Precision Medicine will need to get out of the pharma silo that is based on symptoms


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG". I am an
early adopter of scientific MOOCs. My name's Catherine Coste. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


L'imprimante 3D, boulet médiatique ?

Ô miracle (de Noël), sur France 2, le 27/12/2012 pour le JT du 20H00, y a eu 3 minutes de reportage sur l'imprimante 3D ... On parle enfin du loup ... certes juste de manière superficielle, façon guerre éclair (Blitzkrieg) ... mais cela commence à pointer le bout de son nez ... Jean-Michel Billaut, économiste spécialisé dans les nouvelles technologies, que l'on voit dans ce reportage :

"Pour ceux qui n'ont pas vu le reportage de France 2 le 27/12/2012 au JT du 20 h sur le 3 D printing... le voilà... Malheureusement qu'un 3 minutes... Quelques réflexions... Interdiction de dire l'expression 3D Printing ... Il faut dire Imprimante 3D... Interdiction de citer des marques.. J'ai fait état d'Amazon qui va probablement se lancer en grand dans le 3D Printing... Il ne faut pas citer Amazon, mais un 'grand du commerce électronique'... Le gars qui fabrique un élément cassé d'une lampe de poche... Cela va poser le problème du copyright... Supposons que cette lampe de poche ait été designée par Mr Stark... qui a fait payer au fabricant son œuvre... et le gars qui fabrique lui-même une pièce pirate donc le design... Après les biens culturels, les biens industriels ... Le reportage fait état du possible rapatriement sur le sol français, grâce au 3D Printing, de la production qui est donnée aux Chinois. Dans ma discussion avec le journaliste chez moi, j'ai surtout évoqué la hausse des coûts salariaux chinois qui sont en train de rattraper ceux du monde occidental ... Et je lui avait évoqué le 'reshoring' américain.. Mais nada ... On philosophe en France sur la ré-industrialisation, la compétitivité ... Mais sur le rapatriement de nos productions données à la Chine et autres pays : rien ... (les Américains pensent qu'avec le reshoring ils vont créer 5 millions d'emplois...).

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire..."

Ben au lieu de ne parler "que" du cœur, il aurait fallu parler du rein (l'organe le plus demandé au monde pour le transplanter !) ... car les choses avancent en matière d'imprimante 3D de reins à transplanter (aux USA, en Chine, etc. Mais pas en France ...) Et puis il aurait peut-être fallu commencer par le commencement : avec cette "nouvelle" technique, on peut déjà fabriquer des vessies transplantables, cela marche et cela a été fait aux USA il y a ... 10 ans ... sur des malades atteints du "spina bifida" qui ont été guéris ... et ont ainsi évité une lourde dialyse à vie ... et qui vivent une vie 100% normale depuis 10 ans ... sans avoir à prendre de médicaments immunosuppresseurs ... Étrange omerta médiatique sur l'imprimante 3D ... On dérange ? ... J'ai rencontré des parents de malades atteints de "spina bifida" totalement désespérés en France, y a deux ans. Y disaient que la FNAIR (asso chargée de défendre leurs intérêts) ne faisait pas grand-chose pour eux ... La FNAIR est une usine à gérer la transplantation rénale 1.0 ... Elle est financée par les labos fabricants de médicaments immunosuppresseurs que doivent prendre les greffés ... et n'a donc aucun intérêt à promouvoir l'innovation et à préparer l'avenir ... La FNAIR, mais elle est loin d'être la seule, s'occupe de consolider le passé ... car c'est pour cela qu'elle est payée ... et tant pis pour les malades ... En plus, le site internet de la FNAIR est très mal fait ... Ce n'est pas moi qui le dit, c'est M. Billaut lui-même ... Les parents de ces malades atteints de "spina bifida" n'osent pas moufter, car ils ont peur des représailles (lutte du pot de terre contre le pot de fer) et ils se disent : "mon fils/ma fille est mal traité(e) mais si je l'ouvre il/elle ne sera plus traité(e) du tout"... Donc ils me déversent toutes leurs rancoeurs dans les toilettes (je ne vais pas dans les toilettes messieurs mais uniquement dans celles pour dames, ai donc affaire aux mamans) ... Une fois, la maman d'un jeune d'une vingtaine d'années atteint de "spina bifida" (toujours dans les toilettes, c'est fou le temps que j'y passe lors de congrès médicaux qui ronronnent en mode 1.0) m'a dit qu'un toubib a carrément donné à signer un formulaire à son fils la veille d'une opération aux chances de réussite douteuses : "J'autorise le don de mes organes si ..." Ladite maman m'a raconté que ledit fils est entré dans une rage terrible : "Ils [ces médecins] me prennent pour une merde !"

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire ... En attendant, commençons par ceci :






Aucun commentaire: