Scientific MOOCs follower. Author of Airpocalypse, a techno-medical thriller (Out Summer 2017)


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


I am an early adopter of scientific MOOCs. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs? Imagine all the people sharing their data...

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


En avant-première : le médoc avec micro-puce intégrée

"La santé 2.0 est en route ... Médicaments intégrant un microprocesseur et une batterie, + intelligence artificielle + "big data" + "smartphone" ... On aura besoin de moins de médecins ... cela tombe bien car il y en a de moins en mois notamment dans la ruralité ..." (Jean-Michel Billaut)
"Avec la miniaturisation des technologies, et la nanotechnologie grandissante, les progrès à venir seront très nombreux, notamment en biotechnologie. Ces pilules d’un nouveau genre en sont l’exemple parfait. 
Proteus Digital Health a mis au point une pilule un peu particulière. Celle-ci est capable de faire savoir lorsqu’elle a été avalée. Pour ce faire, il 'suffit' d’intégrer dedans (ou dans tout autre type de médicament) un capteur à base de silicium de 1 mm de large, la taille d’un grain de sable.
Une fois avalée, les fluides stomacaux en contact avec le capteur lui fournissent l’énergie nécessaire pour envoyer un signal à un patch porté par le patient, permettant de connaître la date et l’heure exactes de l’avalement de la pilule. Alimenté par une batterie plus classique, ce patch peut fonctionner sept jours durant, il relève aussi le rythme cardiaque, la température, la position du corps … Le patch envoie ensuite les données collectées à l’application dédiée sur le smartphone du patient. Et si celui-ci a donné son consentement, celles-ci peuvent être partagées directement avec son médecin ou tout autre personnel de santé.



Cette pilule a obtenu l’autorisation de l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux, la FDA, et ne devrait donc pas tarder à débarquer dans les hôpitaux et, pourquoi pas, pharmacies, à un prix encore inconnu." (Source : http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-nouvelle-generation-de-medicament-avec-micropuce-integree-13706.html)

1 commentaire:

Catherine a dit…

Effectivement, cela arrivera chez nous dans 10 ans. Avant, j'espère ? ...