Precision Medicine will need to get out of the pharma silo that is based on symptoms


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG". I am an
early adopter of scientific MOOCs. My name's Catherine Coste. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


La Mort de la Mort (cérébrale), le "2.0" et le "3.0". Petit décryptage

"Les neurologues Théodore Berger, Mikhail Lebedev et Alexander Kaplan sont convaincus qu’il sera possible de préserver le cerveau dans une capsule cybernétique après que le corps soit mort. Le tissu cérébral vieillissant moins vite que d’autres parties du corps et le cerveau étant le dernier organe à mourir, il est tout à fait concevable de les maintenir en vie après la mort physique de l’homme." (http://www.humanoides.fr/2013/09/03/transplanter-un-cerveau-humain-dans-un-robot-utopie-pas-si-sur).

Aujourd'hui, nous avons un système de "don d'organes" dit "post-mortem" basé sur un diagnostic de "mort du cerveau" avant le reste du corps (ce qui permet de prélever des reins, poumons, foie, cœur,etc.). Un "donneur" en mort cérébrale est donc quelqu'un dont le cerveau est considéré comme irrémédiablement détruit mais dont les organes vitaux fonctionnent encore, pour une durée limitée ... Le but est donc de prélever ces organes vitaux, afin d'aider d'autres personnes ... Si on découvre à présent que le cerveau est le dernier organe à mourir, voilà qui remet en cause tout ce système de "don d'organes" dit "post-mortem". Bigre ...

Le Troispointzéro, késako ??

Mais avant le 3.0, il y a le "deuxpointzéro". Et rebelotte. Késako ?? Petite étude de cas :


1 commentaire:

Low-Coste Innovation Blog a dit…

http://www.humanoides.fr/2013/09/03/transplanter-un-cerveau-humain-dans-un-robot-utopie-pas-si-sur/

http://billaut.typepad.com/jm/2013/08/jobsbooker-un-p%C3%B4le-emploi-20-.html