Precision Medicine will need to get out of the pharma silo that is based on symptoms


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG". I am an
early adopter of scientific MOOCs. My name's Catherine Coste. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Derrick, Sherlock, les Baby Boomers et les Bobos : cherchez l'innovation !

"Et toi, papa [maman], qu'as-tu fait pour me laisser le pays dans cet état ?" vous demande(ra) votre fils ou fille de 26 ans, au ... chômage, malgré un Bac +5 ET un Stage +4 ...

Où l'on découvre que l'innovation est du côté du seul Sherlock ; pas de celui des Baby Boomers ni des Bobos (oublions Derrick, voulez-vous) ... 

Une classe moyenne va émerger massivement en Inde et en Chine ; on ne peut pas ne pas le voir ... tandis qu'en Europe, la classe moyenne ... fond ... et galère, en France comme aux USA - lire cet excellent article : 'I'm Working Really Hard, but I'm Not Getting Ahead: The New Middle Class Trap'. Quelques impressions de voyages ... qui ne sont pas que des voyages, puisque j'ai ... quitté la France.

Permettez-moi de vous présenter Skippy, ma peluche ou "doudou" qui ne m'a jamais quitté depuis mes 6 ans ... Ma mère l'a vaillamment recousue, réparée, en mon jeune temps : greffe de langue ; greffe de peau de nez pour la maman et le bébé ... même la tête a dû être recousue (quand j'étais petite y avait que des garçons pour jouer donc on jouait aux cow boys et aux Indiens avec Skippy ; non à la poupée) ... Parmi toutes les poupées et peluches offertes par la famille et les amis, je préférais Skippy ... Aussi me dis-je avec le recul qu'il était bien écrit quelque part que j'irais vivre en Australie (et en Nouvelle-Zélande) un jour ... Ne vous moquez pas : je n'ai jamais vu de kangourous en vrai, il paraît que c'est très impressionnant, quand ils font des bonds sur le sable mouillé d'une plage immense à marée basse ... Je ne veux pas mourir sans avoir vu des kangourous en vrai ... Eh bien, ce jour va bientôt arriver - pour raisons professionnelles ... Je vous tiendrai au courant de mes découvertes australiennes ... et, dans un premier temps, de ma préparation à mon installation là-bas. La Nouvelle Zélande est un pays plus innovant que l'Australie paraît-il ... Pour le moment, de ces deux pays, je ne connais que ce qu'en raconte l'un de mes auteurs favoris : Bill Bryson. Le titre français de ce récit de voyage en Australie ("In a sunburned country") est "Nos voisins du dessous" (Petite Bibliothèque Payot) :

"L’Australie n’est pas seulement célèbre pour ses kangourous, ses drag-queens et ses surfeurs. On y trouve aussi les bestioles les plus voraces et venimeuses du globe, des déserts où mieux vaut ne pas s’aventurer pour un petit besoin, et puis de drôles de gens persuadés que vous les prenez pour des ploucs du bout des antipodes." Bill Bryson tient plus du Britannique gaffeur "Mister Bean" que de l'aventurier Indiana Jones et ses (més)aventures font les délices des lecteurs ... Imaginez Mister Bean pour traiter de la question aborigène ... percutant ... et hilarant, surtout. (Source). On rit aux larmes avec ce bouquin. Essayez, et vous verrez que je n'exagère pas.

J'aurai donc quelques comédies musicales à écrire (disons : finir d'écrire, donc s'occuper du "Text Book" jusqu'à son ultime version, ou ses ultimes versions) pour l'Opéra de Sydney ... Je me demande à quoi ressemble l'e-santé en Australie et en Nouvelle-Zélande ... Bill Bryson n'en parle pas dans son bouquin écrit en 2000. Vais continuer de vivre une partie de l'année en Malaisie, où, là non plus, question araignées, je ne suis pas gâtée ... Récemment, on déjeunait chez mon frère, avec des collègues chinois, notre famille chinoise, mes parents, etc. A un moment, je lève les yeux et ... là ... perchée sur le contour d'un cadre de tableau, au mur de la salle à manger, je vois une ... euh, araignée, de la taille de ma main, beige clair, avec de grooooosses paaaaattes, bien velues. J'ai poussé un aussi involontaire que ridicule hurlement de Castafiore ... ces araignées ne sont pas dangereuses et les Malais en voient depuis qu'ils sont tout petits ... Ils ont grandi avec, comme moi avec ma peluche de kangourou ... Woan Yee, la femme chinoise de mon frère, m'aide à travailler cette phobie ... qui m'a poussée une fois hors de la salle de bains nue comme un vers alors qu'il y avait des invités dans le salon, qui ont vu débarquer une furie hurlante et dégoulinante d'eau ... tout cela pour une "petite" araignée (je vous dis pas la taille des guillemets)... qui s'était nichée dans ma trousse de toilette ... Là il n'était même pas question de se demander pourquoi je ne portais pas la voile (la Malaisie est un pays musulman). Les invités étaient Chinois malais - et non Musulmans malais, si je me rappelle bien. Il y a donc eu moindre mal. Ils ont bien rigolé et m'en parlent encore ... Y a des livres pour se familiariser avec les araignées et autres animaux que nous Européens pourrions juger "incongrus" en Malaisie ... Le mieux est de se faire donner des cours en sciences naturelles, pour se faire expliquer la faune et la flore du pays ... Je me suis retrouvée plusieurs fois dans de tels cours, plutôt prévus pour des petits, le week-end ... C'est avec étonnement que les enfants de 8 à 10 ans suivant ce cours bilingue anglais-malais (une langue dont je ne parle pas un traître mot mais qui est la langue officielle de Malaisie) ont découvert qu'ils avaient une enthousiaste camarade de ... 44 ans. Je ne suis pas non plus super à l'aise avec les signes (qui jouent sur les toits des maisons et au bord de la piscine), ce qui fait beaucoup rire les petits Malais. Les animaux populaires dans ce pays sont les singes et les chats. Les femmes Musulmanes (la Malaisie est un pays musulman) adorent les chats ... mais pas trop les chiens ...

Europe : Sherlock VS Derrick, qui gagne ? Mais au fait, Sherlock est-il Européen ?

Ce midi, déjeuner avec des financiers à Paris, en rentrant de Normandie - et avant de partir pour Londres. Si j'ai bien compris ce qu'ils ont dit, les investisseurs fuient une Europe en panne pour innover ... L'Europe est composée de sociétés figées ... et les investisseurs n'aiment pas trop la sauce figée avec le rôti ... L’Allemagne fait un peu mieux que nous, mais seulement de 10% paraît-il. De plus les banques allemandes ne sont pas à la hauteur de l'industrie de ce pays : elles regorgeraient d'assets pourris ... L'Europe tout entière est enlisée ... le Royaume-Uni à part ... Mais franchement, pour ceux qui connaissent un petit peu le pays et ses habitants : peut-on dire que l'Angleterre a jamais fait partie de l'Europe ? Elle est plutôt rattachée au reste des pays anglo-saxons : autres pays du Royaume-Uni, USA, Australie, Nouvelle-Zélande, Hong-Kong (le pays des financiers britanniques), Singapour aussi, je trouve ... L'Europe toute entière (UK à part) semble être restée coincée au XXème siècle ... Je me demande ce qui me fait le plus peur : les araignées que j'ai croisées dans mes périples en Malaisie ou le fait que la France soit "un pays de vieux Schnocks" - une société figée, en panne d'innovation, avec une moitié de ses jeunes au chômage ... J'ai mis du temps, mais j'ai trouvé ma réponse ... Car, n'est-ce pas, à chacun sa réponse ...

Le Sherlock Holmes de la série télévisée britannique est fascinant ... Pour ma part je suis éperdue d'admiration pour tous ceux qui ont créé cette série - acteurs y compris (surtout Sherlock ...). Bref, vous m'avez comprise : je vous laisse Derrick et je prends Sherlock, hé hé hé ... 

Pour en revenir à ce déjeuner dominical avec des financiers : ils disaient que les "Baby Boomers" (la génération née à la fin de la Deuxième Guerre mondiale et après) tiennent toute l'économie (et la politique) dans leurs mains ... Ils ont les sous. Ce sont auprès d'eux que les jeunes sont endettés. Ils ne sont pas trop volontaires pour passer le relais économique, ni politique ... Les "bobos" ne feraient qu'imiter les "Baby Boomers", sans se rendre compte (ou sans vouloir se rendre compte) qu'ils seront loin d'avoir tous les avantages dont ont bénéficié et dont bénéficient les "baby boomers" ... notamment en ce qui concerne les retraites, mais pas que ... J'aurais certes tendance à penser que la France comme les USA est aux mains des "Baby Boomers", qui ont l'argent et qui votent ... et que les avantages circulent entre les seuls Baby Boomers ... qui investissent uniquement dans ce qui leur rappelle ... eux. Leur jeunesse, leur passé, leur retraite. Eux. Peu leur importe de préparer leur succession, la relève, d'innover, de laisser la place aux jeunes ... Nos "bobos" d'aujourd'hui, très présents dans les Catégories Socio-Professionnelles ou CSP "supérieures" à Paris, les imitent souvent - en se faisant croire qu'ils vont réussir à profiter du système comme les baby boomers. Ils se gourent ... et nous fabriquent de la fausse croissance, du faux bonheur, de la fausse confiance, de la fausse innovation. Tout ce que la presse relaye ... Les investisseurs, pourtant, ne s'y trompent pas ... Ils ne font pas confiance à nos "Bobos", et ont bien cerné le comportement des "Baby Boomers" ...

Pourquoi en est-on arrivé là ? Les choses se sont organisées peu à peu comme cela, c'est tout ... Dans ce système, entre le machiavélisme et la bêtise, parions plutôt sur la bêtise ...

La question : si la génération idéaliste qui prônait l'amour et la paix a si peu fait pour laisser le pays en bon état aux générations suivantes (je parle de la France et des USA), qu'allons-nous faire, nous ? Car nos enfants nous poseront la même question ... J'ai trouvé cet article de fond, fort intéressant, sur le sujet : "Who Destroyed the Economy? The Case Against the Baby Boomers" (The Atlantic, Oct 5, 2012). Le sujet m'intéresse, car en tant que scénariste, je suis de très près les nouveaux films américains ... ceux dont la sortie est prévue sur tout le déroulement de l'année 2013 ... Des choses de talent, de très belles choses, mais rien de nouveau ... ou fort peu ... Les Baby Boomers américains ont l'argent pour commander des films à Hollywood (ils y tirent les ficelles) et font faire des films sur les histoires qui les ont fait rêver quand ils étaient ados ... et qui leur rappellent leur jeunesse ... Voilà (au moins une des raisons) pourquoi nous sommes en pleine rétrostalgie ...

Un de mes amis anglais m'a fait remarquer ce midi que les élites françaises sont énarques - donc coulées dans le même moule administratif ... tandis que les élites anglo-saxonnes, indiennes, chinoises ont fait leurs études dans les universités dites de la League (Oxford et Cambridge côté britannique entre autres, et pour la Ivy League aux USA : Harvard, Yale et consors) ... Énarques et Leagues : Il s'agit là peut-être de deux mondes foooort différents ... Le nouveau président chinois (celui qui s'apprête à prendre le pouvoir en Chine) a fait ses études dans une fac de la Ivy League ; il a de la famille qui vit aux USA ...

Pourquoi est-ce que l'innovation, c'est si important que cela ? Eh bien, cela nous permettrait de passer au XXIème siècle, au lieu de rester coincés au XXème ...

Puis-je vous inviter à lire ce bilan dressé par un économiste français, dont je lis régulièrement le blog ...

"Notre pays est un 'vieux' pays 1.0. Il est perclus d'institutions diverses, de comités théodules de toute nature, de vastes cohortes d'élus, de hauts fonctonnaires énarchico-bureaucratiques, d'une administration lourdingue qui en est encore en grande partie 'papier+crayon', d'un système de santé qui nous coûte très cher, d'une Justice organisée à la mode napoléonienne, ... etc...
Bref, nous sommes managés, et nous avons remis le pouvoir dans les mains d'une élite mal formée aux nouvelles technologies. Élite qui ne veut surtout pas que cela change. Et qui ne veut pas remettre en question ses privilèges, ses rentes de situation, et autres positions opaques 1.0.
Pêle-mêle : petite liste à la Prévert...
Nous avons 6 à 7 millions de fonctionnaires (et assimilés payés par de l'argent public), ce qui représente environ 20 à 22% de notre population active, contre 15 à 17% en Allemagne (comme notre élite 1.0 fait souvent référence à ce pays, je le fais aussi..)... Non seulement nous avons beaucoup de fonctionnaires, qu'il faut naturellement payer avec nos impôts, mais de plus, les services publics qu'ils sont chargés de nous donner se dégradent. Notamment dans nos campagnes, où vit une petite moité de la population... Nos administrations sont organisées en silos, chaque silo ayant une structure hiérarchique avec à sa tête des chefs, sous-chefs, etc ..
80 % des Français ont aujourd'hui un accès Internet... On pourrait peut-être organiser cette administration autrement, pour la rendre plus agile ? Mais remettre en cause des structures bureaucratiques, qui datent pour certaines de Napoléon, n'est pas une mince affaire... Et tant que nous aurons des énarques comme hauts fonctionnaires... Un énarque n'est pas fait pour innover (cela se saurait)... Il n'est pas câblé pour cela... Il est fabriqué pour pérenniser une situation. Ce qui, dans ces temps où les technologies de communication évoluent de façon exponentielle, pose problèmes ... De plus, aucun élu du peuple (énarque ou non) n'a osé, pour l'instant, commencer ces vastes travaux d'Hercule .. J'aurais pensé que notre précédent Président Blingbling l'aurait fait... Mais non...
Je ne mets pas en cause la qualité de nos fonctionnaires, mais leur organisation...  (encore que, si on lit le livre de Zoé Shepard "absolument débordée" , on reste un peu perplexe sur le travail effectué dans certaines de nos administrations).
Nous avons je pense beaucoup trop d'élus, à la tête d'organisations administratives en mille feuille qui se chevauchent, se superposent, s'enchevêtrent ... Élus qui pour certains se prennent pour des 'cadors' et qui sont loin d'être informés sur ce qui se passe dans le Monde avec ces nouvelles technologies. Qui pour certaines d'ailleurs, ne sont pas si nouvelles que cela... Or, pour moi, un élu est non seulement chargé de gérer ses ouailles au jour le jour, mais il se doit aussi de les conduire dans le Futur. Ce qui est loin d'être le cas... Ils ne pensent pour la plupart, qu'à se faire réélire...  Nous n'avons pas les Élus qu'il faut pour nous conduire dans le Monde de demain...
Ayant eu à fréquenter quelques élus dans ma vie professionnelle, je n'en garde pas un souvenir ému.. A part un seul...
Notre système de santé est loin d'être au top... Et nous coûte de plus en cher... 800.000 à 1 million de personnes y travaillent... Organisations là aussi en silo avec mandarins qui se chipotent, divers Conseils de l'Ordre qui se bagarrent à coups de barres à mine mouchetées, etc ... Chaque silo gérant ses petites affaires, sans trop se préoccuper du patient (mon amputation par exemple est due à une mauvaise organisation du système, m'a-t-on dit...). Les USA investissent actuellement massivement dans la e-santé. Nous ? Rien ou presque.. Vous allez me dire que l'on a bien notre fameux DMP (dossier médical personnalisé)... Mis en route en 2004, il en est toujours aux premiers balbutiements avec beaucoup d'argent public dépensé... et peu de dossiers enregistrés.. Pourquoi tout ce temps ? Pourquoi tout cet argent ?
Je ne mets pas en cause la qualités de nos professionnels de santé, mais leur organisation.. 
Notre Justice est mal organisée... Là aussi des silos divers... L'information circule mal entre eux. Du coup, des jeunes filles se font couper en morceaux à Nantes ou en Ardèche.. . Parquet, Juges du Siège, Greffiers, Avocats, Polices diverses, etc. Ces braves gens en sont encore au 'papier/crayon'.. J'en sais quelque chose.. Je me suis permis de déposer en juillet 2011 une plainte au Parquet de Versailles suite à mon amputation (vous  trouverez cette plainte ici)... Je n'en ai eu des nouvelles que 7 mois plus tard. Vous trouvez cela normal ? On nous prend là pour des bœufs, et pas pour des pigeons.. Les personnels de Justice vont diront qu'ils sont en manque de...  personnels... Mais s'ils s'organisaient autrement sur une plateforme sécurisée type cloud/saas, il me semble qu'il n'y aurait pas besoin de personnel supplémentaire, et qu'ils rendraient un meilleur service aux citoyens. Mon Honorable Parquet a ordonné une enquête, qui a été menée par un lieutenant de police que j'ai dû aller voir (étant amputé, pas simple de monter les escaliers du Commissariat où il avait son bureau)... Le lieutenant a pris ma déposition sur un PC de récupération équipé d'un logiciel alambiqué et biblique, dont mon petit-fils ne voudrait pas...
Je ne mets pas en cause la qualité des nos juges, mais leur organisation...
Notre système éducatif a lui aussi des tares majeures... Il produit en effet de plus en plus d’illettrés... Il faut certes y voir là aussi un problème des parents qui démissionnent et laissent faire à leurs gamins ce qu'ils veulent... Lesquels retournent pour certains, à l'état sauvage...
Je ne mets en cause la qualité de nos enseignants, mais leur organisation... 
On veut ré-industrialiser la France... Certes.. Mais remettre en route des usines avec des cheminées qui fument me paraît être d'un autre âge... Le temps de Zola se termine... Il serait peut-être plus idoine que toutes nos entreprises, tous nos artisans, toutes nos professions libérales 'se digitalisent' pour devenir plus agiles et gagner des clients et donc créer de l'emploi ... Et que nos entreprises fassent comme les entreprises américaines qui sont en train de rapatrier sur leur territoire les productions qu'ils donnaient à faire au préalable aux Chinois. Les Chinois réclament en effet des hausses de salaire et veulent des conditions de travail plus décentes... Ce qui fait que le Boston Consulting Group pense que le coût salarial par unité produite sera le même qu'aux USA en ... 2015... Les Américains ont même mis sur pied une "reshoring initiative", bénie par le Gouvernement Américain.. Ils estiment ainsi qu'ils pourraient recréer 5 millions d'emplois dans les années à venir... Tout en 'robotisant' d'ailleurs certaines chaînes de production ... Les Chinois par contre ne peuvent se 'robotiser' à outrance... Car si le chômage augmente fortement chez eux, la Chine risque d'imploser..
Est-ce que notre élite se préoccupe de ce 'reshoring' ? C'est bien d'engueuler le Père Peugeot qui ferme ses usines parce que nous sommes dans une crise due en partie à une surproduction... On aurait pu par contre l’engueuler parce qu'il ne sait pas créer de 'nouveaux produits de mobilité' comme le font les Japonais (Honda,Toyota) avec leurs robots, leurs walking devices pour personnes âgées, etc.. Marchés énormes avec notre population qui vieillit...  Nouveaux créneaux pour justement faire tourner les usines... Restons dans la voiture : Google arrive avec sa "Google Car driveless" : là aussi marché mondial énorme... Pourquoi chez nous, notre belle élite industrielle se croise les doigts, et vit de ses rentes ?
L'innovation n'est pas le fort de notre belle élite.. Qui est toujours en retard d'un métro.. Et qui veut ensuite le rattraper en créant des trucs abscons, qui seront mis à la poubelle quelques années plus tard, après avoir englouti beaucoup d'argent public (nos impôts)... Vous vous souvenez du plan Calcul (l'élite voulait contrer IBM) ? Vous vous souvenez du plan informatique pour tous (l'élite voulait contrer le Mac avec le TO7) ? Vous vous souvenez du plan câble (l'élite lance en même temps la télévision par satellite avec Canal+) ? Vous vous souvenez du réseau de vidéo communications de Biarritz (l'élite voulait créer un réseau de télécommunications à très haut débit) ? Et Quaero vous vous souvenez ? (vous savez le truc qui devait nous permettre de faire mieux que Google) ? Notre DMP prendra-t-il le chemin de la poubelle ? Et notre 'cloud' souverain Andromède (255 millions d'argent public), qui n'en doutons pas fera mieux qu'Amazon AWS ?
L'innovation est la clé pour sortir de cette crise... (en mettant au préalable les banquiers au pas..).
Etc, etc...
Il y aurait encore beaucoup à dire...  Par exemple, faire un toilettage profond de nos logorrhées législatives, permettre à tous les Français de comprendre le budget du pays (avez vous déjà lu une loi de Finance ?), les budgets de nos collectivités locales, etc..." (Source).

Merci à Monsieur Billaut, alias Billaut San, pour ce portrait robot de la non-innovation en France. Portrait qu'il trace avec une grande précision, et que je lis avec une grande ... honte.

"Et toi, papa [maman], qu'as-tu fait pour me laisser le pays dans cet état ?" vous demandera votre fils ou votre fille de 26 ans, au ... chômage, malgré un Bac +5 ET un Stage +4 ...

5 commentaires:

Catherine a dit…

Photo Sherlock: http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/serie/67433/uk-usa-la-guerre-des-sherlock-holmes.html

Catherine a dit…

http://gigaom.com/europe/dont-worry-europe-youre-about-to-get-a-new-beginning/

Paganel a dit…

Je précise que dans le même temps que Biarritz, nous avons eu le réseau Cyclades, de Danzin, à l'INRIA, qui avec sa commutation de paquets était TRES EXACTEMENT le précurseur d'Internet. Il a été tué par des intervenants comme François de Combrets et Hugues de l'Etoile parce que ceux-ci étaient inquites que les paquets arrivent dans le désordre et ont soutenu TRANSPAC, qui se contentait d'une communication de bout en bout (c'est à dire pas un chemin pas toujours direct, mais en revanche toujours le même une fois la communication commencée, et donc avec un ordre garanti. Et puis aussi parce que c'étaient des copains de promotion à eux.

Catherine a dit…

@ Paganel : n'étant pas en mesure d'apprécier à leur juste valeur votre com', je vous invite à le poster sur le Blog de JM Billaut (Billautshow), spécialiste de l'économie du numérique. Ne suis, pour ma part, qu'une modeste artiste ...

Catherine a dit…

"Cartoon" ENA : circule sur FB