Scientific MOOCs follower. Author of Airpocalypse, a techno-medical thriller (Spring 2017)


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


I am an early adopter of scientific MOOCs. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs? Imagine all the people sharing their data...

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


La fin du "Docteur Tout Seul" ?

"Ces derniers jours, le Pr Guy Vallancien n’a eu de cesse, sur Twitter, de féliciter les étudiants en médecine pour leurs propositions contre les déserts médicaux. Dans une tribune intitulée 'Vive les carabins' et publiée dans 'Le Monde', le chirurgien urologue s’enthousiasme devant le projet de l’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) qui traduit selon lui 'l’évolution des mentalités et la fracture entre les générations de médecins'.
Guy Vallancien se réjouit sans doute de retrouver dans ce document plusieurs mesures qu’il préconise lui-même depuis plusieurs années. C’est le cas notamment de l’utilisation des cabinets médicaux mobiles, défendue par les étudiants, qui embarqueraient des médecins et d’autres professionnels de santé pour prendre en charge les patients dans des zones désertées par les praticiens. 'Les jeunes relancent le projet, bravo !', s’enflamme l’enseignant.
Plusieurs autres propositions trouvent encore l’approbation du Pr Vallancien, comme l’appel lancé aux praticiens hospitaliers seniors à se reconvertir en médecins de campagne dans les territoires sous denses, le déploiement de la télémédecine, la délégation de tâches – le Pr Vallancien est favorable à la création de nouveaux métiers de santé – ou l’ouverture d’un guichet unique au sein des agences régionales de santé (ARS) pour aider à l’installation des médecins.

L’avenir est aux maisons de santé

La création de maisons de santé universitaires et le développement de la formation en ambulatoire sont également applaudis par le chirurgien : 'Il nous faut effectivement renverser la pyramide du système hospitalo-universitaire en privilégiant la médecine de proximité [...] et en finir avec notre hospitalo-centrisme coûteux déconnecté de 80 % de la pratique médicale.' L’avenir est aux maisons de santé, assure le Pr Vallancien, qui pronostique l’éclosion de 3 à 4 000 de ces 'véritables petites entreprises médicales de proximité' dans les dix ans à venir. 'L’avenir de la médecine est là, évident, grâce à cette réorganisation profonde du système sanitaire, estime le professeur de l’Université Paris-Descartes. Si les responsables politiques ne prennent pas à bras-le-corps ces propositions, ce sera à désespérer de vouloir adapter notre système médical à la modernité'. Avant de conclure à destination des Cassandre : 'Râleurs, vieux grognons et adeptes de la médecine de grand-papa, s’abstenir !'"
Merci à CHRISTOPHE GATTUSO pour cet article dans le "Quotidien du Médecin"

Aucun commentaire: