Precision Medicine will need to get out of the pharma silo that is based on symptoms


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG". I am an
early adopter of scientific MOOCs. My name's Catherine Coste. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Doomsdare, a medical thriller (action taking place in Beijing) Fall 2016; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2017). Special thanks to Prof. Emmanuel Lincot, lawyer David Kilgour and Isabelle Provost for their help.

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Fabrication de la vie artificielle : des applications qui vont concerner les médicaments rares, vaccins et biocarburants

http://www.generation-nt.com/vie-artificielle-chercheurs-synthetisent-chromosome-levure-actualite-1870422.html
"Grâce à ce succès et à une technique éprouvée, les chercheurs vont désormais pouvoir manipuler le génome de la levure dans le but de lui offrir de nouvelles propriétés. L'idée étant d'arriver à produire des levures capables de fabriquer des médicaments rares, des vaccins, ou certaines substances difficiles ou impossibles à synthétiser directement.
Mais l'application pourrait également déborder dans d'autres domaines que le milieu médical. On pourrait ainsi concevoir des levures capables de produire des biocarburants plus efficaces. Enfin, ce premier pas dans la création de vie artificielle pourrait également amener à la création d'une nouvelle forme de vie, c'est alors qu'interviennent les questions d'éthiques et l'encadrement d'éventuelles dérives expérimentales. L'institut Pasteur a déjà déclaré 'Même si la levure n'est pas considérée comme un organisme risqué, une charte de bonne conduite a été conçue pour encadrer ces travaux et signée par tous les participants.'" (Source)

Aucun commentaire: