The Low-Coste Innovation Blog welcomes YOU


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG". My name's Catherine Coste. I've earned myself two MIT digital diplomas: 7.00x and 7QBWx. Instructor: Eric Lander PhD.

My motto: Go Where You Are Celebrated, Not Where You Are Tolerated.

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Appel à témoignage - Please share your experience - Teilen Sie Ihre Erfahrungen mit ! Don d'organes - Organ Donation - Organspende :


Appel à témoignage : lettre ouverte aux proches confrontés à la question du don d'organes (lire)

Please share your experience : letter to the attention of next-of-kin of donor-eligible individuals (read)

Im Krankenhaus oder in der Klinik wurden Sie nach dem mutmasslichen Willen Ihres Verwandten gefragt : ob er oder sie sich für Organspende ausgesprochen habe. Bitte teilen Sie Ihre Erfahrung mit ! (lesen)

Avertissement :

Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

ICI LONDRES. LES CHIRURGIENS PARLENT AUX CHIRURGIENS. VIDEO DE JUIN 2013 SUR YOUTUBE : http://youtu.be/peHJg4taa1I

Bioprinting the Human Body

Jean-Michel Billaut (Président fondateur de l'Atelier Numérique BNP Paribas) : "Une histoire du 3D bioprinting ... Dans peu de temps on va pouvoir se faire fabriquer un rein, un cœur, un muscle biologique... Mais il est probable que notre aimable Comité National d’Éthique va l'interdire..." (Propos recueillis le 24/07/2012). Alors on a encore du boulot ...


"As we learned back when researchers were creating working blood vessels with a 3D printer, the process is as simple as it is complex. It starts with the growth of cells. The 3D printer comes into play when they are used to create a layered structure that’s then layered with cells that attach to the structure and turn it into the organ. With our current technology, it’s estimated that it would take 10 days to print a liver. As technology improves, it’s estimated that scientists could print a liver in three hours. That’s great news for the thousands of people who are waiting for a live transplant to save their life. The creation of organs through 3D printing has another, less talked about function, as well. If we could test drugs on 3D printed human livers, it would save millions of dollars and years of time that it takes to develop and test new drugs on animals before it’s even considered for human testing. As you can see, 3D printing is seriously the most important invention of the 20th century. The only problem is that the technology doesn’t get enough credit for the potential it has. As long as I live, I hope to sing the praises of 3D printing from the rooftops until I need new lungs created through 3D printing to replace my old ones."

Source: "The Amazing History And Future Of Bioprinting" [Infographic] By Zach Walton, July 6, 2012. http://www.webpronews.com/the-amazing-history-and-future-of-bioprinting-infographic-2012-07

The (business) world is full of Wimpy Managers

AUDIO VERSION

Our (old) European world is stuck fast... The (business) world is full of Wimpy Managers, but here things are just what they are meant to be. I mean, this is just how the whole system works, everywhere, everyday, for everybody.

What is a good Manager? His or her employees don't care about what he/she knows, until they know he/she cares... But in major compagnies, let's face it, what's the name of the game? Shareholders are, best financial interests are; not employees...

Bill Bryson's book "I'm a Stranger Here Myself. Notes on returning to America after twenty years away" (Broadway Books, 1999) talks about these financial interests in (what I find) the most striking way.

"I have a friend in Britain, an academic, who was recently approached by the lawyers for an American company to be an expert witness in a case they were handling.  They told him they wanted to fly the lead attorney and two assistants to London to meet him.
'Wouldn't it be simpler and cheaper if I flew to New York instead?', my friend suggested.
'Yes', he was told without hesitation, 'but this way we can bill the client for the cost of three trips.'
And here you have the American legal mind at work." (p. 202, copyright 1999 by Bill Bryson)

Are we only talking about the American legal mind at work here?  Or does this include the way the entire economic system in Europe is working?  Big companies, administration, education, justice, medecine... Let's talk about the French healthcare organisation, where each medical act is being tariffed - and please note that each type of medical act has a different tariff... So I guess Bill Bryson could have written here:  "This way we can bill the client for the cost of three different trips"... Though the attorney and his paralegals are basically all... flying to London. Some physicians (around the world) start saying, just like Bryson's friend: "Wouldn't it be simpler and cheaper if I flew to New York  instead?"  But again, this is running against the system's best financial interests. And unless you change the system itself, I'm afraid we're all gonna remain pretty much... what we have to call... stuck fast.

Picture:  "Wimpy Kid" with the "Purikura" App for iPhone (Nine Software, Tokyo)

I'm wicked, I'm defying gravity...

... Et le voilà, mon air de comédie musicale favori ... il vient de "Wicked", sur un e-balai de sorcière-bloggeuse ... Je vous le chanterai un de ces jours, quoique je m'efforce de vous le chanter jour après jour sur ce blog, depuis mars 2005 ...

"Defying gravity", Wicked:

"Yes, Prime Minister!" : une comédie musicale 2.0

S'appuyant sur la série anglaise archi-connue des années 80, "Yes, Minister" (diffusée sur la BBC entre 1980 et 1984), la comédie musicale "Yes, Prime Minister!" passe en ce moment à Londres, en tant que "West End Musical" ... donc une comédie musicale se jouant dans un des quelque 46 théâtres de Londres, dans le quartier dit de West End (où se jouent une bonne vingtaine de comédies musicales en permanence) ... et je ne vous parle là que des têtes d'affiche ...

En Grande-Bretagne (je suis Britannique), ce n'est pas d'hier qu'on se moque gentiment du "politique 1.0" (dans un "monde 2.0"), s'accrochant au pouvoir comme une moule à son rocher ... On le fait de manière très vive, incisive, décalée (comme moi sur cette photo, en Barbie "british", donc excentrique) ... Quelques florilèges de cette comédie musicale : Sir Humphrey est un homme politique 1.0, au sens où son but est ... de faire carrière (comme tous nos politiques gaulois) ... et de disposer d'une bonne planque et d'un bon salaire à vie (retraite y compris), en ronronnant gentiment, sans jamais rien remettre en question (pléthore ruineuse de fonctionnaires désorganisés). Sa devise : "Pas-de-vagues".

Si le grand public met le nez dans ce "merdier" (à cause d'un mauvais fonctionnaire qui aura fait une "connerie", à savoir être honnête vis-à-vis de la population et attirer l'attention sur des dysfonctionnements), il va se faire virer, le Humphrey ... et perdre tous ses privilèges et son pouvoir ... Les politiques 1.0 ne datent donc pas d'hier, et on se moquait déjà d'eux sur la BBC anglaise au début des années 80 ... L'information, c'est le pouvoir, disent les politiques 1.0 ... tandis que dans le monde 2.0, l'information est partagée et interactive ... Tant que la population (2.0) n'a pas le nez sur les absurdités de l'administration (1.0), tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, c'est-à-dire qu'on va gentiment dans le mur ... On y va lentement, en y mettant les formes, mais on y va ... Sir Humphrey dit ainsi : "Dans l'industrie privée, si je fais une connerie je me fais virer direct ; dans l'administration, si des dysfonctionnements du service public sont portés à l'attention de la population, c'est moi qui me fais virer" (*) ... Ce Humphrey est un Monsieur-Pas-De-Vagues ; et dans notre aimable administration gauloise 1.0, c'est bonnet blanc et blanc bonnet - moi je suis plutôt perruque rose. D'ailleurs je me suis baladée près du parlement à Westminster avec mes neveux (adorables ados qui me font voir la vie en rose) et cheveux (roses) ... Les touristes étrangers regardaient ma perruque ; les Anglais regardaient mes jambes ... Y a des moments où je suis fière d'être Britannique ...

(*) "Most of Sir Humphrey's actions are motivated by his wish to maintain the prestige, power, and influence he enjoys inside a large, bureaucratic organisation and also to preserve the numerous perks of his position: automatic honours, a substantial income, a fixed retirement age, a large pension, and the practical impossibility of being made redundant or being sacked. In fact, a good deal of the tension in their relationship comes from Hacker's awareness that the politicians are liable to lose their jobs if civil service ineptitude comes to public attention.

In private industry if you screw things up you get the boot; in the civil service if you screw things up I get the boot!"(Wikipedia)

L'humour anglais est très fin ... Celui anglais est différent de celui américain, cela se voit aussi dans les comédies musicales données dans les deux pays. Souvent, ce ne sont pas les mêmes ... Partant de là, côté anglais, mise en scène au second voire troisième degré (exigences mise en scène et technicité des acteurs / chanteurs / danseurs moindres). Côté américain, humour au premier degré (exigences mise en scène et technicité des acteurs / chanteurs / danseurs +++)."Shrek" se comprend au 2e et 3e degré. C'est une comédie musicale anglaise, qui ne se joue pas aux USA, du moins pas en tant que comédie musicale. Plus comme une pièce de théâtre divertissante (lire). Les Américains disent donc que Shrek est un "big fat hit" (un truc bien mais on sait pas trop ce que c'est) ; juste pas un "musical" parce que la musique n'y est pas assez bien - pas au niveau des autres comédies musicales de Broadway ... Il y a dans Shrek une foule de références à la culture anglo-saxonne de l'enfance (pantomimes, etc.) La mise en scène est décalée (indigente parfois, à dessein, pour faire rire). Tous les effets spéciaux spectaculaires "premier degré" explosent à la fin, on se croirait à Hollywood. Mais seulement à la fin ... pour montrer qu'ils savent faire ... Le reste du temps, l'humour au 2e et 3e degré "drive" le spectacle ... Quand on n'est pas Anglais et qu'on voit cela pour la première fois, on est un peu perplexe ... Dans le "Musical" Shrek, ce que j'ai préféré, c'est le dragon ... Les créateurs du film "Shrek" ont réussi à faire une oeuvre universelle ; la "comédie musicale" du même nom, même si elle s'appuie sur la superproduction américaine, est un produit "british" pur sucre ...

"Memphis" est un "Musical" qui ne se joue qu'aux USA et pas à Londres - ce spectacle arrive d'ailleurs en fin de représentation à Broadway début août 2012. J'ai eu la chance de voir l'une des dernières représentations. Ma-gique. "Memphis" raconte la naissance du Rock n'roll et les Negro shows des années 50 dans l'Amérique du Sud raciste ... C'est très "premier degré", avec des effets de mise en scène spectaculaires tout du long ... J'avoue que j'ai une petite préférence pour les comédies musicales américaines ... même si elles sont plus "premier degré" ... Les comédies musicales les plus récentes à Broadway, comme "The Book of Mormon" (une de mes comédies musicales préférées) combinent les qualités anglaises (humour au second degré, mise en scène décalée) et le côté "premier degré" des super-productions de Broadway ... C'est iconoclaste (on entend même dans une des chansons :"Fuck God back right in his cunt." **) et ma foi ... très réussi. Cela se passe en Afrique (Ouganda) ... où se rendent des Américains mormons ... Vous savez sans doute, si vous suivez l'actualité américaine, que les Mormons (mouvement religieux peu présent en France) sont sur-représentés politiquement aux USA ... Ils ont un tel poids financier dans le pays que le prochain Président des USA, si Obama est battu aux élections (à cause du chômage qui ne descend pas suffisamment) sera ... un Mormon. Il y a beaucoup de Mormons qui innovent dans la Silicon Valley aux USA (Californie) ... depuis plusieurs décennies ... Dans la comédie musicale de Broadway la plus récente, "The Book of Mormon", nos missionnaires américains animés des meilleures intentions du monde se heurtent, en arrivant en Ouganda, aux mœurs locales, incluant le sida et ... le blasphème (**). Ils ont fort à faire ... Ce qui suit est un petit bijou :

(**) "The Book of Mormon": Hasa Diga Eebowai



Pour finir, un extrait ô combien savoureux de la comédie musicale "Yes, Prime Minister!" :

(***) Le Premier Ministre : "Ne me parlez pas de la presse. Je sais exactement qui sont les gens qui lisent les journaux. Les lecteurs du Daily Mirror sont persuadés qu'ils dirigent le pays ; The Guardian est lu par des gens écœurés de ne pas être de ceux qui dirigent le pays ; The Times est le journal des puissants ; The Daily Mail est lu par les épouses de ceux qui lisent le Times ; The Financial Times est lu par ceux qui possèdent le pays ; The Morning Star a pour lectorat des gens qui pensent que notre pays devrait être dirigé par un autre pays , The Daily Telegraph est lu par ceux qui sont convaincus que tel est bel et bien le cas ...
Sir Humphrey : Monsieur le Premier Ministre, qui sont les lecteurs du journal The Sun ?
Bernard : Les lecteurs de ce journal se fichent bien de qui dirige le pays, du moment qu'il y soit question de gros seins ..." 

(***) Hacker: Don't tell me about the press. I know exactly who reads the papers: the Daily Mirror is read by people who think they run the country; The Guardian is read by people who think they ought to run the country; The Times is read by people who actually do run the country; the Daily Mail is read by the wives of the people who run the country; the Financial Times is read by people who own the country; The Morning Star is read by people who think the country ought to be run by another country; and The Daily Telegraph is read by people who think it is.
Sir Humphrey: Prime Minister, what about the people who read The Sun?
Bernard: Sun readers don't care who runs the country, as long as she's got big tits" (Wikipedia)

"The Music of My Soul" (Memphis Musical)

This is my favorite Broadway Musical song ... Just love it, so I couldn't help ... singing along (ohh nooo!! Here is the audio file and ... here is the "Finale") ... "The Music of My Soul"- Memphis

Welcome!











L'atelier e-santé - Health iLab - 健 康 i研 究 室

Atelier e-santé - Health iLab
健 康 i研 究 室

Ethics, Health and Death 2.0
伦理,生命与死亡2.0

Innovation and Health in Asia and Europe
创 新 和 健 康 在 亚 洲 和 欧 洲

Les médecins et chirurgiens avec lesquels je travaille sont dans l'innovation. Ils travaillent à changer la réalité grâce à de nouvelles procédures chirurgicales. Il font avancer la science. 

Je suis dans la créativité, pour faire changer les perceptions. Car sans changement de la perception, l'innovation ne peut se réaliser, passer dans les mœurs. 

L'innovation s'inscrit dans la continuité ; la créativité s'inscrit dans la rupture. Aurait-on raté une occasion de voir le monde autrement ? 

Citation favorite : "L’innovation peut être définie comme un changement de la réalité. La créativité comme un changement de la perception." Luc de Brabandere, co-directeur du Boston Consulting Group.

Les vidéos de l'atelier e-santé :

Viméo 
Avatar, les associations pour le don d'organes, la bataille énergétique et le green business
Pour un développement durable en économie et en santé ...
The Transplant Time Machine - La Machine à explorer les Transplantations
Témoignage sur la fin de vie de Steve Jobs
A l'assaut du marché de la pénurie d'organes (reins) ! 
LES EFFETS DU DON D'ORGANES (The Effects of Organ Donation)

You Tube :
Don de rein sur Facebook ; Don de rein de son vivant
Technomédecine, késako ??
Hier la transplantation
Made by China (humour)
Ethics, Health and Death 2.0 : le "2.0" et le "1.0"
L'atelier e-santé voit rouge
Promouvoir l'innovation santé
La médecine de remplacement
iLettre à Jean-Michel Billaut (12/2011)
Jean-Michel Billaut aux rencontres parlementaires sur les systèmes d'information en santé (octobre 2011, Maison de la Chimie, Paris)
La propriété intellectuelle

Facebook :
Le politique 1.0 dans la santé 2.0 ; Don de rein sur Facebook ; Notre système de santé malade de son organisation !

Les chroniques bioéthiques de l'atelier e-santé sur AgoraVox, le journal citoyen en ligne :
http://www.agoravox.fr/auteur/catherine-coste

Les chroniques bioéthiques de l'atelier e-santé sur CareVox, journal e-santé :
http://www.carevox.fr/auteur/catherine-coste

Réseaux sociaux :
Facebook
Twitter
Merci de "liker" sur celauraitpuvousarriver.com sur FB

Une petite chanson en chinois : La lune représente mon coeur
  
“伦理,生命与死亡2.0”

我从二零零五年三月开始编辑这个题为“伦理,生命与死亡2.0”的博客。在器官移植和医疗创新方面,有很多见证人与证据。医疗受惠者(包括病人或亚健康病 人),医务人员(包括医生,外科医生,护士),还有政治家(包括国会议员和医生)都来作证,分享经验,交换意见和建议... ...

目前器官移植的替代品研究正在进行,美国工程师们已经对肾,肝,胰腺(及糖尿病),心脏做了很多事情:比如在心脏内植入一个小泵,就不需要移植器官了! ... 不久,一个人工心脏将问世。我们特别想知道在中国发生了什么... ... 我们对您们的见证很感兴趣,我们可以把这些见证翻译给欧洲读者,使他们了解中国人...你们的国家是一个大国... ...在那里创新非常快...而在我们这里,在欧洲,速度就相对较慢。如果你们愿意的话,让我们交换意见,以求共同进步。我们期待着您们的见证... ...在此先谢谢您们了。

Techno-médecine sans conscience n'est que ruine de l'âme ...

Je rêve d'un travail en bonne intelligence des médecins et de la techno-médecine (positive interaction between physicians and techno-medicine: medical devices, bioengineering etc) ... car quelquefois la machine est sur-vendue (au détriment du patient) ; exemple : les systèmes de chirurgie mini-invasive assistée par ordinateur da Vinci TM, loués à grand renfort de tapage médiatique au début des années 2000 pour leur "excellent travail en chirurgie cardiaque" ... ce qui ne s'est pas avéré exact à 100%, loin de là ... Certains chirurgiens du cœur m'ont parlé de patient(e)s qui en ont fait les frais ... L'une d'elles a même écrit un livre pour raconter son calvaire : "Comment j'ai été violée par un robot" ... jamais publié par un éditeur 1.0 ... A l'inverse, il arrive que la médecine institutionnelle et corporatiste soit sur-vendue (paternalisme médical gaulois et américain), au détriment du patient ... pas pris en charge assez tôt ... du coup il décède ou se retrouve amputé etc., alors que l'aide d'appareils numériques (digital devices) aurait pu faire la différence pour sauver sa peau ou améliorer sa santé ... mais on dirait que certains toubibs ont peur qu'un iPad leur pique leur job ... Appelons un chat un chat, ou du moins essayons-nous à ce petit exercice de précision sur ce petit blog, voulez-vous bien ? A mon avis, vaste programme ...

"It is off to London with you, Legally Bonde!"

Pendant que je me prépare à aller à Londres (encore un histoire de comédie musicale) ... je vous conseille ce blog écrit par un avocat, Maître Eolas ... Je le suis régulièrement, les articles sont longs et très documentés ... et cela en dit long sur l'état de la justice en France ...

Il est intéressant de voir que dans notre système de justice gaulois, une administration publique peut porter plainte contre une autre administration de l’État ... et la critiquer publiquement ... Aucune solidarité, donc, entre les différents acteurs du public en France - pis, ils se tirent dans les pattes ... Empilement de commissions redondantes façon usines à gaz ruineuses ... Cela voudrait-il dire que tout service administratif de notre république peut se trouver attaqué en justice pour cause de querelles de chapelles et autres magouilles politico-financières ? La réponse est ... oui ... certes ... Mais le pire est sans doute que systématiquement, les services publics assignés en justice font appel ... au lieu de reconnaître la faute ... On dirait la justice républicaine qui se fait un procès à elle-même ... Comment cette justice peut-elle rester crédible aux yeux du citoyen dans ces conditions ? Le plus amusant est le petit jeu de rôles : avant d'être attaqué en justice, ou avant que la justice rende son verdict (lenteurs administratives de la justice !), un responsable de service administratif n'a qu'à demander sa mutation en interne ... Lorsque le jugement arrive, il n'est plus là puisqu'il a été muté dans un autre service ; un autre innocent va prendre les coups à sa place, et vive le jeu de ping-pong - le nouvel arrivant déclarant qu'il n'y est pour rien puisqu'à l'époque des faits reprochés il était dans un autre service, et qu'il faut s'en prendre au responsable en poste au moment desdits faits ; lequel muté déclarant de son côté qu'il "ne-connaît-pas-le-dossier" puisqu'il a été muté dans un autre service dont il est à présent responsable ... Cherchez le coupable ... C'est comme avec ces courtiers qui jouent avec l'argent des épargnants, sans être tenus responsables des pertes financières que cela peut engendrer ... Cherchez le coupable ...

L'Agence de la biomédecine, institution gouvernementale, encadre, réglemente et promeut l'activité médicale de pointe dans les hôpitaux français (transplantations d'organes, banques de sang de cordon ombilical, procréation médicalement assistée etc.) Au Sénat fin 2009 j'ai vu des médecins furieux, traitant les grands brûlés en régénérant de la peau, notamment grâce aux cellules souches contenues dans le sang de cordon ombilical ... La France a pris un retard phénoménal pour développer les banques de sang de cordon, chacun se renvoyant la baballe pendant plus de 30 ans : banques privées-banques publiques, le privé "c'est pas bien" le public "c'est bien", etc. Pitoyable enlisement. Pendant 30 ans, j'insiste ... Ces médecins, certains travaillant à l'hôpital militaire de Percy (hôpital de pointe à Clamart), étaient donc furieux du retard pris dans le traitement du sang de cordon en France - retard coûteux puisqu'il faut en importer des USA ... à prix d'or ... C'était fin 2009, le gouvernement annonçait un chantier des lois bioéthiques avec une volonté de rattraper le retard dans le domaine des banques de sang de cordon  ... L'ancienne directrice de l'Agence de la biomédecine avait sauté ; une nouvelle était arrivée ... et devait affronter la colère de ces médecins (elle n'y était pour rien) ... D'après le Pr. Eliane Gluckman, pionnière de la greffe de sang de cordon en France, les choses ont à peine commencé à bouger en 2010 ... on tente péniblement de rattraper notre retard ...avec toute la rigidité administrative ou "1.0" de notre aimable comité bio-conservateur gaulois ... Pourtant en France on fait plein de bébés, et le don de sang de cordon ombilical est totalement indolore et sans risques pour la maman et pour le bébé ... Bref, que du bonheur ... c'est ce que disent toutes les mamans sur les forums "sang de cordon" sur Auféminin.com et autres forums de "médecine sociale" ou participative ...

Au fait, en France il n'existe pas de loi contre le harcèlement sexuel, pour le moment ... Aux USA le harcèlement sexuel est un crime puni par la prison ; en France c'est un délit puni par une amende financière ... Certains vont en profiter, de ce vide juridique sur la question ... Maître Eolas nous apprend qu'il y a bien eu une loi, approuvée au Sénat et par les associations, puis au dernier moment, un député de l'Assemblée Nationale a modifié le texte, le rendant très vague ... si bien que quelqu'un qui harcèle ou tente de violer une mineure ou un mineur en se faisant aider par un ou une collègue n'est pas plus coupable qu'un élève dessinant des zizis sur le cahier d'une de ses camarades de classe ... Comme ces modifications sont intervenues juste au moment du vote de la loi, c'est passé comme une lettre à la poste ... (C'est comme cette fameuse année où l'on a voté le budget de la "Sécu" avec 3 députés présents dans la salle, à 3 heures du matin) ... Un accusé de harcèlement sexuel s'est par la suite défendu en attaquant le texte de la loi, trop vague ... Il a eu gain de cause ... a gagné le procès et de plus le texte de loi a été purement et simplement supprimé ... Donc tous ceux en attente de jugement pour harcèlement sexuel ont été relaxés - "non lieu" ... Les associations avaient pourtant mis en garde contre l'effet dévastateur d'un texte à la formulation trop vague ... Comment se fait-il que cette modification de dernier moment n'ait pas pu être montrée au Sénat et aux associations ? Il aurait fallu refaire un tour de manège ... consulter à nouveau tous les acteurs ... Là, c'est le pire qui est arrivé : les victimes de harcèlement sexuel ont vu les accusés relaxés et pour le moment nous sommes dans le vide juridique total en attendant la nouvelle loi ... quand ? ...

Legally Blonde est une comédie musicale qui se joue en ce moment à Londres ...

Steve Jobs vu par un scénariste de Pixar

Ce livre vient de paraître. Il a été écrit par Stéphane Ribes, scénariste pour Pixar (groupe Disney) - et ami de Steve Jobs, l'ex-patron d'Apple. Pour tout un tas de raisons, ce livre m'intéresse beaucoup ... Fiche de lecture dès que possible ...

J'ai un petit faible pour DreamWorks Animation, le studio concurrent de Pixar - à cause de la saga Shrek ... Mes personnages favoris : l'âne et la dragon (couple génial!), ainsi que le chat ;-)

Steve Jobs, lui, préférait Pixar à DreamWorks (lequel se moque copieusement de Disney) ... et pour cause ... Steve était actionnaire à plus de 30% de Disney ...

Steve Jobs vu par un scénariste, voilà qui est intéressant ... Bon, je n'en dis pas plus pour le moment, le principal boulot d'un scénariste consistant à se taire ... pour mieux écrire ... (je suis scénariste) ...

Pour le résumé de ce livre, voir ici ... La fin du résumé de ce livre m'a d'ailleurs laissée perplexe :

"Steve Jobs a un autre défi à relever. En effet, si la transcommunication n'en est encore qu'à ses balbutiements, lui seul est capable de mettre au point, demain, l'appareil futuriste qui nous permettra de recevoir ses messages... en direct de l'au-delà." 

Hé bé ... Moi qui écris pour Tim Burton, je croyais m'y connaître en idées décalées et déjantées ... mais là ... je m'incline ...

 

Quand l'e-santé vous sauve la vie : lettre ouverte à la famille et aux amis d'Olivier Ferrand

Le député des Bouches du Rhone, Olivier Ferrand, est décédé d'un arrêt cardiaque en revenant de son "jogging" samedi dernier. Il avait 42 ans ... Il se serait écroulé dans son jardin, où sa mère l'aurait découvert ... trop tard pour que les pompiers puissent le réanimer ... Il laisse une petite fille de 12 ans et une famille dans la peine, la stupeur. Mourir à 42 ans ... Dopage ou pas ?
A mon avis, telle n'est pas vraiment la question ... voici pourquoi ...

On me reproche ou on loue mon ton rageur sur ce blog ... car je peste que l'innovation n'avance pas assez vite en France, pays où la société est figée, où la solidarité est absente : empilement de commissions gouvernementales coûteuses et qui ne servent à rien dans la santé, l'éducation, la justice - c'est ce qu'a dit Didier Migaud, Président de la Cour des Comptes, interviewé le 03/06/2012 par Hedwige Chevrillon dans l'émission du "12-15" sur BFM (écouter l'interview). Les efforts financiers c'est toujours pour les autres niches fiscales, pas celle à laquelle on appartient soi-même ; hypertrophie du fonctionnariat, très coûteux pour la société et empêchant des PME de se développer, etc. etc. Le chômage rend les gens fous, ils sont prêts à faire n'importe quoi pour conserver leur poste : soignants qui maltraitent des patients car ils travaillent dans de mauvaises conditions (désorganisation de notre système de santé) ; cadres dirigeants en multinationale qui s'entourent d'incompétents pour être certains qu'on ne va pas leur "chiper" leur poste ... La presse de ce pays médiocre (comme ses footballers) est ... médiocre :
"En 2011, 16 000 malades ont eu besoin d'une greffe d'organes. 5 000 seulement ont pu en bénéficier grâce à 3 175 donneurs. Ce nombre peut être facilement et rapidement multiplié par deux si chacun se prononce clairement de son vivant pour le don d'organes, en informant ses proches." (Propos de France ADOT relayés par la presse, encore et encore) ... N'importe quel soignant impliqué dans les greffes vous dira que le taux de refus est de 27 à 32 % ... ce qui est très peu ... Faut-il plus de morts ? Ou bien s'agit-il d'augmenter le don de rein de son vivant ? Dans ce cas, pourquoi n'est-ce pas dit explicitement dans l'article ? Le rein est l'organe le plus demandé ...Savez-vous qu'un arrêt cardiaque, comme celui qu'a fait ce jeune député, peut faire de vous un donneur de reins et de foie, depuis 2007 ? L'équipe de réanimation entreprend une réanimation pour vous pendant 20 à 30 mn ... si cela ne marche pas, ils se croisent les bras pendant 5 mn et vous déclarent ... mort ... cela s'appelle "arrêt cardio-respiratoire persistant" ... Puis une autre réanimation invasive est entreprise, dans le but de conserver vos organes pour les prélever et les greffer ... Si cela se trouve, on a demandé à la famille de ce député si on pouvait prélever les reins et le foie ... France ADOT, association payée en partie par les labos pharmaceutiques fabriquant ces fameux médicaments immunosuppresseurs (toxiques mais indispensables aux greffés) pour promouvoir le don d'organes dans les médias (depuis les années 80), se garde bien de promouvoir la micro-turbine à débit continu en remplacement de la transplantation cardiaque - pourtant cela fonctionne, c'est une réalité clinique. Mais du coup le patient n'a plus besoin de médicaments immunosuppresseurs ... Cette micro-turbine fonctionne et permet de réparer et d'assister le travail des ventricules cardiaques, le gauche et le droit, l'un après l'autre. Une fois le cœur réparé, plus besoin de transplanter. Sauf qu'il faut que le malade soit pris à temps ... c'est toute la difficulté, car aucun lobby n'existe pour promouvoir cette micro-turbine auprès de la population ... Or l'information qu'a la population n'émane que de lobbying qui manipulent la presse ... l'information désintéressée n'existe pas (scoop !) ... Résultat des courses : personne n'entend parler de cette micro-turbine, personne n'y croit ... et pourtant ... Je connais des chirurgiens dégoûtés de ces manipulations de la population ... On sur-vend la greffe, histoire de continuer à vendre le plus possible de médicaments antirejet (les patients greffés doivent les prendre tous les jours), le plus longtemps possible, quitte à empêcher les alternatives à la transplantation d'émerger ... et à les cacher une fois qu'elles ont ... difficultueusement et avec retard ... émergé ... enfin ... Toutes ces magouilles, identiques peu ou prou aux USA, Steve Jobs, l'ex-patron d'Apple greffé du foie au printemps 2009, les a découvertes un an avant de décéder ...

Les USA sont très en avance sur l'e-santé (les systèmes d'information en santé) par rapport à la France. Si vous lisez "The Creative Destruction of Medecine" du Dr. Eric Topol, vous saurez qu'aux USA on travaille à mettre au point une application pour iPhone qui permet d'avertir en cas d'attaque cardiaque imminente ... et qu'il existe déjà des outils du numérique permettant d'alerter en cas de malaise d'un patient (chute au sol, etc) ... Comme en France personne ne croit à ces applis, elles se développent peu ... Parlez-donc de l'appli qui vous avertit en cas d'attaque cardiaque imminente à un toubib gaulois ... Il va vous rire au nez en vous disant que vous êtes sans la science-fiction et lui dans la vie réelle ... Sauf qu'à Stanford, à Harvard - et autres bonnes facs - on travaille d'arrache-pied à mettre au point ces applis ... qui vont sauver la vie des patients ... et la sauvent déjà parfois ...

Je serais la famille d'Olivier Ferrand, je me dirais que plus personne ne doit mourir d'un arrêt cardiaque à 42 ans ... alors qu'on est en pleine forme et en pleine santé ... et j'investirais pour créer un groupe de pression (ou association) afin de promouvoir les systèmes d'information en santé et autres applis pour SmartPhones ... Pas une commission gouvernementale à la noix (armée de bras cassés, payée à enterrer les dossiers), non ... Un VRAI groupe de pression ... Ce jeune député disait que l'alcoolisme chez les jeunes est un fléau qu'il faut combattre de toute urgence ... La société française maltraite ses jeunes : ils sont au chômage, pour près de 42% d'entre eux ... alors ils boivent ... Traitez les gens comme des chiens, ils finissent par se conduire comme des chiens ... Aider les start-up françaises à développer l'activité économique dans les systèmes d'information en santé (e-santé, ou les outils du numérique en santé), je trouve que c'est un beau projet ... Allez savoir, peut-être que c'est ce qu'aurait voulu ce jeune député trop tôt disparu : qu'on aide les jeunes de ce pays au lieu de les condamner au chômage ...

Allo Babinet, bobo ...

Petit message à l'attention de Gilles Babinet, le Digital Champion chargé de représenter l'économie du numérique en France à Bruxelles - auprès de l'Union Européenne ... C'est par ici ...

Please browse the blog's online bookshop - Votre librairie en ligne, c'est ici



Une sélection de livres en anglais et en français glanés au cours de mes voyages (Asie, USA, Grande-Bretagne) ...
A selection of books I (French resident) found while travelling abroad:  USA, UK, Asia

==> C'EST ICI (follow the arrow)
Mise à jour permanente. Permanent update.

Thanks for your visit!

 

Ma vie en "numérique"

En mai 2012 je vous avais parlé de ce nouveau logiciel, qui nous permet de raconter notre vie en vidéos, en textes, en images ... et de ne partager ce e-journal intime et familial qu'avec les personnes de notre choix (lire ici) ... Au printemps 2011, je m'étais rendue compte que "le salon de la Mort kiffe les geeks" (lire) et le mois dernier (juin 2012), je me suis demandée : "Des codes QR sur les pierres tombales, pour quoi faire ?" (lire) ...

Qu'est-ce que ce logiciel de e-journal intime va vous permettre de réaliser sur votre PC ? Pour vous donner une petite idée, voir cette vidéo, réalisée tout récemment par la société française qui commercialise ce logiciel, Phoemya :

Sur Facebook, les morts écrivent (à moins que ce ne soit leur "community manager") ...

Sur Facebook hier soir, j'ai pu lire : "Olivier Ferrand a changé sa photo de couverture" il y a ... [nombre d'heures depuis cet "événement] ... avec une mini-photo dudit député afin d'illustrer, en le personnalisant, ce "changement de statut" (en langage Facebookien) ... Ledit "changement de statut" signifie en l’occurrence ... décès ... que l'on a appris avec consternation ... Le jeune député socialiste est décédé samedi 30 juin en revenant d'un jogging à ce qu'il paraît .... Un article du 2/07/2012 dans le Quotidien du Médecin parle de la "mort subite du sportif" (arrêt cardiaque), à l'occasion de ce décès (lire) ... Il n'est pas question de dopage ... "La mort subite du jeune sportif concerne surtout les hommes, de 5 à 9 hommes pour 1 femme ; elle est plus fréquente vers 35 - 40 ans chez des sportifs peu entraînés qui pratiquent un exercice intense dans des conditions défavorables, tels que le grand froid ou les grandes chaleurs". La suite est encore moins rassurante (marketing de la peur ?) : le décès brutal de ce jeune homme en pleine forme serait dû à une rupture de plaques instables : "(...) nous avons tous des plaques coronaires depuis tout jeune, dès 15 -18 ans, et le risque d’accident cardiovasculaire augmente après 35 ans. Le problème des sportifs (...) est qu’ils se sentent à l’abri. Si les études ont montré qu’il y a moins d’accidents chez les sportifs entraînés et que le sport pouvait être un facteur protecteur, il est aussi dans de mauvaises conditions un facteur déclenchant et le taux d’accidents n’est pas nul". 

Des plaques tectoniques qui ont bougé, et ... crac ! Catastrophe naturelle ? ... Il paraît qu'on enregistre de plus en plus de décès chez des sportifs amateurs ... et (simple voisinage de faits sans relations, ou relation de cause à conséquence) de plus en plus de dopage chez les sportifs amateurs (et chez les politiques ?) ... Une étude serait en cours, afin d'évaluer s'il y a un lien de causalité entre ces deux faits ...

Finalement, au lieu d'aller à mon entraînement sportif, je vais peut-être aller faire du shopping ...

L'Inquisition dans la santé et dans le numérique

Où l'on découvre qu'il arrive (peut-être plus fréquemment qu'on ne le croit) que les intérêts financiers d'un petit groupe tirent la croissance économique et humaine vers le bas ... Illustrations dans le domaine de la santé et du numérique ...

Je vous parle souvent de ce lobbying fait par différents acteurs économiques, visant à inscrire leurs intérêts financiers dans la loi (constitution) d'un pays démocratique, voire des États-Unis d'Europe. Il s'agit d'employés chargés de promouvoir les intérêts financiers de sociétés privées auprès de députés, voire d'Eurodéputés. Prenons quelques petits exemples dans la santé (le traitement de l'insuffisance cardiaque ; les médias) et dans le numérique ("digital" en anglais).

Des patients dont l'insuffisance cardiaque est prise en charge de manière inadéquate deviennent ... donneurs d'organes (reins et foie)

Certains cardiologues n'hésitent pas à garder des patients qui, pourtant, relèveraient de la chirurgie cardiaque ... seulement voilà, financièrement, c'est plus rentable pour lesdits cardiologues de "prendre en otage" ces malades ... Un petit cachet par-ci, un (voire une dizaine !) de "stents" par-là. Les "stents", ce sont ces petits ressorts qui permettent d'élargir le débit sanguin dans une artère qui se rétrécit ... Or ces "stents" peuvent conduire à l'insuffisance cardiaque à bas bruit ... Le patient, lui, n'y voit que du feu, et est bien ravi que le cardiologue puisse résoudre ses problèmes sans en passer par la chirurgie à thorax ouvert ... Quand la collaboration entre cardiologues et chirurgiens cardiaque se passe bien, tout va bien ... seulement il devient difficile d'ignorer les biais financiers (et déontologiques) qui s'immiscent dans le système ... Les patients en insuffisance cardiaque se trouvant mal soignés (cachets et "stents" s'étant avérés insuffisants) peuvent faire un arrêt cardiaque dans la rue ... Une fois qu'ils se trouvent en "arrêt cardio-respiratoire persistant" (cela signifie que les équipes de réanimation ont renoncé à les réanimer), ils deviennent la proie de chirurgiens transplanteurs : à partir de patients en arrêt cardiaque, on peut prélever reins et foie (depuis 2007). La population est-elle avertie ? Avez-vous déjà entendu parler des "prélèvements à cœur arrêté" ? De toute façon nous sommes tous présumés consentir au don de nos organes à notre mort. Nos aimables comités bio-conservateurs gaulois, avec leur loi biomachin, prennent le citoyen pour un glandu et font ce qu'ils veulent, sans même prendre la peine d'informer les gens. "Mourez, on s'occupe du reste". Comme prélever vos reins si vous faites un arrêt cardiaque, cela sera utile, les 2/3 des organes demandés dans le monde sont le rein, on est en pénurie constante ... et la greffe rénale économise à la Sécu une bonne dizaine d'années de dialyse par patient greffé ... Bref, au lieu qu'un chirurgien opère ces malades, ils se retrouvent en insuffisance cardiaque sévère, font un arrêt cardiaque et deviennent donneur d'organes. Bien des soignants ont dénoncé les biais éthiques, déontologiques, financiers, dans cette affaire de prélèvements "à cœur arrêté".  Un chirurgien cardiaque a traité ladite chose de "connerie" (il est tout de même membre de l'Académie Nationale de Médecine) ... Je connais des soignants qui ne veulent plus souscrire au don d'organes depuis que les prélèvements "à cœur arrêté" ont repris en France ... D'autant que le diabète attaque le cœur, qui à son tour attaque les reins ... On imagine l'enjeu d'un tel problème de santé publique ... Compter sur la seule générosité (don d'organes) pour le résoudre relève de l'absurde sur le plan épidémiologique : ce serait apporter une réponse individuelle à un problème collectif ... "L'insuffisance rénale est un facteur de risque coronaire aussi important que le diabète".

"Check-up santé" (émission sur BFM) nuit gravement à la santé ...


Dimanche 1er juin 2012, j'écoutais l'émission Check-up santé sur BFM, la radio (et la TV) de l'économie (émission proposée par Fabien Guez). Il s'agit soit-disant de l'émission préférée des professionnels de santé en France. Pour moi, ce serait plutôt le "Magazine de la santé" sur la 5 ... Pour écouter bien des émissions de BFM - Chine Hebdo, ma favorite, le "12-15" d'Hedwige Chevrillon, les chroniques de Marc Fiorentino, etc. - il apparaît que "Check-up santé" n'est pas au niveau des autres émissions sur BFM. C'est tout simplement un micro ouvert aux différents lobbyistes du monde de la santé (industriels, institutionnels, etc.) Hier, l'émission traitait de la formation médicale continue (pour les soignants). D'abord cette formation médicale continue est une Arlésienne et une usine à gaz ... ensuite les institutionnels sont venus présenter dans l'émission le "nouveau" dispositif encore plus usine à gaz que le précédent (plus cela change, plus c'est pareil). On dirait l'usine à gaz du DMP (le dossier médical personnel numérique, pour chaque patient) ... Les politiques se sont emparés de ces sujets (les dossiers patients numérisés, la formation médicale continue), en font une usine à gaz où plein d'administratifs sont payés à ne rien faire ... et l'animateur de l'émission "Check-up santé" sur BFM n'essayait même pas de "challenger" un brin ses interlocuteurs ... Un vrai béni oui-oui ... Toute personne qui a de la soupe à vendre dans la santé peut passer à son micro et venir réclamer des sous de l’État, en disant combien son action est indispensable, centrale, doit être développée, etc. Ce bouillon de culture de cellules cancéreuses (ou lobbyistes) doit changer de modèle, car à mon avis "Check-up santé" tel quel nuit gravement à la santé ... Pourquoi ne pas présenter les innovations, plutôt que de faire du neuf avec du vieux, encore et encore ? ...

Les imprimantes 3D cherchent à reproduire veines et artères comme dans le corps humain (système de vaisseaux sanguin dans nos organes vitaux) ... A terme, cela veut aussi dire : moins de patients amputés pour cause d'AVC de l'artère passant dans le creux du genou ...  jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus du tout : on pourra remplacer la veine ou artère défectueuse par un tissu issu de la technologie du bioengineering, au lieu d'amputer ... On imagine les économies réalisées dans le domaine de la logistique patients (prise en charge des patients urgents) ... et dans le suivi des patients amputés (réaménagement de la maison ou de l'appartement, prothèse, kiné, etc.) On imagine aussi qu'il sera possible de résoudre la crise de santé publique à cause de la pénurie de reins à greffer : les imprimantes d'organes 3D sont en route, elles savent déjà imprimer des vessies, de la peau, mais elles "sèchent" encore pour ce qui est du système veineux dans cet organe vital précieux ("l'or du rein", disent certains patients transplantés, non sans humour) ... or une nouvelle étape vient d'être franchie, afin de tenter de lever cet obstacle, en se servant d'une matière alimentaire ... utilisée en confiserie ... Pour en savoir plus, lire l'article de presse en anglais : "A Sweet Way to Grow Blood Vessels" ... Merci à M. Jean-Michel Billaut (amputé au-dessus du genou) pour m'avoir transmis ces articles de presse scientifique ...

L’Inquisition du numérique ... par le lobbying

1) des "Majors" (maisons de "disque")

Il n'est pas inintéressant de suivre l'évolution de ce procès intenté par le FBI américain (rien que cela) au site de téléchargement de vidéos "Megaupload" ... Ce site avait été fermé pour cause de "blanchiment d'argent" et autres délits ... Si on regarde les dessous de l'affaire, on s'aperçoit que le gouvernement américain est intervenu à l'étranger (Nouvelle Zélande) pour faire arrêter un citoyen même pas américain (nationalité de "Kim Dotcom", le fondateur de ce site : allemande) et même pas sur le sol américain, allant jusqu'à confisquer les éléments du procès (fruit des perquisitions par le FBI) pour les rapatrier aux USA - alors que le procès doit avoir lieu en Nouvelle-Zélande. Le juge néo-zélandais qui instruit l'affaire (un brin vexé d'avoir été court-circuité) s'est rendu compte qu'"on" (le gouvernement américain) lui a dit que l'accusé (Kim) était gris-noir-noir et non gris-blanc-blanc (d'où l'intervention du FBI, pour s'assurer de coffrer le vilain méchant, ou l'affreux horrible), alors qu'au vu des pièces à conviction, pour lui, l'accusé est gris-blanc-blanc ... Le bruit court que "Kim Dotcom" était à la veille de lancer un site de téléchargement de musique et de vidéos court-circuitant tous les intermédiaires (Steve Jobs n'avait pas réussi à court-circuiter les "majors") ... Ce site, le plus démocratiquement du monde, aurait mis en relation directement les artistes et le public ... Les "majors", bien implantés au gouvernement américain après des décennies de "lobbying", ont persuadé le FBI d'intervenir pour arrêter Kim  ... et l'accuser de blanchir de l'argent ... Quand on veut noyer son chien, on l'accuse d'avoir la rage ... Pour la suite, je vous laisse décider de la nuance de gris que vous voudrez donner à "Kim Dotcom" ... mais à mon avis, c'est plutôt clair qu'anthracite ... bien que le FBI prétende l'inverse ... Les "Majors" ne sont jamais que des "souteneurs" ou "maquereaux" faisant vivre (chichement) leurs artistes ... Dans le circuit de commercialisation d'un album de musique, les "majors" se taillent la part du lion ... alors qu'à mon avis, ce devrait être l'artiste ...

2) du cinéma à Hollywood

Lire le cas de ce "teenager" britannique, ayant créé un moteur de recherche (pour rechercher des films en ligne) en se conformant strictement à la loi (article en anglais) ... Pour créer un moteur de recherche sans se faire attaquer sur le plan légal, il faut permettre aux internautes de signaler un contenu abusif (ne respectant pas des droits d'auteurs, ou délit de pornographie, ou de violence, etc.) Quand vous lancez une recherche dans Google, vous trouvez des adresses internet (des liens), et à chaque fois vous avez la possibilité de signaler un contenu abusif ... car le moteur de recherche est comme La Poste, chargée d'acheminer et de livrer un courrier ... et ne peut être tenue responsable si ce courrier contient des menaces de mort ... Ledit "teenager" a gagné pas mal d'argent avec son moteur de recherche ... Si bien qu'Hollywood (l'industrie du cinéma américain, et surtout, l'industrie des "droits d'auteur") a voulu faire un exemple ... et a lancé une armée d'avocats aux trousses de l'infortuné "teenager" ... en demandant à la police anglaise son extradition ... alors qu'il n'a commis aucun crime ... Signalons ici un beau déséquilibre dans les relations anglo-américaines : pour extrader un suspect de nationalité américaine, les Anglais doivent fournir la preuve du délit (crime) ; pour extrader un suspect de nationalité britannique, la simple présomption de culpabilité pour un délit ou crime suffit ... Qui plus est, notre "teenager" n'était pas en fuite sur un territoire étranger ... c'est un Anglais, chez lui, en Angleterre, faisant un moteur de recherche utilisé par les Anglais ... pourtant la justice britannique n'a pas pu faire autrement que de s'incliner ... devant les exigences du "Big Brother" yankee ... L'ado anglais ferait en ce moment appel du jugement d'extradition ... Pour intenter un procès à cet ados, les géants du cinéma américain ont dû chercher la petite bête : l'adresse internet du moteur de recherche se finit en .net, lequel est géré aux USA ... Dans les faits, moins de 2% du contenu de ce moteur de recherche fait appel à des ressources numériques américaines ... le reste est anglais pur sucre, et ce moteur de recherche est utilisé par les Anglais (et non les Américains) ... Ce n'est même pas le gourdin clouté pour écraser un moustique, mais une bombe atomique pour écraser une mouche ... C'est que l'industrie du cinéma défend ses "droits d'auteur" (notion fumeuse, fourre-tout), surtout quand on cherche à supprimer les intermédiaires entre un film et son public ... Je me rappelle la colère du chorégraphe Maurice Béjart (Ballets du XXe siècle) lorsqu'il a voulu chorégraphier un ballet sur les airs d'opéra du compositeur allemand Richard Wagner ... Il a eu affaire aux héritiers du musicien ... lesquels lui ont opposé un "droit d'auteur" valable 200 ans (ou une absurdité de ce genre). Le chorégraphe marseillais avait rétorqué que la musique de Wagner appartenait au patrimoine culturel mondial, et non aux héritiers de Wagner en 3ème ou 4ème génération ... et ainsi de suite (jusqu'où ?) Je crois bien qu'il y avait eu du procès dans l'air ... et Béjart avait fait son ballet,"Ring around the Ring", reprenant ... les quatre opéras wagnériens ...

The Freakonomics of Organ Donation

Just saw this Freakonomics movie ... Among other stories, there was one about the hidden world of Japanese Sumo wrestling ... Sumos are said to be above the law, and to be driven by the concept of purity and purification of one's inner and outer selves, central to Shinto religion ... Still, this secret world is ethically and morally flawed: revenge, murders, secret agreements, like cheating when there is a strong (financial or material) incentive to do so ... This Sumo cheating thing is named "Pure Corruption" in the movie. Alex Gibney is explorating the Japanese concept of yaochō (match fixing) in Sumo wrestling. Still, this is taboo in the Japanese society. People revealing scandals (and murders) happening in the Sumo wrestling world have no choice but to die. The society is not ready to hear about these scandals. Sumo means Shinto means purity ... end of the story. The Sumo wrestler represents sincerity and honesty at their best ... He can't do bad things, since he is more like a God than like a human ... But things are about to change, as some Japanese reporters think it's high time someone blew the whistle on dark little secrets in this flawless world ... and they start writing about scandals and violence and hidden crimes in the Sumo world ...

Junk donation?

Organ donation in Europe is like Sumo wrestling in Japan ... Nothing wrong can happen ... Except that there is this organ trafficking in China (and in many other countries), with the help of some German physicians (among others) ... Bloggers start writing about some moral and economic bias introduced in organ donation. Promotion equals information, in a legal context of "presumed consent" to organ donation in France ... etc. (Read in French)

Mon commentaire : Depuis mars 2005, je dénonce des biais moraux, déontologiques et économiques dans les transplantations d'organes ... en vain ... Les seuls qui m'écoutent sont les vendeurs de logiciels (ils préparent la techno-médecine de demain) ... à commencer par Steve Jobs, l'ancien patron d'Apple, greffé du foie et décédé deux ans plus tard ... et qui a découvert bien des biais moraux et financiers dans le monde médical des transplantations un an avant son décès ... Sinon, dans la médecine et auprès du grand public, le "don" d'organes est un sujet largement tabou ... "Touche pas à ma greffe"...  Il n'y a pas de corruption ou de dysfonctionnements dans ce domaine - c'est comme pour les Sumos au Japon : ils sont au-dessus des lois (et pourtant : voir le film Freakonomics sorti en 2010) ... Il semblerait que, comme au Japon, les journalistes français commencent à avoir la volonté de casser un tabou, de révéler des vérités au grand public ... lequel, jusqu'à présent, ne voulait pas entendre lesdites vérités ... cela commence timidement ... Lire par exemple cet article de Blog écrit le 30/06/2012 par "MAX75", suite à la Journée Nationale de Réflexion sur le Don d'Organes (22/06) : "Refuser le don d'organes" ...