Precision Medicine will need to get out of the pharma silo that is based on symptoms


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG". I am an
early adopter of scientific MOOCs. My name's Catherine Coste. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


God, DNA and Depression: Is Religion In Our Genes?

3 commentaires:

Low-Coste Innovation Blog a dit…

"La neurothéologie est la discipline qui étudie les relations entre les phénomènes religieux et la biologie du cerveau. Boostée par les spectaculaires progrès des NBIC (nanotechnologies, biologie, informatique et sciences cognitives), cette branche des neurosciences ouvre d'immenses questions philosophiques sur notre libre arbitre. Les progrès des sciences du cerveau poussent les scientifiques à étudier les bases biologiques de nos émotions y compris spirituelles.

Les liens entre génétique, foi et cerveau commencent à peine à être étudiés. Le sujet est sensible : il est légitimement troublant pour les croyants d'envisager que leur foi est imposée par leur biologie cérébrale et leur ADN et non le fruit d'une rencontre spirituelle avec la transcendance. Le lien entre notre patrimoine génétique, notre activité cérébrale et nos croyances devient un enjeu scientifique non dénué d'arrière-pensées.

Si les études scientifiques visant à comprendre la biologie de la foi ont été négligées, cette situation est en train de changer..."

Low-Coste Innovation Blog a dit…

Tiens paraît que les scientologues de boston usa investissent dans la génomique et la médecine de demain. Par contre musulmans et cathos: nada et des patates virgule prunes... Eric Lander PhD, mon prof pour le MOOC "secret of life", est à la tête du broad institute (président fondateur je crois): $100M gift from Eli and Edythe Broad to launch next decade of biomedical research @broadinstitute http://b.globe.com/19lL0hh... Pendant ce temps-là, nos pauvres petits chercheurs de l'inserm clappent du bec comme des oisillons en hiver... et les cathos et musulmans nous disent que la scientologie est une secte... Alors techniquement, dans les pays anglo-saxons, la sciento n'est pas une secte. Mais pour les Latins et autres gaulois, la sciento cela sent le souffre..

Low-Coste Innovation Blog a dit…

Cela dépend d'où on se situe: de la place saint pierre à rome, c'est sûr que la scientologie cela sent le souffre.... Par contre, vu de Boston, c'est l'inverse... ce sont les Cathos qui sentent le souffre...