Precision Medicine will need to get out of the pharma silo that is based on symptoms


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG". I am an
early adopter of scientific MOOCs. My name's Catherine Coste. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Les reins imprimés en 3D sont prêts !

Arrive la phase de tests sur animaux, puis sur l'homme. On ne veut pas que quelqu'un en dialyse soit encore plus malade avec un rein imprimé en 3D qu'on lui aurait implanté, en remplacement de la dialyse, qu'avec la dialyse elle-même ...

Voir la vidéo en anglais ... c'est très bien expliqué ... mais à mon avis cela ne va pas plaire à tout le monde ... Ce rein est fabriqué grâce aux cellules souches du patient, passées comme de l'encre pour imprimer (à l'imprimante, si si) en relief un objet biologique (un rein adapté au patient en attente de transplantation). Avec cette méthode, plus besoin de médicaments immunosuppresseurs ... Les marges de "Big Pharma" vont en prendre un sacré coup ... On se demande pourquoi les recherches sur les cellules souches ont été bloquées si longtemps aux USA et en Europe (raisons religieuses, mais pas que ...). On va pouvoir se bricoler soi-même dans le futur, imprimer du matériau biologique de remplacement ... Cela ne va pas plaire à tout le monde ... Il est passionnant de voir comment tout cela va se mettre en place ... Nos aimables mandarins chirurgiens transplanteurs vont devoir se recylcer (perte de pouvoir ?). Le "business modèle" va changer. Est-on prêts pour cette révolution, expliquée ici ? ...

Aucun commentaire: