Scientific MOOCs follower. Author of Airpocalypse, a techno-medical thriller (Spring 2017)


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


I am an early adopter of scientific MOOCs. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs? Imagine all the people sharing their data...

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Big Pharma ne partage pas ses données (pharmacovigilance et pharmaco-épidémiologie)

Lors de la conférence "Industrie Pharmaceutique 2013" organisée jeudi 23 mai 2013 aux Salons Hoche à Paris par Les Échos (voir le programme de cette conférence ici), Gérard de Pouvourville, économiste de la santé, chaire ESSEC Santé, a dit : "Une piste encore peu développée ? La France pourrait devenir un pays de référence en pharmaco-épidémiologie (et en économie de la santé) si l'exploitation des bases de données existantes, considérables par leur ampleur, était facilitée".

Photo prise avec mon iPhone lors de l'événement ...

 

  • Ligue Rein Santé Asso : "Les effets secondaires des médicaments sont responsables d'au moins 18 000 décès chaque année en France, plus que les suicides et les accidents de la route réunis, a indiqué lundi le docteur Bernard Bégaud, entendu comme témoin à Nanterre dans le procès du Mediator. 'Il y a chaque année 18 000 morts directement liés à la prise de médicaments. Parmi eux, beaucoup de cas sont inévitables, mais un tiers de ces décès correspondent à des prescriptions qui ne sont pas justifiées', a estimé à la barre le professeur, membre de la commission de pharmacovigilance de 1982 à 2000 et coauteur d'une étude sur le sujet. Par comparaison, en 2012, 3 645 personnes ont été tuées sur les routes, selon les chiffres de la sécurité routière.

    Environ 10 000 personnes se suicident chaque année en France. 'La France est un pays qui depuis toujours surveille très mal l'usage de médicaments', a déploré Bernard Bégaud. Ainsi, le Mediator, à l'origine un antidiabétique, a été largement détourné comme coupe-faim et prescrit dans de nombreux cas à des patients qui souhaitaient uniquement perdre quelques kilos. Quelque 5 millions de personnes en auraient consommé avant qu'il ne soit retiré du marché en 2009, accusé de provoquer des hypertensions artérielles pulmonaires, une pathologie incurable, et des valvulopathies (dysfonctionnement des valves cardiaques). 'Mourir pour un produit dont vous n'avez pas besoin est quelque chose de très grave', a souligné le professeur.

    Il a pointé du doigt la mauvaise formation des médecins en pharmacologie, la science des médicaments. 'Les alertes sur les effets indésirables d'un médicament proviennent à 85 % des hôpitaux et seulement à 15 % des médecins libéraux', car ceux-ci sont mal formés en pharmacologie, a déploré Bernard Bégaud. Le procès du Mediator visant Jacques Servier, 91 ans, le fondateur du groupe et quatre cadres de chez Servier et Biopharma, l'une des filiales des laboratoires, devrait durer jusqu'au 14 juin. Les prévenus sont jugés pour "tromperie aggravée'."
    Jean-Jacques RitzenthalerPersonne n'a eu l'idée de définir un algorithme et une base de données pour tous ces cas, je pense que c'est une Urgence, non ?
     
    Catherine Coste @JJ: mais cher ami, nos labos pharma ne partagent leurs données ("pharmacovigilance) avec personne...  donc votre algorithme ...
     Mais à mon humble avis va y avoir des Google et autres Amazon qui vont ...
  • Jean-Jacques Ritzenthaler alors là , je ne peux pas lutter !!! c'est dommage j'avais l'outil
  • Catherine Coste ben allez voir BMS à Rueil, cela peut les intéresser... http://www.bmsfrance.fr/ (good luck with that, though...)
  • Catherine Coste Mais d'après ce que je sais, Big Pharma est plutôt occupé à racheter des Biotechs...
  • Jean-Jacques Ritzenthaler Merci Catherine, je vais regarder tout ça.
  • Catherine Coste à la journée de L'industrie pharmaceutique (une conf organisée par "les échos" jeudi dernier à paris salons Hoche), un économiste spécialiste santé (chaire à l'Essec) a dit : "une piste encore peu développée ? La France pourrait devenir un pays de référence en pharmaco-épidémiologie (et en économie de la santé) si l'exploitation des bases de données existantes, considérables par leur ampleur, était facilitée". Gérard de Pouvourville. Ben cela reste à faire ... La valeur ajoutée de l'e-stanté (incluant la pharmacovigilance) va-t-elle être extraite par Silicon Valley en Californie et non par les acteurs français (hôpitaux, PME, Big Pharma, Big Biotech) ? ... C'est ce que pense le Dr. Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo et patron de DNAVision (Belgique), auteur de "La Mort de la Mort" ...
    • Catherine Coste Bah il me semble que "big pharma" ferme ses services de pharmacovigilance en France ...

2 commentaires:

Low-Coste Innovation Blog a dit…

The Industry doesn't warn Doctors about their drugs' potential dangers ? How about that ? http://link.springer.com/article/10.1007/s11606-013-2411-7

Low-Coste Innovation Blog a dit…

Instead of writing "Big Pharma", I first wrote "Pig Pharma" instead... Interesting...