Precision Medicine will need to get out of the pharma silo that is based on symptoms


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG". I am an
early adopter of scientific MOOCs. My name's Catherine Coste. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


"Ce n'est pas le moment d'innover en Europe" ...

... et c'est bien pour cela que les "Labos pharmaceutiques" américains (et suisses ?) ferment leur département d'innovation en Europe ... On ne parle que de Donwsizing sur la vieille Europe ... Certains licencient en ce moment même 20% de leurs effectifs. Y compris dans le service informatique (qu'ils feront faire en sous-traitance). Ce qu'on garde dans les labos français, c'est l'admin ... car ça de la paperasse en France il y en a ... En pays anglo-saxon, quand quelque chose ne marche pas, on ferme. Sans états d'âme, sans considérer cela comme un échec ... Tout le contraire en France : on préserve des CDI, même si la chose n'est plus rentable (comme en ex-RDA) ... "Ce n'est pas le moment d'innover en Europe" ... m'explique un cadre américain travaillant au sein d'un de ces laboratoires pharmaceutiques.

Why am I not surprised? ...

Pendant ce temps, sur l'émission "Check-up santé" sur BFM, entendue ce dimanche 27/01/2012, tous les 1.0 du médicament et de la "santé" viennent vendre leur soupe ... Cette émission relève du publi-rédactionnel (à fort contenu publicitaire), pourquoi pas ? Le problème, c'est qu'elle ne s'annonce pas comme telle ... Big Pharma y fait sa pub, en toute impunité : non aux génériques, on devrait pouvoir gagner de l'argent sans innover, c'est scandaleux que cela ne soit pas le cas, l'e-santé (le numérique dans la santé) mais uniquement lorsque cela rapporte aux institutionnels et grands groupes pharmaceutiques ... La pilule de 3e génération n'est pas dangereuse, on veut continuer à la vendre. etc. Et les PME dans tout cela ? Et le patient ? Nous déjeunions avec deux chirurgiens (à la retraite) de ma famille en écoutant cette émission ; l'un d'eux les a tous trouvés "pathétiques" - l'émission est présentée comme "la seule émission faite par des professionnels de santé pour les professionnels de santé" ! - ; l'autre en riait aux larmes ...

A lire : "L'industrie pharmaceutique fait sa révolution ... numérique."

Aucun commentaire: