi ? Du "made in China" au "made by China" ... et la France dans tout ça ? Pour vous expliquer un peu les choses sur un ton qui ne se prend pas au sérieux, voici la Chronique biofun N°1. Permettez-moi de vous présenter vous_voyez, Pseudo internet d'une Française trop typiquement française (donc donneuse de leçons, au QI couci-couça - en chinois couci-couça se dit tigre-tigre, cheval-cheval) qui découvre la Chine et son activité fourmillante en santé et innovation (les technologies du numérique dans la santé) ... Hyper-enthousiaste, elle ne peut s'empêcher de raconter façon "sur le vif", chez elle réflexion et débit de parole sont inversement proportionnels ... Il ne me reste qu'à souhaiter à vous_voyez une fructueuse carrière en Chine, dans le Made by France China ...

Appel à témoignage : victime d'un dysfonctionnement dans l'organisation des soins, cela vous a porté préjudice

Vous avez été victime d'un dysfonctionnement dans votre prise en charge ou à une autre étape dans votre parcours de soins, et cela vous a porté préjudice. 

Votre histoire pourrait bien devenir une fiction pour le cinéma très grand public ... Alors n'hésitez pas à venir témoigner. En France, l'organisation du système des soins se dégrade : manque de lits dans les services hospitaliers, urgences engorgées, réduction de personnels, manque de communication entre les soignants intervenant à différentes étapes du parcours de soin, système de prise en charge des patients urgents à revoir (ils en sont encore au téléphone, à l'heure de la banale visioconférence sur Skype !) ... Bien des soignants le disent : ils sont dans la maltraitance de leurs patients, et cela n'est pas par manque de compétences professionnelles ... Alors, qu'est-ce qui coince ? Les syndicats hospitaliers disent : "On manque de personnels !" ; les vendeurs de logiciels disent : "Il faut plus de numérique dans le parcours de soins afin de le rendre efficace et compétitif !" ... Et les deux de s'envoyer des portes de prison à la figure ... le tout sur un fond de sauce figée, parce que rien ne bouge (période électorale oblige) ... Chaque jour ou presque (surtout quand je suis en congrès), j'entends des histoires du genre : "Ma copine est étudiante en médecine, 4ème année ... Hier soir, elle est rentrée en pleurant ... Une jeune femme de 24 ans a fait un arrêt cardiaque, on aurait dû pouvoir la récupérer, mais elle a été prise en charge par les mauvaises personnes ... qui l'ont amenée dans un service inadéquat ... Résultat : la jeune femme est morte faute de soins adéquats, en temps et en heure ... Personne ne dit rien, et la famille ne portera pas plainte, parce que tel que le système est organisé, vous n'avez que 8% de chances de vous en tirer si vous faites un arrêt cardiaque dans la rue ... c'est ainsi ... qu'y faire ?? A quoi bon répéter cette histoire sans faire changer les choses ? On ne fait que remuer le couteau dans la plaie, inutilement ... Alors, mieux vaut se taire ... Perte de sens du travail des soignants, "burn out" des soignants ... On se demande bien pourquoi ... Dans d'autres pays ce pourcentage de chances de s'en tirer si on fait un arrêt cardiaque dans la rue est bien plus élevé, car l'organisation du parcours de soins est plus performante, et la population est éduquée à l'arrêt cardiaque : il faut entreprendre un massage cardiaque immédiatement. Chaque seconde compte ..." Un cardiologue parisien expert auprès des tribunaux a confirmé ce témoignage, tout en ajoutant : "J'ai eu deux patients au profil similaire. Des quinquas dynamiques, cadres dirigeants. Ils ont tous les deux fait un infarctus massif dans un aéroport, l'un à Paris, l'autre à Kuala Lumpur (Malaisie) ... Le second est toujours en vie et va très bien à l'heure où je vous parle ... La prise en charge a été impeccable ... Défibrillateur à portée de main, personnel de l'aéroport formé à ce genre d'événement ... Le premier quinqua, celui qui se trouvait à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle, est mort ... Le temps que quelqu'un se décide à entreprendre un massage cardiaque, absence de défibrillateur ..."

Je pourrais continuer longtemps ainsi ... Relayant ces histoires auprès de soignants depuis plus de 6 ans, je me heurte à une indifférence hostile. Ils ont bien assez à faire avec leurs histoires, sans entendre "les miennes" en prime ... Pourtant, ces histoires ou tranches de vie, elles appartiennent à tout le monde ... Du moins cela devrait-il être le cas ... Les médecins hospitaliers mandarins me disent : "On n'est pas là pour innover, on est là pour soigner." Les médecins ont une obligation non de résultat, mais de moyens ... Il leur suffit donc de dire qu'ils manquent de moyens (personnels) pour ne pas se remettre en question ... Le problème en France (pays dit "égalitaire"), c'est que les patients lambda peinent à se faire entendre ... C'est la fatalité, n'est-ce pas, que voulez-vous y faire, ma brave dame ... Manque de moyens, de personnels ... On connaît le refrain ... stérile ... Chacun souffre en silence en serrant les dents ... Alors voilà, pour faire bouger les choses, j'ai pris un patient non lambda. M. Jean-Michel Billaut. Derrière ce nom, il y a ... voyons, voyons ... de grandes banques multinationales et autres grands noms de la finance, des Apple, Microsoft et autres Google, Amazon, IBM, des médias prestigieux et compétents, style BFM (la radio et la télé de l'économie) ... et pardon pour tous ceux que je ne mentionne pas ici ... Et avec l'histoire de M. Billaut, nous allons faire un film très grand public. Ne vous inquiétez pas pour les sous ... Les vendeurs de logiciels seront ravis de contribuer ... Vous voulez que votre histoire soit connue du grand public ? Envoyez dès maintenant vos témoignages à cath.coste@laposte.net ... Qui, au cinéma ? Voyons, voyons ... Eh bien pour commencer je crois savoir que l'acteur Richard Berry s'intéresse à l'innovation santé ... ainsi que sa sœur, la charmante et artiste Marie Berry ...

Allez, c'est parti ! Et pour commencer, voici l'histoire de M. Jean-Michel Billaut ... qui, hélas, n'a rien d'exceptionnel ...

"[E]n ce qui concerne l'organisation entre les différents silos de notre secteur santé : omme vous ne le savez peut-être pas, j'ai eu chez moi à Villiers le Mahieu en 2009, une rupture d'anévrisme poplité. Ce qui est grave, mais qui peut se résoudre par un pontage, à condition d'arriver sur une table d'opération rapidement (moins de 2 heures). En ce qui me concerne, cela m'a pris 7 heures. En Ile de France !... Le Samu, qui ne s'est pas déplacé, m'a fait envoyer par les pompiers locaux à l'hôpital de Mantes la Jolie à environ 25 kms. Cet hôpital disposait d'un bloc opératoire vasculaire, mais qui n'était pas opérationnel, on ne sait pour quelles raisons. Mais le SAMU ne le savait pas !... L'interne de l'hôpital m'a donc envoyé dans une clinique privée qui ne m'attendait pas non plus... Et j'ai dû attendre 1 heure après une ambulance pour mon transfert... C'est ce que j'appelle de la très mauvaise organisation... Souffrances atroces, et j'y ai laissé en définitive une jambe. Le chirurgien de la clinique privée m'a fait un pontage ... Mais en pure perte ... La jambe n'avait pas été irriguée pendant 10 heures. Elle a commencé à se nécroser ... Et après de multiples passages sur la table d'opération, on m'a amputé au-dessus du genou quelques jours plus tard. D'ailleurs j'ai été à deux doigts d'y rester ...
Contre toute attente, j'ai repris un peu du poil de la bête, si tant est que l'on puisse retrouver une vie normale ... J'ai décidé d'aller en Justice et de porter plainte au pénal pour coup et blessures, sans intention d'en donner. La plainte a été déposée le 13 août dernier ... Figurez-vous que je n'en avais eu aucune nouvelle jusqu'à récemment ! Je suis resté coi en mon logis, ayant grande confiance dans la Justice de mon pays et dans son organisation ... Je viens seulement d'apprendre qu'un lieutenant de police doit m'auditionner, et encore c'est parce que je m'en suis inquiété... Vous déposez une plainte ... Pendant des mois vous n'en avez aucune nouvelle. Vous ne savez pas si elle a été dûment enregistrée, si elle a été perdue, ... etc ... Je trouve que ce n'est pas normal dans un pays civilisé de laisser le citoyen sans aucune nouvelle ...
A bien y réfléchir, l'Administration en France est très mal organisée. Une pétaudière 1.0, et je pèse mes mots. Car il semble que ne suis pas le seul dans ce cas dans le domaine de la santé (pour la Justice il semble qu'aussi ...) ... L'un de mes amis a fait récemment un début de coma diabétique dans un hôtel parisien ... Le médecin l'a envoyé dans un hôpital parisien dont le service d'urgences ... avait été fermé il y quelques années. Le dit médecin ne le savait pas ... Vous trouvez cela normal ? Alors qu'avec une simple base de données géolocalisée indiquant en temps réel qui dispose de tels dispositifs pour soigner tel ou tel cas ... Le tout accessible sur un simple smartphone des familles... J'espère qu'une startup française mettra cela sur pied avec un bon business model ...
La France est mal organisée. Elle pourrait nettement mieux s'organiser en utilisant le réseau Internet avec tous les outils 2.0 (l'information partagée en ligne) dont on dispose aujourd’hui ... Et pas la peine d'augmenter les personnels ..."

La propriété intellectuelle, un mal nécessaire qui n'équivaut pas à un bien ?

La cyberguerre et la cyberguérilla ont démarré, en Gaule et dans le monde entier. Megaupload est un site internet où l'on peut télécharger des films et des jeux vidéos en ligne, mais pas seulement. C'est aussi un site où des profs de maths, par exemple, mettent en ligne des exercices trop lourds pour être envoyés par e-mail ... ils sont ainsi à dispo de leurs élèves ou étudiants ... Dans les écoles d'ingés, cela râle sec depuis la fermeture de ce site ... Pour pouvoir arrêter les auteurs de ce site dans un pays qui n'est pas les USA, les Américains ont mis le paquet, l'accusation à l'encontre de Megaupload est de taille ... genre haute trahison ... Vrai ou pas vrai ? L'avenir le dira ... Pour "faire bouger les choses" en Irak et pouvoir y mener sa guerre, Bush père n'avait pas lésiné sur les mensonges façon l'Irak nous prépare une guerre nucléaire ... C'est que Megaupload aurait volé des sous (+++) à l'industrie de l'Entertainment ... Du moins est-ce ainsi que ladite industrie voit les choses  ... Un point de vue un brin partiel ... ou ... lobbyiste ... Hollywood a ses lobbyistes, ils sont très efficaces ... Nous avons les lobbies des majors, qui en France font un boulot tout aussi efficace qu'aux USA ... De leur côté, les Anonymous ont fixé un ultimatum ... Vont-il mettre en gratuit tout le catalogue de Sony Music, si Megaupload n'est pas rouvert dans les 72 heures ? Faut-il revoir les lois concernant le copyright ? Il faudra certainement s'y coller ... or on n'en prend pas le chemin ... Il est intéressant de remarquer que l'emblème des Anonymous (voir l'image) est le masque bien connu de la superproduction hollywoodienne V pour Vendetta, avec Natalie Portman dans le rôle d'Evey ...

Eric Ségui, architecte technique dans le groupe BNP Paribas, réagit sur la question de la propriété intellectuelle ... "La propriété intellectuelle est un concept étrange, puisqu'il s'agit en fait d'un droit en creux, qui est là pour restreindre le droit de propriété : j'achète un livre, ou un CD, mais mes droits sur cet objet sont restreints. Si les idées peuvent être brevetées, verra-t-on le jour où l'idée de démocratie sera payante, et ceux qui ne peuvent se l'offrir, condamnés à vivre en dictature ? N'oublions pas que le brevet lui-même est né de l'idée de partage, puisqu'en échange d'une protection limité, le créateur fait don de sa création à l'humanité à l'issue de la période de protection."

Albert Jacquard, généticien, va encore plus loin :  "derrière la propriété intellectuelle se camouflerait un désir de tromper" ... Pour lui, l'idée de propriété intellectuelle revient à parler de l'arc-en-ciel. "C'est un objet dont on peut dire 'Je l'ai perçu', mais qui n'existe pas." Et les problématiques liées à cette manifestation "interviennent lorsque l'on tente de légiférer sur qui a vu l'arc-en-ciel en premier, à qui appartient-il, etc. Autrement, dit, derrière le mot propriété intellectuelle, se camoufle au fond le désir de tromper." (Source)


Albert Jacquard démonte le concept de 'Propriété Intellectuelle' from kassandre on Vimeo.

Et à présent, la question qui tue : à qui appartiennent les données sur un patient hospitalisé ? A l'hôpital (ou au médecin traitant), ou à la Sécu, ou à l'Ordre des Médecins, ou encore au patient ? L'ASIP Santé, commission gouvernementale chargée de mettre en place le Dossier Médical Personnalisé ou DMP (autrement dit, la dématérialisation et la numérisation des données de santé des patients) entame sa 12ème année de piétinement : 4.000 dossiers patients informatisés sur toute la France, à grands frais : le projet est coûteux ... C'est que, au bout du compte, il se pourrait bien que ces données appartiennent (ô surprise) au patient lui-même ... On comprend l'importance des e-forums de patients aux USA (Patients like me par ex.) et ailleurs ... Imaginez un Patientslikeme.com en Chine ... ce qui ne manquera pas de se produire ... alors nos petits gars de l'ASIP Santé vont rire jaune avec leurs 4.000 dossiers patients numérisés ... Google Plus va-t-il capter plus de données santé que le DMP gaulois ? Il n'y a pas que les lois concernant le copyright qui sont à revoir, ce sont les mentalités qui sont en pleine mutation ... chaque pays allant à une vitesse différente ... Mais les faits sont là : l'industrie de l'entertainment se heurte à une sorte de "Printemps Arabe" ; on observe une fracture numérique, tandis que les lobbies hollywoodiens et ceux des Majors sont restés à l'âge de l'analogique, n'ayant aucun intérêt à se convertir à celui du numérique ... Certes ces lobbies sont puissants ... Mais, dans l'intérêt des populations et d'elles seules, faut-il retarder indéfiniment l'inéluctable ? ... Gageons que le DMP sera rebaptisé Cloud iSanté ... et que Megaupload, à moins d'avoir vraiment commis les crimes crapuleux dont il est accusé par le FBI, va rouvrir ... quitte à ce que ce soit sous un autre nom ... et que l'encyclopédie en ligne Wikipédia ne sera jamais fermée ... La question n'est pas de savoir si tout cela se produira, car cela se produira. La question est de savoir : quand ?

Le marché de la téléphonie gauloise avant Free, au Plus Grand Cabaret du Monde !


Très joli spectacle, avec un dresseur de pigeons, dans Le Plus Grand Cabaret du Monde, l'émission de Patrick Sébastien, ce 21/01/2012 ...

 Le dresseur travaille aussi pour SFR et Orange et Bouygues Télécom ...

龙年快乐 ! Et si l'économie française mettait un dragon dans son moteur ?

龙年快乐 ! Long2 nian2 kuai4 le4 ! Bonne année du dragon ! Le 23 janvier 2012 débute l'année du dragon d'eau ... annonciatrice de grands changements ... J'ai eu l'occasion de croiser hier un prof d'économie qui enseigne dans une fac de Pékin, la Central University of Finance and Economics of Beijing ... Voici comment il voit l'économie française :

En France on a privilégié la Grande Entreprise, celle que les Gaulois adulent ... tandis qu'ils méprisent, ainsi que les banquiers et les politiques, les petites entreprises (dont les PDG sont tous des voleurs et/ou des incapables) ... Les subventions du gouvernement français sont (depuis très longtemps) pour les grandes entreprises ... les petites n'ont rien ... Pourtant les grandes entreprises n'apportent aucune croissance (ou fort peu) pour la France, ni par les investisseurs, ni par l'emploi, ni par les subventions, ni par la consommation (ou en partie seulement) ... C'est un cadeau royal que fait la France à l'étranger, toutes ces subventions aux grandes entreprises, qui une fois l'argent empoché filent à l'étranger ... Ce jeu de dupes fait beaucoup rire les Chinois, apparemment ... Et qu'a fait l'Allemagne, pendant tout ce temps ? Eh bien, tandis que le "made in China" commençait à inquiéter les PMI-PME, elles se sont dit qu'elles allaient monter en gamme afin d'augmenter leur compétitivité ... et laisser la gamme moyenne à la Chine ... Pour monter en gamme, les petites et moyennes entreprises allemandes ont eu des subventions de la part du gouvernement, et le soutien de la population et des banques allemandes ... Ayant anticipé ce besoin en innovation, les entreprises allemandes (petites et intermédiaires) s'en sortent plutôt très bien ... Ce n'est pas la cas en France, où les entreprises de petite taille et celles de taille intermédiaire ont été lâchées par le gouvernement, les banques et la population ... Comme elles ont galéré (et galèrent toujours) ... elle ne peuvent pas progresser ... et continuent à faire du "bof" - du "bof made in France" - précisément ce que fait la Chine - des produits de qualité moyenne - mais à des tarifs bien plus compétitifs que ceux français. Du coup, cela licencie sec en Gaule ...

Je souhaite une excellente année du dragon aux Français et à nos banques et politiques ... L'économie gauloise vaut bien un dragon (non de papier, mais d'eau) ...

“伦理,生命与死亡2.0”

我从二零零五年三月开始编辑这个题为“伦理,生命与死亡2.0”的博客。在器官移植和医疗创新方面,有很多见证人与证据。医疗受惠者(包括病人或亚健康病人),医务人员(包括医生,外科医生,护士),还有政治家(包括国会议员和医生)都来作证,分享经验,交换意见和建议... ...

目前器官移植的替代品研究正在进行,美国工程师们已经对肾,肝,胰腺(及糖尿病),心脏做了很多事情:比如在心脏内植入一个小泵,就不需要移植器官了! ... 不久,一个人工心脏将问世。我们特别想知道在中国发生了什么... ... 我们对您们的见证很感兴趣,我们可以把这些见证翻译给欧洲读者,使他们了解中国人...你们的国家是一个大国... ...在那里创新非常快...而在我们这里,在欧洲,速度就相对较慢。如果你们愿意的话,让我们交换意见,以求共同进步。我们期待着您们的见证... ...在此先谢谢您们了。

Hommage à Pierre Mouchet (Degrémont)

Ce matin, au crématorium du Mont-Valérien à Nanterre, avait lieu une cérémonie laïque pour l'enterrement de M. Pierre Mouchet. Ceci est, à ma connaissance, la seule photo où Pierre "fait la gueule" : et pour cause : il sortait d'une chimio éprouvante, il y a moins de 4 ans, puis d'une radiothérapie au cours de laquelle il a été brûlé, ce qui l'a défiguré un peu ou, comme il disait, affligé d'un "rictus cynique" ... Des années passées au soleil en Égypte et en Asie pour Degrémont (Suez Environnement) ... il avait attrapé un méchant mélanome (grain de beauté cancéreux) sur le front, son dermatologue (en ville) ne s'est pas inquiété ... il le lui a certes fait enlever ... mais n'a pas demandé ou recommandé de suivi en oncologie ... C'est donc deux ans suite à l'ablation de ce mélanome que Pierre a "découvert" (tout seul comme un grand) un très méchant cancer qui avait déjà essaimé ... Chimiothérapie intense ... il se remet comme il peut (sans se plaindre jamais) ... mais la lésion cancéreuse, au niveau de la bouche, stabilisée durant quelques années (près de 4 ans en tout au bout du compte) finit par progresser au point que les pansements sont douloureux et qu'il faut les faire à l'aide de morphine ... Un an de pansements douloureux ... avec Pierre qui lutte pour profiter de la vie malgré tout ... et là, ces trois dernières semaines, on était arrivé en bout de course ... Les soins palliatifs prennent le relais, soulageant un peu Liliane, son épouse sans qui il n'aurait jamais fait tout ce chemin ces dernières années ... Le 11 janvier 2012, Pierre s'éteint doucement à 78 ans, la main de Liliane dans la sienne ... Je vous raconte ceci avec des mots de tous les jours ... mais il fallait entendre le patient Mouchet discuter de sa maladie ... Un grand scientifique, qui en savait aussi long que les médecins, l’expérience personnelle en plus ... Pierre ne voulait jamais faire peur en parlant de sa maladie ... il était toujours à l'écoute de ce que devenaient les gens, de par ce vaste monde qu'il connaissait si bien ... A qui venait le voir, il offrait du très bon champagne à profusion ... Une fois, je suis rentrée de le voir et je prépare à dîner pour mon mari ... J'ai dû abuser du champagne (Pierre était un pro pour remplir le verre des gens incognito), car voici que je mets des noisettes en poudre dans mon omelette, tout en étant persuadée d'y avoir mis du parmesan ... Ce matin, me voici donc dans ce crématorium, à écouter les mots pleurés et éplorés de Liliane, encore sous le choc de la longue maladie et de la fin ... puis le long et intéressant discours du Directeur Général de Suez Environnement, rappelant la richissime carrière de Pierre chez Degrémont et comme enseignant à l'AgroParisTech ... Un niveau scientifique stratosphérique, des qualités humaines rares, une carrière hors norme ... Waou ... Sa dernière publication scientifique pour Degrémont remonte à mai 2011 ! Une fois prise sa retraite, Pierre est reparti en mission pour Degrémont à l'Ile Maurice ... et aussi en Égypte ... Lors de cette cérémonie d'adieu, les témoignages d'admiration et de gratitude ont coulé à flot, comme le bon vin ... Pierre disait qu'il ne savait pas ce qu'était l'eau, et hop, ni vu ni connu, il vous resservait un verre de très bon vin ... "L'un des plus grands spécialistes en recyclage des eaux au monde", dit le DG de Degrémont ... Un peu, mon neveu ... Quand mon frère était au Mexique, en charge des usines de gants (et préservatifs) Mapa-Spontex, l'eau était un énorme problème ... Ceux qui avaient construit les usines avaient tout simplement zappé la question ... Mon frère s'est donc retrouvé à porter sur ses épaules la question cruciale du recyclage des eaux ... aidé, que dis-je, téléguidé à distance, par mail et par téléphone (en 2000 il n'y avait pas encore Skype) par ... devinez qui ...

Merci Pierre ... J'ai compris ce matin que nous ne sommes pas les seuls à vous dire merci, nous, vos anciens voisins, "la famille Coste" ... Ils étaient très, très nombreux ce matin ... Avec des messages de soutien, d'amitié et de condoléance (mais avant tout de gratitude) venus du monde entier ... A un moment donné, un cadre dirigeant chez Degrémont a métamorphosé la cérémonie d'adieu en standard de multinationale en folie ... "De la part de ..." et "de la part de" ... ont ensuite suivi des noms chinois, péruviens, égyptiens, chiliens, que sais-je encore, avec dans la foule ci et là quelques gloussements approbateurs ...  Et comme l'a dit un de vos meilleurs amis, si vous aviez été présent en chair (et pas seulement en esprit) parmi nous, vous nous auriez dit : "Vive la vie !"

Ne vous en faites pas, nous allons passer le message à votre épouse ...

Télémédecine : l'Internet à très haut débit s'installe ...

France Télécom (Orange) et Bouygues Télécom se sont fait "griller le cul" par Free, question prix des forfaits en téléphonie mobile (internet, téléphone, SMS) ... Ils ont beau baisser le prix de leurs abonnements pour tenter de faire semblant de s'aligner sur les prix de Free, c'est raté ... Les clients-pigeons se disent qu'ils s'en sont mis plein les fouilles pendant tout ce temps (avant l'arrivée de Super Free) ... et sont un brin scandalisés ... Que reste-t-il à Orange, Bouygues Telecom et SFR ? L'internet à très haut débit en France ... qui tarde à arriver ... L'internet à très haut débit, cela s'appelle la fibre optique ... Free ne veut pas s'y coller car il a autre chose à faire ... Du coup Orange et Bouygues s'engouffrent dans le créneau (bientôt suivis par SFR ?) Cet été Marie Berry (sœur de l'acteur Richard Berry) me disait qu'elle avait testé l'Internet à très haut débit chez son frère. Cela va à une vitesse foudroyante ... mais pour le faire installer, cela coûte encore une fortune ... Les travaux à venir, avec Orange et Bouygues qui vont s'y coller, sont donc les bienvenus ... On ose espérer que les prix seront corrects (pigeons échaudés craignent l'eau froide) ... Fibrer le pays, voilà qui va permettre à la télémédecine (l'alliance de la médecine et du numérique) de décoller ... car pour le moment, on constate toujours un léger retard à l'allumage (si si) ...

Source :
http://bourse.lci.fr/bourse-en-ligne.hts?urlAction=bourse-en-ligne.hts&idnews=AOT120117_00165445&numligne=1&date=120117

Monitorer son coeur 24/24 avec une simple montre, c'est pour bientôt

Il y a quelques années, lorsque je travaillais dans une multinationale (siège américain) spécialisée dans l'assurance en risque industriel et basée à La Défense pour la branche française, un de mes patrons devait monitorer son rythme cardiaque sur une dizaine de jours, sans interruption ... suite à un incident cardiaque ... La chose n'était pas aisée ... électrodes collées sur la peau du torse et qui avaient tendance à glisser (à moins de rester parfaitement immobile toute la sainte journée) ... machine reliée aux électrodes à transporter avec soi ... Il devait se rendre souvent aux toilettes pour remettre en catimini les électrodes qui avaient, si, si, j'insiste, une fâcheuse tendance à glisser ... car il faut bien le dire, la chose est taboue, surtout en entreprise : "Ah bon ??? On t'a installé des électrodes ! Suuuper !" se trémoussaient les collègues compatissantes ... Et en off : "Ça doit être graaave ce qui lui arrive ! Tu te rends compte, tout le bazar ! Les électrodes et tout ..." La chose a fait le tour de la boîte en un clin d’œil ... Ce patron, gay (ce qui est mal vu dans les multinationales basées en région parisienne, apparemment c'est toujours le cas), en faisait trois fois plus que ses collègues hétéros ... d'où son cœur un peu surmené ... mais rien de grave ... Bref, vous voyez le contexte. Nous avons tous des anecdotes similaires de près ou de loin, n'est-ce pas ? Eh bien, grâce à cette petite montre, bijou de technologie, pour moins de 200 USD, oubliés les mauvais souvenirs ... du genre, comment se retrouver avec (ou se voir proposer) un mi-temps thérapeutique alors qu'on n'a rien demandé ... tout cela parce que des collègues bavards ... ont été voir les ressources humaines ... Jetez donc un œil distrait sur ce qui suit, et vous verrez que l'on peut déjà pré-commander cette montre ...

Source :
http://thetechjournal.com/tech-news/monitor-your-heart-247-with-basis-band-monitor-the-perfect-solution-for-heart-patient.xhtml

Free HealthCare : faire du produit technologiquement avancé pour pas cher, non pour les seuls "geeks" mais pour le grand public

 Voilà, c'est tout simple ... Je me suis amusée à reprendre l'émission favorite des geeks : "On refait le Mac" ... où "Xav", comme l'appellent les geeks (moi je dis Monsieur Xavier Niel, patron de Free), parle de la stratégie de Free ... qui n'a rien à voir avec Easy Jet faisant du low cost ... La dernière émission d'"On refait le Mac" était consacrée aux forfaits de Free qui ont fait le buzz la semaine dernière. Mister Niel (toute ressemblance avec Steve Jobs serait purement fortuite) dit qu'il a voulu rétablir un peu de bon sens dans le "Yalta de la téléphonie mobile" (entendez par là les ententes crapuleuses entre Orange, SFR et Bouygues Télécom) ... Il explique aux pigeons que nous sommes que jusque là, on nous avait fait croire qu'on nous vendait un service rare, suréquipé en marketing (ah les forfaits Orange Pro ...), et que donc il était tout à fait normal qu'on paie cher notre connexion internet avec notre téléphone mobile ... et notre forfait téléphone mobile ... Et voilà que "Xav" vient expliquer qu'il ne fait pas du low cost : il vend ce qui n'est pas rare : de l’ingénierie (des "tuyaux", de la connexion) sans un marketing ... compliqué et alambiqué, avec des options pires qu'un couteau suisse ... et hors de prix ... transformant les patients, soignants et clients (je pense à Orange HealthCare) en ... pigeons ? ... Pigeons ... Un terme qui revient souvent dans la bouche de "Xav" depuis ces derniers jours ...

Je me suis donc amusée, disais-je, à reprendre cette émission pour geeks, en imaginant Free HealthCare, qui vient à la rescousse d'un personnel hospitalier débordé, en burn out, croulant de surcroît sous les Normes ZXP 120 et HR 008 (noms fictifs) - la Norme ayant remplacé la déontologie médicale, et bientôt la clinique tout court - et donc contraint de maltraiter de plus en plus souvent les patients, ceci résultant de la désorganisation de notre système de santé, laquelle désorganisation n'étant pas elle-même dépourvue de liens de cause à effet avec un empilement absurde (et croissant) de Normes et autres Protocoles ou Directives ... Notre système de santé, qui est pourtant l'un des meilleurs au monde si on parle de technicité médicale et chirurgicale ... or côté organisation des soins, c'est ... la désorganisation orchestrée (par la Norme) ... Côté organisation des soins, disais-je, grâce aux systèmes d'information en santé, Cisco tente déjà de faire avancer le Schmilblick (lire) ... mais ils tirent la langue et l'aide de Free Healthcare serait la bienvenue ... un sacré coup de pouce, même ...


Free HealthCare, fournisseur global de technologie à l'hôpital ... et incubateur de télémédecine ... et rendant la e-santé gauloise aussi célèbre que Rodolphe auprès des usagers de la santé ... Démocratiser l'usage de la technologie par le prix ... voilà ce qui manquait sans doute à Apple, mais pas à Free ... "Tu suis les Keynotes d'Apple pour savoir comment tu vas dépenser ton argent ; tu suis ceux de Free pour savoir comment tu vas l'économiser", a ainsi écrit un usager de Twitter cité par "Xav" ... Démocratiser la médecine 2.0, la e-santé, la télémédecine, bref, tout ce qui est santé + technologie numérique ... voilà qui plairait aux soignants, aux patients et aux gestionnaires ... Bon, enfin, moi, ce que j'en dis ... je ne suis que la nièce de la "mamie du Cantal" ...

Médecine 2.0 (zéro papiers) : Comment passer du pilote à l'industrialisation ?

La télémédecine ou e-santé apporte de véritables bénéfices dans la prise en charge du patient ... La télémédecine, ce sont les systèmes d'information en santé, permettant la prise en charge, le soin en hôpital et le suivi (à domicile ou en maison de soins de suite) du patient, grâce aux outils informatiques modernes en général, et au partage de l'information en temps réel en particulier. Qu'est-ce qu'un flux intelligent ? Il y a eu le PC, la station de travail. A présent, l'heure est à la mobilité, et donc aux tablets et au cloud ... Permettre à son SmartPhone de faire carrière à l'hôpital (et même dans le cadre d'une hospitalisation à domicile), ce n'est pas de la frime ou du luxe ... c'est tout simplement essentiel ... pour suivre votre état de santé, prévenir, guérir ... Pourtant, Cisco, le principal fournisseur de technologie auprès des hôpitaux et cliniques en France et dans les DOM-TOM, précise que les solutions innovantes, ayant fait leurs preuves, tardent à être adoptées à large échelle ... Il en va pourtant de notre santé à tous ... La population française vieillit, et malgré la loi HPST (Hôpital Patient Santé Territoire), on a tous entendu parler des déserts médicaux ... Alors, écoutez Hicham Belkassen Tamsamani, car cet ingénieur biomédical, du haut de ses 17 ans de carrière, même s'il reste mesuré et relativement axé théorie et chiffres tout au long de l'interview (ce qui rend la chose pédagogique et objective), finit par cracher le morceau : la télémédecine, cela veut dire que la technique est prête, mais que les soignants et autres gestionnaires santé ne le sont pas toujours, loin s'en faut ... Conséquences : la médiocrité de l'organisation de notre système de santé ... voisinant avec l'excellence du geste technique médical ou chirurgical ... Avouez que c'est ... rageant ? ... Il appartient aussi à la population de se mobiliser pour réclamer un meilleur usage des systèmes d'information en santé - "l'informatique" et le réseau "très haut débit" - en milieu hospitalier ... Merci à M. Jean-Michel Billaut pour cette excellente interview ...


 

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Médecins, patients et l'Internet : la nouvelle donne, dite "Médecine 2.0"

Le 2.0, c'est l'e-partage de l'information, avec tout le monde sur un pied d'égalité. La démocratie selon Saint-Net ... Quels sont les critères de ce "Net" sauce 2.0 ? Finis les Mandarins au sommet de la pyramide, faisant de la "closed door medicine" pour quelques "happy few" ... "L'information c'est le pouvoir" - il n'est plus dans les mains des seuls Mandarins, grâce à Docteur Google, ou encore à Docteur "Patients like me", avec un patient ... qui patiente ... dans les interrogations et l'ignorance ... Le gros avantage de la "médecine 2.0", c'est aussi qu'elle casse les mésalliances (et autre lobbyisme) entre certains laboratoires pharmaceutiques Barakudas et des médecins Bisounours ... Tout cela est bien beau, mais comment cela fonctionne-t-il ? Quel est le rôle du médecin dans cette nouvelle donne ? Faut-il faire confiance à l'infirmière Google ? Le Docteur Dominique Dupagne, expert en e-santé, auteur du site (que l'on ne présente plus) Atoute.org, nous fournit quelques éclairages précieux. C'est objectif, sans langue de bois, précis et tourné vers l'avenir ... La Démocratie remplacerait la Norme (et autres Process ou Procédure) ... ce qui n'est pas une mauvaise idée ni une mince affaire dans un pays où le syndrome de Descartes, en matière de médecine gauloise, frappe souvent, trop souvent pour le pire et pas assez souvent pour le meilleur, comme nous l'explique le Dr. Dupagne ..."Il y a le bon médecin, le mauvais, et celui qui applique la norme ... ce n'est pas du tout la même chose ..." On comprend donc le besoin d'une nouvelle donne, pour échapper à une norme contre-productive et à certains lobbies nuisant gravement à la santé de la population, mais je dirais que le Dr. Dupagne s'arrête là où cela devient intéressant ... On attend donc avec impatience sa prochaine vidéo sur la "Médecine 2.0" ...

Innovation ? 创新?

Julien Breitfeld (Libsum) : "L'Europe n'arrête pas de parler innovation mais n'est finalement que la somme de lobbys vieillissants qui ralentissent (à tout le moins) le progrès technique..." 

Je mettrais la Grande-Bretagne à part ... du moins pour certains domaines ... Il est sûr que les USA et l'Europe doivent inventer un nouveau business modèle ... Un grand Monsieur de chez Free nous a mis sur la voie, un certain 10/01/2012 ...  Je reviens de mon cours de chinois du soir ... On prépare quelques interviews en mandarin, pour savoir ce qu'il se passe en Chine au niveau de l'innovation en santé ... Julien, vous ne serez pas étonné de savoir que les Chinois voient les Gaulois comme des donneurs de leçon de première, et comme des gens qui parlent beaucoup mais font un tout petit peu moins ... Il est certain que suivre ce que fait Siemens en Chine me passionne bien plus que d'aller à une grand-messe gauloise où cela cause certes Innovation avec un grand I, mais mais mais mais ... mettons les points sur les i si vous le voulez bien : une fois que tout le monde est parti et qu'on a éteint la lumière, que reste-t-il ? ... Siemens, c'est allemand ... on n'a plus d'imagerie médicale française ... Au bout du compte, j'ai bien fait de passer l'écrit de l'agrég externe d'allemand (bon, j'ai été collée à l'oral, mais c'est un détail), dans ma lointaine jeunesse ... Avoir un bon niveau d'allemand, cela sert en Chine - avec toutes les usines Audi, Volkswagen & Cie qui s'y trouvent ... et Siemens ... L'été dernier, je me trouvais dans une librairie de Beijing (ou était-ce Shanghai ?) ... Quand la vendeuse a compris que j'avais enseigné l'allemand en lycée français durant des années, il y a eu une émeute dans la boutique - à ma TRÈS grande surprise ... car être prof d'allemand en France, c'est encore moins sexy qu'être sous-inspecteur des impôts ou petit employé aux ASSEDICS ... J'avais toute une grappe de gens autour de moi qui me disaient dans un anglais approximatif : "Please, pleeeeaaase teach me how to speak German!" L'assurance pour eux d'obtenir un job (ou une promotion) dans une des (très nombreuses) usines allemandes implantées en Chine ... 

Je suis une amie de la Chine - Wo(3) shi(4) zhong(1) guo(2) de peng(2)you(3) - 中国的朋友

Le don de rein de son vivant fait-il toujours l'objet d'une censure en France ?

Je reçois régulièrement des messages de proches de patients ayant bénéficié d'un rein ou d'un lobe de foie provenant d'un donneur vivant ... dans le même temps, les personnes m'envoyant ces témoignages ne souhaitent pas que je les poste sur ce blog ... Elles sont sous pression idéologique (en France on est éduqué au seul don d'organes dit "post-mortem") et ont peur que leur proche greffé fasse les frais d'une profession de foi allant un peu trop à contre-courant de l'idéologie du don de nos organes après notre mort ... Il serait temps d'inventer le business modèle des techniques visant au remplacement d'organes : imprimante 3D, micro-turbine à débit continu en remplacement de la transplantation cardiaque, cœur artificiel, séquençage du génome, thérapie à base de cellules souches ... tout cela se fait ou commence à se faire ... mais ne passe pas dans les mœurs gauloises ... On industrialise le prélèvement d'organes pendant le décès de patients baptisés "donneurs" d'une main ; on éduque les citoyens au "don d'organes après sa mort" de l'autre. Rester dans ce schéma (ou obéir à cette pression idéologique baptisée "générosité"), c'est servir une économie de dinosaures aujourd'hui dépassée : le don d'organes dit "post-mortem", insuffisant, a engendré la pénurie, et le trafic d'organes dans le monde ... Ayons la niaque de créer de nouvelles techniques de remplacement d'organes (c'est ce qu'ils font aux USA et en Asie) afin de booster notre recherche médicale, notre économie et notre santé. Intégrons le don de rein de son vivant, qui reste le parent pauvre de la communication sur le don d'organes ... Écrire ceci, c'est un peu se prendre pour Free "seul-contre-tous", face à Orange, SFR et Bouygues Telecom ...

Le don de rein de son vivant est le parent pauvre de la communication sur le don d'organes en France. Petit décryptage en vidéo (durée : 10mn), à l'aide de témoignages reçus depuis mars 2005, c'est-à-dire depuis que j'ai initié le blog "éthique et transplantation d'organes" ...

Candidats gaulois, Xavier Niel a des conseils pour vous

Free et Virgin Mobile font bouger les Mammouths de la téléphonie

A quand un Dr Patrick Pelloux qui fasse la même chose dans la santé ? En ce moment sur Facebook, question politique cela brasse sec ... L'ancienne star du foot Éric Cantona recherche 500 signatures pour lutter contre le mal-logement Dr. Pelloux, vous qui êtes notre médecin urgentiste favori (on ne connaît pas trop les autres, certes), et si vous cherchiez 500 signatures pour parler de la santé, de la sécurité sociale, des hôpitaux publics ? Histoire de faire bouger le mammouth Sarkhollande de bleu Marine vêtu ... Pelloux en Xavier Niel de la médecine ? Il me semble qu'il va lui falloir plus qu'un coup de main ... La téléphonie semble bouger plus vite que la santé ... Ce matin, j'ai appelé Virgin Mobile suite à mon Post d'hier ... Leurs nouveaux forfaits, indiqués hier par quelques bloggers, sont confirmés ... Mon choix s'est porté sur le forfait Virgin Mobile à 9,99€ : 4h d’appels + SMS illimités + Internet illimité (fair-use de 3Go), il sera effectif pour moi le 15/01/2012. Pendant ce temps (car ce n'est pas un forfait "classique", comprenez : cher, c'est-à-dire à près de 30 EUR/mois et au-delà), mes points pour changer de téléphone seront bloqués ... pour le moment j'en ai 1.978 ... jusqu'à ce que je reprenne un forfait cher ... ce qui n'arrivera jamais ... M'en fiche, j'ai le nouvel iPhone d'Apple et il est très bien (merci mon cher mari), ne suis donc pas en train de vouloir changer de téléphone ...

Chez Virgin Mobile, il vous suffit de passer par le 846, option "gérer votre compte" ... à peine 5 mn d'attente, très bon accueil ... On souhaiterait que la e-santé (les systèmes d'information en santé pour améliorer le suivi des maladies chroniques et les prises en charge urgentes) évolue dans le même sens que la téléphonie mobile en France ... Bonne nouvelle : TOUT (ou presque) reste à faire dans ce domaine ... Je rêve que Xavier Niel et Patrick Pelloux se concertent pour faire avancer la e-santé ... et stimuler toutes ces PME qui n'attendent que cela : entrer sur le marché gaulois de la e-santé ...

L'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) a SFR comme fournisseur en téléphonie ... L'AP-HP (et tous les usagers de la santé que nous sommes) est un pigeon ...

Il est temps pour l'hôpital public de passer à Free ou à Virgin Mobile ... la prise en charge des patients urgents et l'organisation de notre système de santé ne s'en porteront que mieux ...

Pour finir sur un exemple concret : une copine était au ski pendant les vacances de Noël. Elle a pratiqué un massage cardiaque sur un monsieur qui, techniquement, était mort ... Comme elle l'a massé immédiatement, le cœur a pu repartir sans que le cerveau soit endommagé ... Mais autour du monsieur qui a eu ce "malaise", personne ne bougeait. "Docteur Dalya" (qui travaille au sein du laboratoire pharmaceutique américain Bristol-Myers Squibb dont la filiale française est basée à Rueil-Malmaison) est donc devenue une célébrité locale aux Arcs, pour avoir sauvé la vie d'un vacancier qui n'avait que 8% de chances que cela lui arrive ... tellement les gens ont peur d'intervenir quand ils ne sont pas médecins (Dalya n'est pas médecin). La population n'est pas formée à réagir aux arrêts cardiaques ... ce n'est pourtant pas sorcier ... que de décès, qui pourtant pourraient être évités chaque année si les gens se précipitaient pour masser le cœur de quelqu'un qui fait un arrêt cardiaque. Au-delà de deux minutes, le cerveau risque déjà d'avoir des séquelles ... alors il ne faut pas attendre que les secours arrivent ... Merci à Dalya, je suis fière de mon amie, même si cela me choque d'avoir entendu que tous les gens autour regardaient sans rien faire (refrain connu, n'est-ce pas Dr . Pelloux) ... Et merci à Free et à Virgin Mobile de faire bouger les Mammouths de la téléphonie ...

Les campagnes électorales gauloises me font penser à un forfait Orange Pro

je me souviens m'être arrachée les cheveux avec les forfaits Orange Pro, dans les années 2000 ... Sans Pelloux et Niel, c'est exactement à cela que me font penser les campagnes électorales gauloises : à un forfait Orange Pro (lire et voir la vidéo de Free, à se tordre de rire tellement c'est vrai) ...

Orange HealthCare est mort, vive Free HealthCare !

Message à Virgin Mobile

Depuis ce matin, j'essaie de joindre mon fournisseur d'accès internet Virgin Mobile (téléphone, accès internet, SMS) afin de faire le point avec eux ... Ils sont injoignables ... Voici donc la demande que je viens de leur faire parvenir par e-mail :

Bonjour, je bénéficie depuis le 07/02/2011 d'un forfait Liberty Sim 5h sans engagement 29.90/mois Remise vente-privee.com -15 EUR/mois pendant 12 mois, ce qui met mon forfait à 14.90 EUR/mois jusqu'au 07/02/2012. Je voulais savoir si vous pouvez prolonger ce tarif (14.90 EUR/mois), vu que Free vient de sortir une nouvelle offre le 10/01/2012 ... Merci par avance pour votre aide !

Cordiales salutations.
C. Coste

Voilà les offres Virgin, si elles sont confirmées, celle à 9,90€ me paraît bien :
http://www.freenews.fr/spip.php?article11378

"Xavier Niel président !"


Chez les Geeks sur Facebook, fans de Free en général et de son nouveau forfait en particulier (la formule magique est : 19,99 EUR-forfait-mobile-illimité), une "petite phrase" circule depuis hier : Xavier Niel président ! Petit décryptage ...

J'ai dit en juin 2011 à Steve Jobs que je ne voulais pas m'occuper d'un "atelier e-santé" gaulois (et je n'ai surtout pas changé d'avis depuis) ... voilà pourquoi : JE N'AI PAS LES NERFS POUR COMPOSER AVEC UNE SITUATION EN INNOVATION SANTE QUI AVANCE AU RYTHME DE LA TORTUE EN FRANCE. Le credo des médecins de France et de Navarre, c'est : "On n'est pas là pour innover, mais pour soigner". Heureusement que Pasteur n'a pas raisonné ainsi ... Douze ans que j'observe le milieu de la santé en France ... Eh bien je puis vous dire que l'innovation n'est pas toujours au rendez-vous, loin de là ... Question de mentalités, et question financière (comprenez : ménager les intérêts en place). Les comités scientifiques informant les assoc de patients et autres journalistes grand public sont financés par de grands labos pharmaceutiques (lobbying) ... et relayent un point de vue souvent très partisan ... Je n'ai pas dit toujours, mais souvent ...

Ces lignes n'engagent que moi : aussi détestable qu'ait pu être Steve Jobs (et je l'ai vu piquer des colères homériques, ainsi que mes boss américains à Intuitive Surgical Inc.), aussi paniquée que j'étais à chaque fois que j'étais en visioconférence avec lui (ou en conference call avec mes boss américains d'Intuitive), je préfère ces enragés de l'innovation à (presque) tous les Mandarins gaulois que j'ai pu croiser en 12 ans. Avec Steve Jobs, on savait à quoi s'en tenir. Il n'était pas sournois. Ni avide du pouvoir pour le pouvoir. Il voulait le pouvoir pour changer les choses. Les Mandarins hospitaliers gaulois veulent, la plupart d'entre eux, le pouvoir pour le pouvoir. Ils ne sont pas tous des Dr. Patrick Pelloux, loin de là ... Ils se foutent bien de la santé des patients, sauf qu'ils ne s'en rendent même plus compte ... C'est qu'ils font passer leurs intérêts, ou ceux de leurs confrères, avant la santé de leurs patients. Tout en étant vraiment, honnêtement, sincèrement, véritablement persuadés qu'il font de leur mieux, pour le bien des patients. Steve Jobs, s'il était en vie, n'aurait qu'un but : dire à ces odieux mandarins : "Alors, les gars, vous l'avez dans le cul!" (grâce à l'innovation d'Apple) ... Il faudra attendre quelque temps avant que les choses bougent, malheureusement ...

Chez les Geeks sur Facebook, une "petite phrase" circule depuis hier : Xavier Niel président !

Sauf que les pros de l'innovation, les Gaulois n'en veulent pas comme président ... En chantant les louanges de Steve Jobs auprès des médecins, je m'en suis pris plein la gueule. Ce n'est pas mère Thérésa, "votre" Jobs, n'est-ce pas ... Xavier Niel encore moins, avec ses erreurs du passé, qu'il a reconnues comme telles. En France, on ne FAIT pas, on EST .... Les Gaulois préfèrent donc quelqu'un qui ne fait rien mais qui ne traîne aucune casserole (qui n'a jamais fait d'erreurs dans sa vie ?) plutôt que quelqu'un qui essaie de rattraper des erreurs du passé. Brillamment, en ce qui concerne Xavier Niel ...

Monsieur Niel, si néanmoins vous voulez candidater, vous prendrez bien sûr Luc de Brabandère comme "coach" ... tout comme Nicolas Sarkozy l'avait fait avant de se faire élire ... Brabandère est LE spécialiste de la créativité (ou disruption) comme dit Jean-Michel Billaut sur son blog Billautshow ...
Monsieur Niel, si vous lancez Free HealthCare, alors cet "atelier e-santé" (oh, un détail parmi tant d'autres choses ...), on pourra en reparler ... Mais sans un MOD (Maître d'Ouvrage de la Disruption) aux commandes, je puis vous affirmer (toujours le même refrain : en tant qu'observatrice du milieu médical et chirurgical gaulois depuis 12 ans) que, malgré beaucoup de bla bla, y a pas grand-chose qui se fait, en matière d'innovation santé gauloise - et c'est pas l'ami Cisco Health Presence qui va dire le contraire ... Ils rament comme des fous, les pauvres ... Les médecins gaulois leur répètent en choeur : "On n'est pas là pour innover, mais pour soigner". Pour changer cette mode sauce Mandarin 1.0, un brin figée donc indigeste, je vote de tout coeur pour le MOD mais franchement, là, assise derrière mon écran, à taper sur mon clavier, je me sens un peu seule (depuis 12 ans ... cela fait beaucoup ... j'ai eu la bonne idée de me mettre très activement au chinois mandarin ... voici deux ans) ... Ne vous inquiétez pas, M'sieur Niel, malgré tout le blabla gaulois (congrès et autres conventions et rencontres à l'Assemblée Nationale) sur les systèmes d'information en santé qui performent (ah bon ???!), la France finira bien par avoir les miettes du marché américain et asiatique (Chine, Hong-Kong, Singapour) en matière d'e-santé ... A moins que VOUS ...
Pour finir sur une note optimiste, venez donc faire un tour à "2012 Perspectives Innovation, IBM Forum Paris", du 30/01 au 02/02/2012 (voir) ...

Orange HealthCare est mort, vive Free HealthCare ?

On ne parle que de Xavier Niel, le nouveau Steve Jobs (lire), qui s'attaque au "Yalta de la téléphonie mobile", avec le nouveau forfait Free ... Y a pas photo, c'est le moins cher ... La formule magique est : 19,99 EUR-forfait-mobile-illimité ... Je me suis amusée à Googler "19,99", pour voir ... 6 280 000 000 résultats à 13h00 ...

On sait que l'e-santé (les systèmes d'information en santé, l'usage de l'iPhone ou de l'Android par les patients et soignants pour gérer une maladie chronique ou une situation d'urgence) a bien du mal à décoller en France, les soignants eux-mêmes ne sont pas séduits par les offres d'Orange HealthCare, par ex. On entend ainsi : "Orange, c'est des voleurs", ou encore : "Orange Healthcare, c'est trop cher ! On n'est pas des Américains !" ...

C'est le moment de demander à Xavier Niel, le grand patron de Free, s'il compte lancer une offre en e-santé ... La suite de ce petit film ? ...


Free : lancement de l'offre mobile par Free

Quand l'Atelier e-santé voit rouge

L'année 2012 est celle du dragon. C'est dire s'il faut s'attendre à de l'innovation en santé venue d'Asie ... et il faudra aussi compter avec les acteurs européens de la santé et de l'imagerie médicale partis à l'assaut du marché de la santé en Chine ...

Notre hôpital public devrait-il engager davantage de partenariats avec des PME gauloises ?

Pendant qu'on déposait un patient en coma diabétique, au pied nécrosé, devant un service d'urgences fermé depuis 2 ans (anecdote toute récente, parmi tant d'autres similaires, puisqu'elle date de décembre 2011), une petite entreprise gauloise travaillait à développer un produit passionnant ... et utile : ce produit ou service, c'est GO TOO, un système dynamique de connaissance des déplacements ... Savoir quel service d'urgence, quel bloc opératoire est fonctionnel, tout en se trouvant à proximité : un must incontournable lorsqu'on est ambulancier ou médecin urgentiste, ou toute personne travaillant au SAMU ... Toute l'excellence médicale et chirurgicale gauloise ne sert à rien si l'intendance ne suit pas et si, donc, le patient arrive trop tard au bloc ou dans le box des urgences ... Or on sait que le problème en France, c'est l'organisation du système de santé, bien plus que le niveau (souvent excellent) de technicité des soins ... Vous trouvez que la série TV américaine "Urgences", c'est le carnaval ? Lisez les bouquins du Dr. Patrick Pelloux "Urgences pour l'hôpital" (le Cherche-Midi, 2008), "Histoires d'urgences" (J'ai Lu, 2009) : on y voit la preuve que les besoins d'innovation dans l'organisation des soins deviennent plus urgents que ceux dans la recherche médicale .... c'est dire ...  Revenons donc au service GO TOO :

"Quel est le business model de Go Too ? Qui paye quoi ? En fait les utilisateurs de Go Too, à l'aide d'une application mobile de Go Too, font de la production de données sur leurs propres déplacements...

Go Too synthétise ces données et les propose à ses clients par abonnement. Qui sont ces clients ... ? En fait Go Too vend un système dynamique de connaissance des déplacements ...

Qu'est-ce qui incite l'utilisateur à faire un check-up d'utilisation dans ses déplacements ?

Comment fonctionne le transport public en France ? Qu'est-ce que le 'versement de transport' ? Comment le transport est-il financé ? Le prix du billet dans les transports publics ne représente que 20% au mieux du coût réel du transport ... En fait, une partie infime de la population utilise les transports collectifs. 'C'est éminemment social'.

Si les gens se déplacent de manière propre, en transport en commun, il est judicieux de les récompenser. Qu'est ce qu'une autorité organisatrice de transport (AOT) ? Qu'est-ce qu'une centrale de mobilité ?"


Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Nicolas Tronchon a créé en 2009 avec 3 associés sa société Transway "déclencheur d'éco-mobilité", laquelle édite un service dénommé Gotoo : une communauté de déplacement qui vise à récompenser les bonnes pratiques en matière de mobilité ... Puis-je conseiller aux gestionnaires de l'AP-HP de prendre contact avec lui ? ...

Source :
http://billaut.typepad.com/jm/2012/01/my-entry-6.html

新年快乐 !

祝福諸位二零一二年新年好!
Zhù fú zhū wèi èr líng yī èr nián xīn nián hǎo!
Happy New Year !

Catherine. Coste

健 康 i研 究 室
Jiànkāng iYánjiūshì
Health iLab

创 新 健 康 亚 洲 欧 洲  
Chuàngxīn jiànkāng zài Yàzhōu ōuzhōu
Innovation and Health in Asia and Europe



http://mp3.baidu.com

"On n'est pas là pour innover, mais pour soigner les patients !"

Fin mai 2009, M. Jean-Michel Billaut, Président Fondateur de l'Atelier Numérique BNP-Paribas, était amputé d'une jambe ... suite à une prise en charge médicale ... tardive (ce qui n'était pas de son fait) ... et non parce que son état de santé l'exigeait ... Cette amputation (et tous les frais qui en découlent : prothèse, kiné, réaménagement de son domicile pour cause de handicap) aurait pu être évitée ... Aux Rencontres Parlementaires sur les systèmes d'information de la santé, qui se tenaient à la Maison de la Chimie à Paris, en octobre 2011, il est venu témoigner (voir) ... Voici la version audio avec l'intégralité de son intervention (écouter). En janvier 2001, M. Billaut écrivait sur son blog

"M. Sarkozy a réformé notre système de retraite en quelques mois... Je le mets au défi de réformer notre système de santé dans le même temps... Car si j'en crois quelques observateurs dignes de foi (les professeurs Philippe Even, Bernard Debré dont j'ai lu les livres un peu explosifs...), notre bazar de santé aurait bien besoin d'un bon coup de peinture. Et d'un bon ravalement en profondeur. De plus, avec mon amputation, j'ai pu observer de près ledit bazar. Des médicaments qui ne servent à rien, voire qui font mourir, des professionnels qui travaillent en silo et refont plusieurs fois les mêmes analyses, des bigs pharma qui offrent des cadeaux aux médecins pour les inciter à recommander telle ou telle mixture, des officines de pharmacie, pas en reste, qui camouflent une partie de leur chiffre d'affaires grâce à des logiciels dits permissifs, des Commissions diverses et variées dans tous les coins, des économistes de santé qui rabâchent les mêmes choses depuis..., des Hautes Autorités exotiques dont les éminents membres n'ont jamais vu le moignon d'un amputé fémoral, un Conseil National de l'Ethique qui interdit aux Français de faire l'analyse de leur génome, blablabla...

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire... A force de dire que nous avons le meilleur système de santé du Monde, la meilleure Administration du Monde, les meilleurs chercheurs, ...on ne voit pas pourquoi on améliorerait ces choses, vu qu'on est les meilleurs : au top.
Un système de santé 2.0 en France ? Je n'y crois pas beaucoup, sauf si les internautes prennent leur destin en main... Mais dans ce cas, le risque d'un Hadopi de Santé ne serait pas à exclure ..."

En décembre 2011, j'ai adressé ce message vidéo à M. Billaut ...



Le 29/12/2008, un homme de 56 ans, victime d'un malaise cardiaque à Massy (Essonne), est décédé faute de place dans un service de réanimation hospitalier. Et ce malgré les efforts du Samu, qui a sollicité ce soir-là 27 hôpitaux d'Ile-de-France pour obtenir son admission. Le calvaire aura duré six longues heures avant de voir une place se libérer à l'hôpital Lariboisière, à Paris. Un lit arrivé beaucoup trop tard, puisque l'homme est mort juste avant d'arriver dans l'établissement. Lundi matin, le très médiatique Patrick Pelloux a poussé son énième coup de gueule devant le manque de places et de moyens dans les hôpitaux publics. Le président des médecins urgentistes de France a réclamé l'ouverture immédiate d'un "plan blanc" pour qu'un tel drame ne se reproduise plus.


Le 1er janvier 2012, j'ai reçu (via Facebook) ce témoignage : "En coma diabétique avec un pied nécrosé, j'ai été déposé, voila 15 jours, aux urgences de l'hopital Bellan dans le 14eme. Sauf que les urgences sont fermées depuis.....deux ans ! J'ai fini en taxi à Saint Joseph et ils m'ont sauvé mon pied (enfin j'espère ...)"

Le 26/06/2008, Graziella, jeune femme sportive en pleine forme, reçoit un choc, qui ne lui est pas causé par la noix de coco qu'elle a reçu sur la tête alors qu'elle passait ses vacances sur une île de rêve, mais par le diagnostic catégorique posé par une femme neurochirurgien à la Pitié Salpêtrière, Paris : elle a une tumeur au cerveau, cela n'est pas opérable, elle n'en a plus que pour six mois ... (lire)

Dans chacune de ces histoires, le corps médical a fait au mieux ... Ce n'est pas par méchanceté ou esprit farceur si un chirurgien annonce une tumeur au cerveau qui n'est pas opérable, ou si le patient est conduit par des ambulanciers dans un services d'urgences fermé depuis deux ans, ou si le chirurgien qui a opéré M. Jean-Michel Billaut lui a dit : "Vous êtes arrivé sur la table d'opération trop tard ... Quatre heures plus tôt, j'aurais pu sauver votre jambe par un simple pontage ..." Or M. Billaut, de son côté, avait fait ce qu'il fallait pour arriver sur la table d'opération au plus tôt : dès les premières douleurs ressenties et causées par l'anévrisme poplité, il avait demandé à son fils (kiné) d'appeler les urgences ... Après son amputation, M. Billaut a effectué des recherches : il aurait une prédisposition génétique à ce genre de maladie ... Je rappelle que le séquençage du génome en France est interdit, puni par la loi (prison, amende) ... Lisez bien l'histoire de Graziella, elle est éloquente. Là aussi, le corps médical a fait au mieux ... mais on voit le résultat, et ceci est valable pour tous les autres cas évoqués dans cette chronique bioéthique : ce n'est pas assez bien ...

Il n'y a pas vraiment d'équivalent français à l'expression anglo-saxonne "It's not good enough" ...

Pourtant, c'est exactement cela, le problème. Les professionnels de la santé (soignants) font de leur mieux, comme un élève au bac qui aurait 5/20 de moyenne ... Le jour du bac, il obtient 6/20 de moyenne ... Ce n'est pas assez pour qu'il décroche son bac, mais en toute honnêteté on peut dire qu'il a fait au mieux ...

Il suffirait d'un peu d'innovation ... que dis-je, de débrouillardise, pour que les ambulanciers se fassent une liste des services d'urgences et autres blocs opératoires disponibles, tiennent à jour cette liste et se l'impriment régulièrement ... quitte à s'envoyer des e-mails avec des mises à jour, ou (mieux) à utiliser un répertoire partagé que chacun pourrait mettre à jour au fur-et-à-mesure des besoins ...

J'habite une résidence bardée de codes d'accès (pour la plupart inutiles). Pour les livraisons, c'est toujours la galère. Pourtant, tout le monde (ou presque) chez les livreurs se débrouille : ils se communiquent les codes d'accès entre eux ... La Poste a les codes d'accès, mais cela, c'est normal. Vente Privée, Darty, Conforama font comme La Poste : ils se débrouillent ... et on reçoit tous nos colis sans aucun problème. Sauf avec (allez, un nom, au hasard, peut-être bien que c'est eux, peut-être pas) UPS : ils ne sont pas bons pour gérer la livraison chez les particuliers. A chaque fois, on reçoit un papillon dans la boîte aux lettres quelques jours après leur passage : rappeler tel service, avec indiquée sur le papillon une référence à rallonge parfois à peine lisible ... Il faut rappeler avant 19h00 (pratique quand on rentre chez soi à 18h59 ou à 20h30), etc. Le jour dit (ce qui vous force à être chez vous mettons un lundi ... le livreur arrive à 15h30 alors qu'on vous avait promis 9h00 ou 9h30), on vous rappelle sur votre portable "parce qu'on n'a pas les codes", aboie le livreur d'un ton rageur ... Quand vous avez rappelé UPS après avoir reçu le papillon dans votre boîte à lettres, vous avez pourtant pris soin de dicter laborieusement, un à un, tous les codes d'accès à l'employé qui a pris en charge votre appel et vous a affirmé que "c'est désormais mentionné pour les livreurs" ... Enfin, quand il sonne à votre porte, vous vous prenez un "Ben dites-donc, c'est l'enfer pour venir chez vous !" en pleine poire ... Vous voyez où je veux en venir ? Le service livraison d'UPS pour les particuliers, "it's not good enough ..."

Mais voilà, les toubibs me disent : "On n'est pas là pour innover, mais pour soigner les patients".

Il est temps de rappeler cette vérité : cela coûte moins cher à la société de bien faire en santé ... et beaucoup plus cher de mal faire (mauvaise gestion, mauvaise organisation des soins et de la prise en charge des patients) ... Un service de visiophonie pour prendre en charge les appels d'urgences coûte trop cher ? Vous voulez savoir ce que coûte à la société un amputé fémoral parce que le médecin qui a réceptionné l'appel du fils de M. Billaut (ou M. Dupond) n'a pas jugé que cela était urgent ... S'il avait pu voir l'ampleur des dégâts en visio ... il aurait immédiatement réagi ... M. Billaut (ou M. Dupond) aurait été opéré à temps, un pontage évitant l'amputation ... Pas de salle de bains, de chambre et de bureau à aménager au rez-de-chaussée, pas de prothèses coûteuses et à changer régulièrement, pas de frais d'hospitalisation en maison de soins, de rééducation, de kiné, etc. etc. Rien qu'avec la petite histoire de M. Billaut-Dupond, on a de quoi se la payer, la visio ... 

"On n'est pas là pour innover, mais pour soigner les patients".

Je réponds : "It's not good enough." Cela me fait penser à quelqu'un qui me dirait : "Hé ma brave dame, le double vitrage, vous n'y comptez pas ! Vous voulez me ruiner, ou quoi ? J'ai déjà une facture de chauffage qui me coûte les yeux de la tête."

Il est temps, à présent, d'apporter une petite touche personnelle à cette chronique bioéthique, qui jusque là n'a fait que relater et analyser des faits qui se sont déroulés ... Lorsqu'en mai 2011 Steve Jobs m'a demandé (après tout cela faisait 12 ans que j'observe le monde des soignants et de la santé) si je voulais prendre en charge un atelier e-santé pour la France, j'ai décliné l'offre ... Il s'agit d'un panier de crabes, je n'ai pas les nerfs pour composer avec une situation gauloise qui avance au rythme de la tortue ... pendant que les histoires comme celles mentionnées sur ce blog font des petits ... à bien plus vive allure ...

J'ACCUSE UN CERTAIN MANDARINAT MÉDICAL GAULOIS EN PLACE DE NE RIEN CHANGER A UNE SITUATION QUI EST "NOT GOOD ENOUGH" (JE TRADUIS PAR "NUISIBLE A LA SANTE DES PATIENTS") MAIS QUI LUI PERMET DE CONSERVER SA POSITION DE POUVOIR TOUT EN EN FAISANT UN MINIMUM. CE MINIMUM N'EST PAS SATISFAISANT ... C'EST TOUT LE SYSTÈME QU'IL FAUT REVOIR. ET POUR COMMENCER, IL FAUT VIRER CES MANDARINS NUISANT PLUS OU MOINS GRAVEMENT A LA SANTE PUBLIQUE.