Scientific MOOCs follower. Author of Airpocalypse, a techno-medical thriller (Spring 2017)


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


I am an early adopter of scientific MOOCs. I've earned myself four MIT digital diplomas: 7.00x, 7.28x1, 7.28.x2 and 7QBWx. Instructor of 7.00x: Eric Lander PhD.

Upcoming books: Airpocalypse, a medical thriller (action taking place in Beijing) 2017; Jesus CRISPR Superstar, a sci-fi -- French title: La Passion du CRISPR (2018).

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs? Imagine all the people sharing their data...

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Les machines feront-elles mieux que notre cerveau ?

Dans le film culte "2001, l'Odyssée de l'Espace", les machines font moins bien que notre cerveau (notamment, elles n'échappent pas au déterminisme) ... Mais si on assistait à un changement de paradigme à l'avenir ? S'il s'avérait que le cerveau de l'homo sapiens est buggé et que les machines, échappant finalement au déterminisme, soient amenées, dans un avenir proche, à être plus fiables que le cerveau de l'homo sapiens (qui a des accidents quand il conduit, fait des erreurs car l'erreur est humaine, même quand on construit des voitures, des avions, même quand on opère les gens, etc.) ? "2001 l'Odyssée de l'Espace" : l'ordinateur de bord connaissait un conflit entre deux priorités pour lesquelles il avait été programmé : protéger l'équipage à bord d'une part, et d'autre part mener une mission à bien mais sans que l'équipe en ait connaissance ... Pour que l'équipe n'ait pas connaissance de sa mission, il finit par tuer tout le monde ... déterminisme ... Finalement, que voit-on ici, sur cette sympathique illustration ? Le fonctionnement du cerveau ... il nous fait le même coup que l'ordinateur de bord du film "2001 l'Odyssée de l'Espace", qui se débarrasse de l'équipage pour mener à bien sa "mission" ... S'agit-il de "dissonance cognitive" ou de "core value" ? mmmh, j'ai bien peur de devoir répondre : les deux mon capitaine ! Core value pour tous ceux (nous) qui cherchons à consolider le passé sans voir que le monde dans lequel on vit a changé et va changer de manière spectaculaire et ... objectivement ... dissonance cognitive (on adapte ses croyances à sa pratique et non l'inverse) ... Les machines feront-elles mieux que nous un jour ? Il semblerait que l'homo sapiens soit buggé (guidé par l'intérêt, en l’occurrence), tout comme l'ordinateur de bord du vaisseau "2001 l'Odyssée de l'Espace", qui finit par tuer tout l'équipage ... Question : un AI Robot (robot à l'intelligence artificielle échappant au déterminisme) aurait-il cru à la "mort encéphalique" (équivaut au coma dépassé) ? "Ah bon, parce qu'il y a plusieurs morts ?! ..." Un "AI Robot" ne saurait faire équivaloir mort et coma dépassé. Pour l'intelligence artificielle, la mort est la cessation de la vie. Le coma dépassé n'est pas la mort ...

 Image : Biotech & Medicine Mania on Facebook.

"Core value" a encore du grain à moudre ...

Aucun commentaire: