Precision Medicine will need to get out of the pharma silo that is based on symptoms


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG". I am an
early adopter of scientific MOOCs. My name's Catherine Coste. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Dossier Médical Personnel : suite du scandale (à quand la fin ?)

Où l'on "découvre" que l'innovation, cela ne passe pas en France - ni dans de nombreux pays d'Europe ... Lire cet article sur CareVox ici.

L'innovation n'intéresse personne en France, ou presque. Quand je vois ce qui se passe en santé en Asie et aux USA, où l'on investit dans les composantes pour imprimantes 3D (et ensuite les imprimantes 3D de matériau humain), la génomique etc. Mais les Français n'aiment pas qu'on leur donne des leçons ... les donneurs de leçons, ce sont eux ... Ils se croient informés ... Mais peut-on être informé(e) dans le monde d'aujourd'hui sans maîtriser un minimum d'anglais et de chinois ? Vous connaissez la réponse ... C'est très difficile de faire passer l'innovation dans un pays où le principe de précaution est inscrit dans la constitution. Presque impossible, en fait ... Mais bravo à tous les acteurs innovants, Dieu merci il y en a en France ... Pour les aider à réussir, il y a du boulot ...

Dans "chronique d'un scandale ordinaire", je vous avais parlé de notre DMP - dossier médical personnel numérique. J'ai l'honneur de vous présenter le DMP gaulois (image ci-contre). Coût de l'opération sur 7 ans : "estimation du coût du DMP 'au sens large' évalué à 210 millions d’euros en sept ans" (source)

L'Etat a donc englouti des sommes folles sur ce projet, pour un embryon de résultat ... M. Jean-Michel Billaut, économiste spécialisé dans le numérique, revient tout juste de la "Dreamforce conference" de San Francisco, la grande conférence annuelle de Salesforce. Cette société qui fabrique des logiciels pour les forces de vente en entreprise a été classée entreprise la plus innovante au dernier classement mondial établi par Forbes (lire). M. Billaut vient de m'écrire :

"J'y ai vu un DMP de toute beauté construit avec les outils de Salesforce". Je me suis un instant demandé si j'avais bien lu ... Je poursuis donc la lecture du courriel : "Figurez-vous que j'y ai vu un Dossier Médical Personnalisé ! (le DMP) à la sauce 2.0 de Salesforce..." Ah si, j'ai bien lu ... "J'ai été soufflé !" (moi de même !) "Notre fameux DMP dont on nous parle en France depuis 2004, sur lequel on a dépensé quelques millions d'€ [210, pour être précis] pour un résultat très maigrichon, et réalisé en mode 1.0 par toute une flopée de sociétés de logiciels traditionnels françaises ?... Hé bien il existe, en mode cloud/Saas... Liaison entre médecins et patients, stockage de tout un tas d'éléments sur le patient (radiographies, résultats d'analyses, etc..) + applications multimédia permettant au patient de voir ce que l'on va lui faire comme opération (par exemple) + mécanique permettant audit patient de dire s'il a été satisfait, etc, etc ... Bref notre DMP 1.0 (image ci-dessus) fait pâle figure... Et je me demande comment l'équipe de Salesforce France va lancer cela dans notre beau royaume ... L'élite médicale française pris à contre pied par le 2.0 ?"

A mon avis, on va continuer à dépenser des milliers d'Euros pour rien. Les Français sont pour l'égalité. C'est très différent de l'équité. L'équité donne à chacun selon ses mérites. C'est juste, et c'est la méritocratie. Les Français n'en veulent pas. Ils connaissent l’égalité ou égalitarisme, sans se douter que c'est très différent de l'équité. Pour eux, les deux notions sont bonnet blanc et blanc bonnet. Sauf que ... L'équité, ce serait d'importer le DMP de Salesforce. Nous aurons l'égalitarisme en lieu et place de l'équité. Au nom de l'égalité, donc, on va continuer à dépenser des millions d'Euros ... pour que la montagne accouche d'une souris ... Au nom du principe de précaution, inscrit dans notre constitution. Ainsi que celui de prudence et de prévention. Si, si ... La précaution s'adresse aux risques dont on ne sait pas s'ils sont graves ni s'ils peuvent arriver, contrairement à la prévention et à la prudence ... La précaution, c'est cela : comme on ne sait rien, on ne fait rien. Pasteur (le grand monsieur des vaccins) a agi contre la constitution gauloise. Ouh, le vilain ... La recherche (y compris en maths, car les algorithmes permettent de faire des messages secrets, que les terroristes peuvent échanger en toute tranquillité !!!), pas plus que l'innovation, ne peuvent survivre au principe de précaution ...

Ah, Salesforce, l'outil des forces de vente en entreprise le plus innovant ... au monde, si l'on en croit le classement mondial Forbes (entreprises les plus innovantes) ... Dans une entreprise multinationale française, seule une petite filiale dispose de cet outil. Mais le principe de précaution étant inscrit dans notre constitution, la multinationale maison mère de la filiale ne voit pas ceci d'un très bon œil : les commerciaux de ladite filiale doivent utiliser Salesforce le moins possible, avec des pincettes, de très loin, en en faisant le moins possible, et les applis gratuites de Salesforce leur sont interdites ... Il est même question de se débarrasser de cet outil : Salesforce, cela "coûte cher" (fausse barbe !), on pourrait "développer quelque chose en interne" (façon DMP gaulois), etc. Personne n'ose trop l'ouvrir, de peur de se faire virer ... Comme quoi, l'innovation qui a du mal à passer en France, ce n'est pas que dans le médical, c'est ... juste partout ... Et à la France, on pourrait ajouter de nombreux pays d'Europe (mais pas les British) ...

Une petite remarque avant de finir : je ne sais pas si vous avez remarqué, mais ce que fait l’État (service public) en matière d'informatique (systèmes d'information, logiciels) dans le domaine de la défense (militaire, armée) et des impôts, c'est toujours blindé. Cela marche à 200%. Zéro problème. Nickel. Du vrai travail de pro. En revanche, dans tous les autres domaines, c'est loin d'être le cas. Justice, éducation, santé - et même le système de vote électronique pour Français résidant à l'étranger : dans tous ces domaines, les logiciels mis au point par l’État (avec les sous de l’État, donc les nôtres) tiennent plus de la passoire que du travail de pro. Hier je déjeunais avec un chef d'entreprise français qui travaille au Japon. Il me dit que si sa société avait conçu le logiciel permettant aux citoyens Français expatriés de participer aux élections dans leur pays, non seulement il aurait fait faillite, mais en plus il aurait "récolté" des brassées de procès de la part de ses clients mécontents.

Le DMP électronique doit être fait par des pros - comme Salesforce. Quand ce n'est pas le cas, des accidents se produisent : voir cet article du New York Times du 21/09/2012, dans lequel est relatée la "triche" de toubibs américains qui dupliquent des dossiers patients (créant des dossiers patients électroniques fictifs par simple copier-coller) pour obtenir plus d'argent de la part de caisses d'assurances maladie (Medicare), faisant ainsi augmenter artificiellement (et de manière malhonnête) leurs revenus - ainsi que les dépenses des caisses d'assurance maladie. Si un médecin lambda, qui n'est pas un ingénieur en informatique, peut trouver la brèche dans le système du DMP électronique et s'y engouffrer pour utiliser la chose à son profit, c'est que ladite chose a été fort mal conçue ... et pas qu'un peu ... Les bêtises des Yankees pouvant aussi servir de leçon aux Gaulois ...

A lire : 

"Salesforce Invests In Electronic Medical Record App Developer" (août 2009 !)

"Healthcare Cloud Computing (Clinical, EMR, SaaS, Private, Public, Hybrid) Market - Global Trends, Challenges, Opportunities & Forecasts" (2012 - 2017)

Ajout du 24/09/2012 : Jean-Michel Billaut, sur sa page FB : "L'Asip Santé vient de faire paraître un article à la gloire du DMP... Article qui a été repris sur Linkedin...avec de nombreux commentaires... J'y ai apporté le mien que vous trouverez ci-dessous...
L'élite française comme l'écrivait quelqu'un en commentaire sur ce post ont l'habitude des grands plans... Le plan calcul, le plan informatique pour tous, le plan câble, le plan vidéocommunications de Biarritz, le plan... Qui ont tous foiré... Je ne sais pas si le DMP va rentrer dans cette catégorie, mais je suppute que c'est bien parti (on va voir aussi ce que va devenir Andromède, notre 'cloud' souverain)...

Un petit témoignage... Je reviens du Dreamforce de San Francisco, la grande conférence annuelle de Salesforce... J'y ai vu, figurez vous, un DMP en mode cloud/saas... Remarquable... DMP réalisé par assemblage de différents outils disponibles sur la plateforme de Salesforce... Vous trouverez sur mon blog des compte-rendus de cette manifestation...  http://billaut.typepad.com/jm/2012/09/les-français-parlent-aux-français-san-francisco-21092012-n4.html. J'attends une URL, et une précision sur les coûts par utilisateur et par mois ... Mais pour utiliser une telle plateforme il est évident que les différents silos de nos aimables professionnels de santé devront se mettre à l'unisson... Cela sera la seule façon de réformer la santé en France et de faire des économies de frais généraux... Et le temps des cahiers des charges et de l'informatique 1.0 est révolue... Qu'est ce que je disais... les optometristes et les ophtamologistes se font la guéguerre... qui va mettre au pas tout ce beau monde ?"

Ben, personne, mon capitaine ... Prenez deux Professeurs de médecine à la retraite, mais très actifs. Guy Vallancien, ancien chirurgien urologue, directeur de l’École Européenne de Chirurgie (Paris) et le médecin député Bernard Debré, lui aussi urologue retraité. Tous deux se connaissent, ont grandi et habité quasi ensemble, ont fait les mêmes études au lycée, puis en médecine et en chirurgie, puis le même métier - chacun dans un hôpital parisien. Ils se vouent pourtant une haine viscérale, recuite, depuis ... looongtemps, l'un critiquant systématiquement ce que fait l'autre. En quelques années de travail au contact de chirurgiens à Intuitive Surgical Europe (système de chirurgie assistée par ordinateur da Vinci TM), j'ai vu cette anecdote se répéter à l'infini. Chacun veut être le chef, le rival de l'autre. Il s'agit d'écraser l'autre, non de travailler avec lui. Pourtant, l'organisation de notre système de santé a besoin d'équipes de F1 ; non de cow-boys solitaires. Vous voulez que je vous dise ? Y a du boulot ... Mais je crois en la jeune génération ...

Un ami Facebookien vient de m'écrire : "Ha oui Guy il ne rigole pas, surtout quand les petits jeunes débarquent à l'Université, au lieu de collaborer étroitement, il préfère les tabasser copieusement... Vraiment contre-productif... La même chose avec Levaillant et Pr Frydman qui ont du mal avec la génération montante... pourtant dans leur jeune temps il me semble qu'ils n'étaient pas tendres avec la hiérarchie... Ils n'ont rien appris et commettent les mêmes erreurs que les anciens. (...) Bah en tout cas, je peux affirmer qu'à l'Université de Montréal ils y mettent les moyens pour recruter les jeunes qui en veulent... Il y a bien sûr un tri par diplômes, publications et méritocratie, mais au final ça tourne sans état d'âme, ni de ronds de jambes et encore moins de politique miteux... L'avenir n'est plus dans ce pays."

Curieux pays que celui où les vieux ne laissent pas la place aux jeunes ... La France aux mains des vieux ET des égoïstes ? (je ne parle pas que des Professeurs de médecine, chez qui on peut encore trouver telle ou telle qualité) ... La France est aux mains de Mandarins 1.0 de tous poils ... et de tous bords ... L'avenir n'est donc plus dans ce pays tant que nous avons des Mandarins 1.0 dans tous les domaines (justice, éducation, santé, etc.). Curieux quand-même : quand je débarque avec mes projets de comédie musicale à Broadway, on m'écoute, parce que j'ai du talent. La même chose n'arrivera jamais en France : on commencera d'abord par : QUI ÊTES VOUS? Et comme je ne suis personne, les choses s'arrêteront là ... La France, pays où l'on fait du neuf avec du vieux ... du faux neuf ... de la fausse croissance ... du faux bonheur ... Certes y a une mode de rétrostalgie dans beaucoup de pays car l'économie mondiale se casse la pipe en ce moment. Mais dans quel pays autre que la France pousse-t-on le bouchon aussi loin, question faire du neuf avec du vieux ?

Regardez-les bien, ces étiquettes multicolores sur la photo, au début de cette modeste chronique bioéthique. Elles ont coûté au pays 210 millions d'Euros en 7 ans. 

2 commentaires:

Catherine a dit…

http://billaut.typepad.com/jm/2012/09/les-fran%C3%A7ais-parlent-aux-fran%C3%A7ais-san-francisco-21092012-n4.html

Catherine a dit…

Triche avec le DMP électronique aux USA : faudra faire gaffe à pas reproduire ceci :

http://www.nytimes.com/2012/09/22/business/medicare-billing-rises-at-hospitals-with-electronic-records.html?_r=1