I'm the author of Airpocalypse, a medical thriller


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


I am an early adopter of scientific MOOCs. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs? Imagine all the people sharing their data...

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Free Market VS Flea Market? Goldman Sachs est dans la santé !

Où l'on invite nos aimables journalistes à s'intéresser à ce que la banque Goldman Sachs fait (et prévoit de faire) en investissements dans le domaine de la santé : nouveaux médicaments (avec micro-capteurs), nouvelles technologies (systèmes d'information en santé, "medical devices"), génomique, l'Internet à très haut débit ...

La "Goldman Sachs Global Healthcare Conference 2012" a eu lieu au printemps 2012 aux USA ... L'évènement le plus important au monde en matière de santé ... En avez-vous entendu parler ? Si la réponse est non, ce sera la même à la question : "Êtes-vous bien informé(e) par nos aimables journalistes ?"  Les nouvelles technologies en santé intéressent les investisseurs, aussi le planning américain de conférences pour investisseurs dans le domaine de la santé est-il chargé (voir). C'est là que le monde se décide et se dessine. Couverture par nos journalistes gaulois ? Euh ...

A mon avis (pas que ...) il y a fort peu de bons journalistes en France ... Pour eux, Goldman Sachs est l'Ennemi (vive la Pensée Unique), mais connaissent-ils seulement l'ennemi ? Non. Ce que la (e-)presse française nous donne à lire, ce ne sont jamais des articles de fond. Ce ne sont que des raisonnements abstraits à partir de Principes, et du règlement de comptes. Il faut croire que c'est ce que les gens attendent de la presse ... En est-on si sûrs ? J'ai découvert avec surprise il y a quelques années BFM, la radio de l'économie. Des journalistes qui connaissent les dossiers, du travail sérieux ... Du solide. Les vrais sujets. Wahou !

Hier soir je dinais avec un ingénieur japonais, qui observe l'industrie pharmaceutique. Il se dit surpris par le biais suivant : l'intérêt financier des laboratoires pharmaceutiques va dans le sens de fabriquer des médicaments qui entretiennent la maladie ; et non qui la guérissent ... Or la médecine chinoise, qui est fondée sur la prévention, procède à l'inverse de notre raisonnement occidental ... Les médicaments immunosuppresseurs sont un bon exemple pour illustrer ce propos, vus leurs effets secondaires redoutables : diabète, cancer, insuffisance rénale, etc. Leur toxicité couplée au fait qu'il est indispensable de les prendre (reste la question du dosage) si on est un patient greffé fait qu'on peut dire la chose suivante : la greffe ne guérit pas ; elle prolonge la maladie ... ce qui n'est déjà pas si mal ... mais bien sûr on voudrait faire mieux ... Mais qui est ce "on" ? Le patient, ou le laboratoire pharmaceutique ? Les deux ont-ils seulement la même acception de "faire mieux" ? Pas sûr. Pour le patient, c'est "aller mieux" qui compte. Pour le laboratoire pharmaceutique, c'est "vendre plus" ... Parfois les deux acceptions se retrouvent. Parfois elles divergent ...

L'argent est le nerf de la guerre. Obama s'est bien gardé de démanteler Goldman Sachs (la banque qui dirige le monde, si, si) en début de mandat ... preuve qu'il tenait à la vie ... La Firme, qui dispose de la meilleure matière grise au monde et de moyens quasi illimités (j'insiste), n'a pas fini de faire des victimes ... aux USA et en Europe ... entre autres ... Mon petit doigt m'a dit que celui qui triomphe est celui qui est le mieux informé. Et maintenant, la question qui fâche : peut-on être bien informé si on est bilingue français (sans maîtriser l'anglais et un peu de chinois) ? J'ai bien ma petite théorie là-dessus, mais je sens qu'elle ne va pas vous plaire ... Allez, je sors ... Mais pas avant de vous avoir parlé de la nouvelle organisation avec l'Internet à très haut débit, qui commence à pointer le bout de son nez en Europe en général, et à Amsterdam en particulier ... Petit compte-rendu en direct de Hollande (le pittoresque pays ; pas le plat président), merci Billaut San, c'est ici ...



Pour contrebalancer ce pouvoir massif (et corrompu) de l'économie "luxe" des multinationales (sauce Goldman Sachs), il y a l'économie informelle - très différente du marché noir car elle est officielle et ne se cache pas (n'est pas "underground" ou hors-la-loi, comme l'économie grecque ;-) ... Cette économie informelle ("System D economy") émerge (massivement) dans le monde entier, y compris ... en France. Elle occupe les 2/3 des acteurs de l'économie dans le monde ... Elle est faite de micro-entrepreneurs et autres PME, qui sont les acteurs innovants et ... majoritaires de l'économie mondiale.

Durant les 15 prochaines années, les villes d'économies émergentes créeront 50% de la croissance économique mondiale.
Vous savez quoi ? Dans aucun pays au monde le gouvernement n'est transparent. Pourquoi le bon peuple le serait-il ? Saviez-vous que les grandes marques se servent du piratage pour leurs études marketing ? Les pirates de ces grandes marques sont les Directeurs Marketing (officieux et non rémunérés par ces multinationales) des grandes marques ... Si tel ou tel modèle d'Adidas ou de Puma est copieusement piraté, c'est qu'il se vend bien ... Si tel ou tel autre ne l'est pas (ou moins), il est temps pour ladite multinationale de revoir sa copie ...



Ce blog a interviewé (en français) 800 acteurs innovants (startups) en deux ans, rien qu'en France (voir) ...

Lors d'une conférence TED (TED Talk), un observateur (chevronné) de cette économie informelle nous montre ses différentes formes dans le monde entier ... Passionnant et ... réconfortant ... Pour un développement équitable dans le monde entier, cette économie informelle est un acteur indispensable, dont il faut protéger l'éclosion et l'activité ...



Exemple de cette économie informelle : la téléphonie en Afrique :



1 commentaire:

Catherine a dit…

A Camden Market(s) à Londres il y a un mois ...