Scientific MOOCs follower. Author of Airpocalypse, a techno-medical thriller (Out Summer 2017)


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


I am an early adopter of scientific MOOCs. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs? Imagine all the people sharing their data...

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Les syndicats et les associations de médecins veulent garder des "Docteurs-Tout-Seul"

Où l'on s'aperçoit que l'usager de la santé n'a pas sa place entre deux corporatismes qui s'affrontent au lieu d'être solidaires : celui des médecins et celui des assureurs ... Résultat des courses : un coût des soins peu compétitif, trop élevé, une qualité des soins non maîtrisée, aléatoire, un système de santé qui ne place pas le patient à son centre, mais qui se laisse dévorer par des luttes de corporatismes d'un autre âge ... La santé made in USA, bientôt en France ?

Un système de santé bien organisé ne ferait pas des mutuelles des payeurs aveugles, contrairement à la Sécu, qui a été conçue pour cela : être un payeur aveugle ... Une mutuelle subit les lois du marché, celles de la compétitivité : la santé n'a pas de prix, mais elle a un coût ... Il y a des représentants du personnel d'entreprises (CE) bénéficiant des remboursement de ladite mutuelle qui sont présents lors des conseils d'administration, afin de veiller au grain : s'assurer que leur mutuelle leur offre des bons tarifs de remboursement de soins dans différents domaines - les meilleurs si possible (ne pas oublier les soins dentaires, l'opticien, la chirurgie, etc.). Si ces représentants du CE ne sont pas assez vigilants, il y a des garde-fous : dans les entreprises qui ont choisi telle ou telle mutuelle, les tarifs des remboursements pour les différents soins sont étudiés et suivis en temps réel ... et comparés à ce que d'autres mutuelles peuvent offrir ... S'il y a perte de compétitivité de leur mutuelle, les entreprises choisiront une autre mutuelle, offrant de meilleurs remboursements. Bien consciente de cela, les mutuelles ont voulu créer leurs réseaux de praticiens, afin de maîtriser le rapport qualité/coût des soins qu'elles offrent à leurs adhérents. Mais voici que les syndicats et autres associations de médecins leur mettent des bâtons dans les roues en empêchant la création de ces réseaux. Ces assos de médecins ont fait pression sur le législateur qui, récemment, au dernier moment, a mis des bâtons dans les roues des mutuelles, forçant ces dernières à rester, comme la Sécu, des payeurs aveugles ... Les médecins veulent que le règne de Docteur-Tout-Seul continue.

Par ailleurs, une nouvelle qui va faire plaisir à mes copines enseignantes : il a été découvert tout récemment (ben en fait, on le savait depuis longtemps) que l'argent de la mutuelle des enseignants (la MGEN, archi-nulle, j'ai testé lorsque j'étais enseignante, une vraie arnaque) a été détourné pour faire de la politique : l'argent de la MGEN, depuis des années, vient alimenter les syndicats d'enseignants ...  Quelle surprise ... Quand vous appelez à la MGEN, y a rarement quelqu'un pour vous répondre du premier coup (et surtout, régler votre problème administratif avant le prochain millénaire) : pardi, les employés de la MGEN sont tout le temps fourrés dans les bureaux des syndicats d'enseignants ... Je peux d'ailleurs témoigner qu'une forte pression est faite sur les enseignants pour qu'ils se syndiquent ... J'avais été voir la chose d'un peu plus près y a quelques années, dans les syndicats d'enseignants, c'était le joyeux village gaulois bordélique ... je doute que les choses aient massivement changé ...

Ainsi, puisque la qualité de la médecine est aléatoire (selon qu'on tombe sur un bon ou moins bon médecin, comme à la loterie) ... je me permets de passer l'info suivante : NE PAS ALLER VOIR CE DERMATOLOGUE : LE DOCTEUR VINCENT SILVESTRE DESACY - 18 bis place Arts - 92500 Rueil-Malmaison. Un ami ingénieur de haute volée a été le voir pour un carcinome épidermoïde - qui donne des métastases spinocellulaires dans 10% des cas ... comme le pourcentage est faible, ledit "docteur" n'a pas jugé utile de conseiller à son patient ingénieur d'aller consulter en cancérologie, histoire de voir s'il n'y avait pas de métastases ... or il y en avait ... Cet ami ingénieur est décédé quelques années plus tard (lire) ... 

Autre exemple : une jeune infirmière à Grenoble redoute la saison du ski. Elle travaille dans un service d'orthopédie-traumatologie où le chirurgien est nul (c'était il y a plus de 5 ans. Peut-être que le "chir" nul a changé de service). Elle m'a raconté il y a quelques années que lorsqu'elle voit arriver un patient sur un brancard, destiné à être opéré par ledit chirurgien, elle se dit : "Le pauvre, s'il savait sur qui il tombe pour l'opérer ! Il se lèverait du brancard et s’enfuirait en courant ..." Les médecins protègent leurs brebis galeuses ...

Porter plainte contre les mauvais toubibs ou chirurgiens ? A quoi bon ? Le système n'est pas fait pour cela ... il est justement fait pour que le patient ne puisse pas porter plainte ... C'est donc bien la preuve que c'est le règne de Docteur-Tout-Seul. CQFD.

==> A lire : Santé. À qui profitent les réseaux de soins des mutuelles ?

1 commentaire:

Catherine a dit…

Image : Medical Humour, Facebook.