Scientific MOOCs follower. Author of Airpocalypse, a techno-medical thriller (Spring 2017)


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


I am an early adopter of scientific MOOCs. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs? Imagine all the people sharing their data...

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


La minute blonde du biohacking

 "Les Geeks ne sont pas des terroristes !"

Quand le gouvernement gaulois confond biohacking et bioterrorisme ...La frontière qui sépare les technologies de l’information de celle des biotechnologies est si ténue qu’elle est sur le point de disparaître. Après les logiciels d'open source, voici le bio-opensource ! Cette phrase un tantinet geek signifie qu'un jour (pas si lointain ...) le séquençage du génome (décoder notre ADN de manière utile) nous permettra de fabriquer des organes et autre matériau humain (trucs biologiques), d'imprimer nos médicaments - grâce à des imprimantes 3D (et au bioprinting 3D) et au séquençage du génome, à la médecine régénérative avec les cellules souches issues du sang de cordon ombilical et autres cellules souches adultes ... Bref, un (beau ?) jour pas si lointain, il sera possible de se ... bricoler soi-même ...

Jean-Michel Billaut, spécialiste de la Net économie : "Le Comité d’Éthique et les mandarins français ne veulent pas que les Français prennent eux-mêmes la décision de faire faire leur séquençage génétique. Or celui-ci va coûter 100 dollars US en 2015 ... Et on trouvera sur Amazon des séquenceurs ménagers deux ans plus tard ... Aux USA la loi encourage les Américains à faire leur séquençage pour une médecine préventive ... Et les Chinois séquencent à tour de bras tout ce qui vit ... Ils veulent créer un bio-Google ... La France est absente, principe de précaution (inscrit dans notre Consitution) oblige ... À part le Dr. Laurent Alexandre, auteur de "Adrian, humain 2.0",  "Google Démocratie", "La Mort de la Mort", fondateur de Doctissimo et patron de DNAVision ... Mais les mandarins français ne veulent pas se faire disrupter par une autre médecine ... Il y aurait beaucoup à dire ..."

"La directrice de l'Agence de la Biomédecine insiste sur le fait que 'dans le domaine de la génétique médicale, l'information est complexe à décrypter et il n'est pas raisonnable de gérer seul ce type d'information'. Il est donc important que 'le conseil génétique [reste] dans une démarche de soins et d'accompagnement'.
Enfin, elle précise que l'achat de ces tests via Internet est interdit pour les résidents français, sous peine de 15 000 euros d'amende et un an de prison." (La Croix, Pierre Bienvault, 16/04/2013).

Aucun commentaire: